Naturopathie : Les remèdes naturels pour lutter contre les troubles digestifs pendant la grossesse

Il faut se l’avouer, la grossesse est un moment fabuleux mais pas toujours très glamour ! En plus des nausées s’ajoutent très souvent des problèmes de ballonnements, gaz, flatulences…bref entre l’utérus qui prend de plus en plus de poids au fil des mois, compresse les organes et gène le transit et le jeu des hormones qui en rajoute une couche, pas facile d’échapper à ces petits désagréments de grossesse !

Mais pas de panique, une bonne hygiène de vie globale et le coup de pouce de certaines plantes permettent de surmonter ces petits troubles digestifs !

Une bonne hygiène de vie

On ne vous le répétera jamais assez, si ce n’est pas déjà fait, la grossesse est un bon moment pour prendre de bonnes résolutions pour adopter l’hygiène de vie la plus saine possible.

Petits rappels :

  • Le sommeil est salutaire !
  • L’exercice physique est indispensable (pas d’excuse, il suffit juste d’adapter les exercices à l’évolution de votre grossesse. Sauf contre indication la marche à pied et la natation sont très recommandées pendant les 9 mois de grossesse.
  • Pas d’alcool ni de tabac
  • Des fruits/ légumes à tous les repas!
  • Pensez à bien vous hydrater tout au long de la journée (eau et tisane mais évitez les boissons sucrés ou édulcorées)
  • Des repas pris en « pleine conscience » : N’oubliez pas de bien mastiquer (la digestion commence dans la bouche!) et d’être à l’écoute de vos sensations.

Une journée type pour un digestion au top

Au réveil :

Certaines femmes enceintes vont ressentir le besoin de manger dés leur réveil pour éviter les fameuses nausées matinales…Dans tous les cas, c’est le prétexte idéal pour en profiter pour se faire servir un bon petit déjeuner au lit !

Commencez par un grand verre d’eau (à température ambiante) avec un filet de jus de citron bio. Ce réflexe matinal va permettre de réveiller et détoxifier votre organisme en douceur .

Ensuite, afin de bien entamer la journée, optez pour un petit déjeuner riche en fibres pour faciliter votre transit : un bol de flocons d’avoine arrosés de lait végétal type lait d’amande (évitez le lait de vache trop indigeste) et saupoudrés de graines de chia, lin, courge… Le tout accompagné d’un fruit frais.

Sinon concoctez vous un délicieux miam’o fruit en mélangeant une banane écrasée avec 2 cuillères à soupe (CS) d’huile de colza bio, 1 CS de graines de chia ,1 CS de graines de sésames ,1 CS d’oléagineux (amandes, noisettes, cajou…), un filet de jus de citron et des fruits secs ou frais.

=> Pour les intestins très sensibles, n’abusez pas des graines très riches en fibres. Ce sont en effet des alliés de choc en cas de transit paresseux mais ennemis redoutables en cas d’intestin irritable!

grossesse

Boisson du matin:

Troquez votre café ou votre thé par une infusion de menthe poivrée :

Laissez infuser 5 minutes 1 cuillère à café de menthes séchées dans une tasse d’eau bouillante. Filtrez. Le menthol vous tonifiera tout en ayant un effet antispasmodique sur les intestins. La menthe sera alors votre allié idéal en cas de nausée (pensez également aux bonbons à la menthe, facile à transporter!).

Pause déjeuner :

Un moyen simple pour faciliter la digestion est de moins manger !
Limitez vos quantités quitte à faire de petites collations dans la journée (pensez aux oléagineux et aux fruits!). Commencez votre repas par une assiette de crudités pour activer les enzymes digestives et ainsi faciliter la digestion. Si vos intestins sont sensibles, optez pour les jus de légumes plus digestes car moins fibreux.

Prenez ensuite un plat à base de protéines (viande, poisson, oeuf)  (sans gluten de préférence car plus digeste). Pensez aux herbes aromatiques telles que le basilic, le thym ou le romarin qui favorisent la digestion. N’oubliez pas d’arroser le tout d’une huile riche en Oméga 3 type huile de colza (surtout lors du 1er trimestre)!

Evitez certains aliments durent à digérer comme les aliments frits et certains condiments comme l’ail et l’oignon, excellents pour la santé mais malheureusement souvent mal supportés lors de la grossesse.

Buvez dans l’idéal à distance des repas pour ne pas noyer le bol alimentaire et ainsi complexifier la digestion. SI vous avez soif pendant les repas, prenez des minis gorgées d’eau mais évitez les boissons gazeuses et surtout celles édulcorées qui en plus d’être néfastes pour votre santé, contiennent de l’aspartame ou du sorbitol qui provoquent des gaz et des ballonnements.

Essayez également de vous passer de café ou de thé en fin de repas. Ces boissons contiennent des excitants et empêchent l’absorption du fer (très utile pour le bon déroulement de la grossesse).

maux de grossesse ventre - maman vogue

Pour le goûter/ apéro :

Avec la menthe, le gingembre sera votre deuxième grand allié contre les nausées de grossesse. Vous trouverez facilement des infusions de gingembre en sachet dans le commerce. Sinon, vous pouvez vous préparer votre infusion en versant une tasse d’eau frémissante sur une à deux cuillères à café de gingembre frais râpé. Ensuite laissez infuser cette préparation durant environ dix à quinze minutes, filtrez-la, puis dégustez!

En mode grignotage, optez pour des morceaux de gingembre confits, faciles à dégainer dés que les nausées apparaissent !
Par contre, prudence avec le gingembre mariné, généralement retrouvé dans la cuisine japonaise qui contient habituellement des édulcorants artificiels tel l’aspartame à fuir pendant la grossesse (et même après!)

Et pour les fans de gingembre, commandez une ginger beer en guise d’apéro ! Il s’agit d’un soda sans alcool au gingembre. Le ginger beer est tellement épicé qu’il donne l’impression de boire une boisson alcoolisée. .. De quoi trinquer à l’apéro avec le futur papa sans frustration devant sa pinte de bière!

Pour le diner :

Le soir, pour optimiser votre digestion et ainsi votre sommeil, dinez tôt et évitez de consommer des protéines animales.
Privilégiez une assiette de féculents à faible Indice glycémique telle que du riz basmati accompagné de légumes cuits et d’un filet d’huile d’olive. Ce type de repas riche en glucides engendre une concentration élevée de tryptophane qui sera transformé en sérotonine puis en mélatonine, 2 hormones qui contribuent à un bon sommeil. De plus, il vous permettra de ne pas être dérangé pendant la nuit par une digestion difficile ni un ventre qui crie famine !

Enfin, en soirée, préparez vous une petite infusion de camomille. La camomille a l’avantage d’être à la fois digeste et apaisante. Elle est aussi une action antalgique dans le cas de crampes et de maux de ventre pour celles qui ont des troubles digestifs pendant la grossesse. Toutefois,ne confondez pas la camomille allemande conseillée pendant la grossesse avec la Grande camomille utilisée pour les maux de tête et l’arthrite mais déconseillée pendant la grossesse et l’allaitement.

Je le reconnais, l’infusion juste avant de dormir n’est peut être pas la meilleure des solutions avec un bébé qui passe son temps à appuyer sur votre vessie…. Raison de plus pour diner tôt et prendre ainsi votre tisane au moins 1 h avant d’aller vous coucher!

 

Et si malgré tout cela rien ne passe, pas de panique, il ne vous reste plus que 9 mois à patienter ! 🙂

 

© photos Virginie Hamon & Maman Vogue

Brune Vannier-Moreau

« Que ton aliment soit ton seul médicament ».
Grande convaincue depuis toujours des bienfaits d’une alimentation saine, Brune n'a qu'un but en tête : optimiser votre force vitale afin que vous restiez et/ou retrouviez la santé avec des méthodes 100% naturelles !

Brune est également spécialisée sur la naturopathie appliquée aux plus jeunes . Maman de 3 enfants qui sont ses premiers gentils cobayes !

Brune Vannier-Moreau
https://www.vannier-moreau-naturopathe.fr

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue