Les meilleurs remèdes de nos mamans !

Les meilleurs remèdes de nos mamans !

On connaît les remèdes de grands-mères : placer un oignon sous le lit de son enfant pour soigner la toux, donner une racine d’iris à mordiller pour soulager les poussées dentaires… Maman Vogue vous en donne plein d’autres ici. Ils ont fait leurs preuves et on y revient de plus en plus, soucieuses de privilégier les méthodes naturelles lorsque cela est possible.

Dans un autre style, il y a aussi nos astuces de mères, celles que nous trouvons par tâtonnements, en observant nos enfants et en faisant confiance à notre intuition. Lorsque l’on se heurte à une situation qui nous paraît inextricable, il existe en fait toujours une méthode douce pour débloquer la situation.

Si on se les échangeait ces méthodes douces ? En voici quelques unes qui ont été couronnées de succès auprès de certains enfants.

Le bain

Depuis que mon enfant a fait popo dans son bain, c’est un drame chaque soir. Il ne veut plus mettre un pied dans la salle de bain ! 

  • Essayez le bain moussant pour lui changer les idées.
  • Mettez-le en maillot de bain.
  • Faites un bain à plusieurs avec ses frères et sœurs.
  • Proposez-lui de choisir un jouet qu’il n’a pas l’habitude d’avoir dans le bain.

L’école

Mon enfant était ravi les premières semaines, maintenant il hurle chaque matin pour ne pas y aller.

  • Laissez votre mari ou la maman d’un(e) ami(e) l’emmener pour l’aider à se détacher plus facilement.
  • Promettez-lui un déjeuner avec papa ou maman si vous ne travaillez pas loin.
  • Expliquez-lui chaque matin le déroulement de la journée pour le rassurer.
  • Couchez-le tôt car les journées sont fatigantes et la fatigue n’arrange rien…

La propreté

Mon enfant a très bien compris le principe et réclame le pot pour faire pipi, mais il attend systématiquement d’avoir une couche la nuit pour faire popo.

  • Remettez à plus tard l’apprentissage si vous n’êtes pas pressée par le temps, votre enfant n’est peut-être tout simplement pas prêt.
  • Proposez une petite récompense s’il fait popo dans le pot, sans pour autant faire du chantage.
  • Lisez-lui des livres qui racontent que ses personnages préférés vont sur le pot.
  • S’il parle peu ou n’ose pas demander, essayez le langage des signes pour lui permettre de se faire comprendre facilement.
  • Demandez à votre pédiatre de lui en parler, son autorité naturelle peut fonctionner !

Les vêtements

Ma fille veut absolument choisir ses vêtements mais elle sort toujours fagotée comme l’as de pique.

  • Donnez-lui le choix entre 3 bas, puis une fois le bas choisi, donnez-lui le choix entre 3 hauts qui vont bien avec.
  • Choisissez ensemble ses vêtements la veille en regardant la météo.
  • Retirez les vêtements hors saison de son placard.
  • Vérifiez que les matières sont agréables à porter et que les étiquettes ne grattent pas.
  • Instaurez des règles : tel vêtement est pour l’école, tel autre est réservé aux week-ends à la maison, tel autre pour les réunions de famille…

Le réveil

Mon enfant est trop matinal !

  • Couchez-le plus tôt, aussi étonnant que cela puisse paraître, il y a de grandes chances pour qu’il se réveille plus tard.
  • Offrez-lui un réveil mouton. Si le mouton a encore les yeux fermés, ce n’est pas le moment de se lever.
  • Préparez-lui un dîner plus consistant.
  • Mettez-lui à portée de main ses livres ou jouets préférés pour qu’il s’occupe un peu seul à son réveil.

Le change

Mon enfant fait l’asticot sur la table à langer

  • Reposez-le par terre tout nu en lui expliquant calmement que vous ne pouvez rien faire sans son aide.
  • Donnez-lui les tubes de crème, sa brosse à dents, son peigne, une pipette de Doliprane… pour jouer.
  • Changez-le debout en le faisant participer « Où est ta main ? Tu sors ta main ? Ouf, la voilà ! »
  • Optez pour des couches-culottes qui peuvent s’enfiler debout.

La poussette

Mon enfant ne veut plus monter dans sa poussette

  • Occupez-le avec un biberon d’eau, un morceau de pain ou un jouet pour qu’il pense à autre chose pendant que vous l’attachez.
  • Montrez-lui que vous vous préparez à partir et que lui aussi doit se préparer en montant dans sa poussette.
  • Laissez-le marcher un peu à côté de la poussette si vous n’êtes pas pressée et proposez-lui à nouveau, un peu plus tard, de monter dedans.

 

Apolline Boyer Chammard

 

À lire aussi :

Les astuces des mamans pour des matins sereins

Trucs et astuces pour apaiser les pleurs de bébé

Comment réagir face aux enfants qui négocient ?

 

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue