Rencontre avec Flore, créatrice de la marque Tichoups

Rencontre avec Flore, créatrice de la marque Tichoups

Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

J’ai 33 ans, je suis originaire de Lille et je suis très attachée à ma région dans laquelle j’ai ma famille, mes amis. J’ai réalisé mon master de gestion à l’IAE de Lille avec en dernière année une spécialité e-commerce. Je suis mariée et j’ai 2 enfants trop choux : Marcel (2 ans) et Louison (11 mois).

Comment l’idée de créer Tichoups t’est-elle venue ?

Née dans une famille d’entrepreneurs, à la sortie de mes études, j’ai envie de liberté et d’entreprendre. L’idée me vient lors d’un séjour à Lyon chez ma sœur ou ses 2 ainés portent des chaussons en cuir souple. Je tombe sous le charme de ce produit.

En février 2010, la marque Tichoups et le site e-commerce www.tichoups.fr voit le jour avec pour débuter l’aventure une collection de chaussons en cuir souple à motifs.

Comment caractériserais-tu Tichoups ?

Tichoups a pour objectif d’offrir des produits de qualité à un prix abordable avec un seul mot d’ordre : le bien-être des petits pieds ! Nous accordons beaucoup d’importance au confort, à la souplesse et à la liberté de mouvement.

Nous souhaitons également rendre le quotidien plus facile avec des chaussons/chaussures qui tiennent bien au pied et facile à enfiler.

Les produits phares ?

Nous avons des modèles pour tous les goûts : chaussons à motifs, à franges, fourrés, chaussures bébé, chaussures 1er pas et chaussons-chaussettes.

Cet hiver, les instagrameuses ont eu un véritable coup de foudre pour nos Tichoo, chaussures bébé 100% fourrés, et pour nos Salomé déclinés en plusieurs coloris.

Mon fils qui adore faire le clown porte à la maison les chaussons Hippo et Théo les acrobates et à l’extérieur les chaussures sporti. Louison porte à la maison les chaussons 100% fourré Emma l’écureuil et en extérieur les Salomé brique qui rehausse ses tenues.

Comment gères-tu le travail avec tes enfants ? Trouves-tu cela difficile à vivre ?

Je ne pense pas que ma vie soit plus difficile à organiser que les autres mamans. Le plus important est d’arriver à couper entre le travail et la maison. J’ai 15-30 minutes de route en voiture (en fonction du trafic) qui m’aide à couper facilement.

Marcel et Louison sont dans la même crèche avec une amplitude horaire très flexible. Quand je suis au travail, je suis à 100% au travail et quand je rentre à la maison, je me consacre à ma famille. J’ai un mari qui m’aide beaucoup, ce qui nous permet d’avoir des moments de qualité avec les enfants de 18H30 à 20H00.

A la naissance de Louison, je suis passée à 80% pour profiter des mercredis avec les petits. Il m’arrive très souvent de travailler pendant leurs siestes.

Tes journées sont-elles organisées à la minute près ou les vis-tu de manière bohème ?

Mes journées la semaine sont organisées à la minute près, je n’oserais pas vous montrer mon agenda J et le week-end j’essaie d’être plus cool pour mes enfants et mon mari, qu’on passe du temps chez nous. J’ai toujours plein d’idées d’activités en tête mais c’est très important de laisser jouer nos enfants sans avoir trop d’horaires.

Mon mari aime bricoler à la maison et c’est sa façon également de décompresser de sa semaine.

Qu’est ce qui te motive à te lever le matin ?

J’aime me lever le matin (surtout quand les enfants ont bien dormi) et j’ai de la chance car mon boulot me passionne.

Impliques-tu ta famille dans ton travail ?

Je pense que tout entrepreneur implique forcément à un moment ou à un autre sa famille dans son projet. Mon mari me donne des idées, il me fait des retours sur les échantillons. Il m’aide à prendre des photos.

Mes enfants le sont aussi car ils sont ma source d’inspiration et ceux sont les petits mannequins Tichoups.

Tes astuces pour souffler ?

Partir en week-end ou en vacances rien que tous les 4 ! Loin de notre train- train quotidien, on profite les uns des autres, on se ressource.

Aimes-tu être enceinte ?

J’ai de la chance d’avoir des grossesses très faciles. Et pour les deux grossesses mes bébés ont joué les prolongations. Nos 2 bébés bougeaient énormément et les sentir remuer et grandir, c’était magique.

A chaque grossesse, nous ne voulions pas connaitre le sexe du bébé et j’adore ce moment magique avec mon mari. Et quelle surprise le jour J !

Qu’est ce qui te marque le plus durant la grossesse?

Je vais parler du côté négatif mais j’ai l’impression d’avoir énormément de RDV entre les RDV chez le gynécologue, les prises de sang, les séances de préparation à l’accouchement…

Pour les 2 grossesses j’ai travaillé pratiquement jusqu’au bout. J’ai arrêté de venir au bureau 1 mois avant la naissance et je continuais de travailler à la maison

Qu’est ce qui te manque le plus quand tu n’es plus enceinte ?! As-tu eu un baby blues ?

Je crois que rien ne me manque, je suis heureuse de pouvoir enfin serrer mon bébé dans mes bras.

Je n’ai pas eu de baby blues mais pour Louison née en janvier le congé maternité a été un peu plus dur car il faisait trop froid pour sortir. Heureusement que j’allais chercher Marcel a la crèche, la seule sortie de la journée.

Es-tu plutôt maman cool ou maman stressée ?

Je suis une Maman cool, un peu Maman poule mais j’aime que mes enfants soient cadrés. Il est important de poser les limites dès le plus jeune âge. Pas toujours facile de trouver le bon équilibre.

As-tu de l’aide pour t’occuper des enfants ?

Marcel et Louison sont à la crèche et ils adorent y aller.

Si tu devais choisir 2/3 principes fondamentaux que choisirais-tu ?

La communication : Toujours expliquer les choses à ses enfants et ne pas se contredire avec son mari devant les enfants.

La politesse : Leur apprendre à dire bonjour, merci … cela parait normal mais trop d’enfants ne le font pas.

La joie de vivre : Etre heureux, je suis sûre que des parents heureux font des enfants heureux.

Un petit rituel auquel tu es très attachée avec tes enfants ?

Le samedi matin quand on prend le petit déjeuner ensemble et qu’on met de la musique.

Ce qui te fais craquer chez tes enfants ?

J’adore les entendre rire et les voir jouer ensemble.

À lire aussi :

Rencontre avec Anna Fiorentino

Rencontre avec Marie-Caroline, Créatrice de Mi casa es tu casa

Rencontre avec Agnès, la créatrice des cosmétiques ENFANCE PARIS