Devenez la plus heureuse des mamans

ET RECEVEZ NOS MEILLEURS ARTICLES POUR ÊTRE UNE MAMAN COMBLÉE

Cliquez sur votre semaine de grossesse

« Range ta chambre » – conseils pour les mamans qui en ont assez !

« Range ta chambre » – conseils pour les mamans qui en ont assez !

Marre de marcher sur des Lego qui ont la fâcheuse tendance à se faufiler sournoisement sous la plante de vos pieds ? Assez de devoir enjamber les jouets et de ressentir la vague impression d’être un commando qui effectue un parcours du combattant ? Fatiguée du sempiternel « Range ta chambre » de fin d’après-midi ? Envie de mettre ce qui traîne par terre dans un grand sac plastique et de tout donner à Emmaüs ?

Le rangement Montessori

Tous ces signes montre qu’il est peut-être temps de trouver une nouvelle façon d’organiser la chambre de votre enfant afin que tout soit plus ordonné et facile à ranger… Connaissez-vous le rangement façon Montessori ?

Aujourd’hui, la méthode Montessori a le vent en poupe et de plus en plus de parents et d’éducateurs l’appliquent. Cette pédagogie repose sur le principe selon lequel il faut créer un environnement propice à l’enfant afin qu’il puisse apprendre et se développer de manière autonome : « Apprends-moi à faire moi-même »

Aurélie Guitteny, 35 ans et maman de deux enfants a créé Superliposés afin de montrer son travail de décoratrice d’intérieur spécialisée dans les chambres d’enfants. Pour cette jeune designer, la méthode pédagogique de Maria Montessori s’inscrit dans l’aménagement de cette pièce. Avec Maman Vogue, elle vous livre quelques conseils pour avoir une chambre bien rangée :

Une chambre bien organisée c’est une chambre bien rangée

Avant de penser à ranger la chambre, il est nécessaire de réfléchir à son agencement afin de permettre à l’enfant de développer au maximum son autonomie.

Tout doit être accessible

Prévoyez une petite étagère pour ranger uniquement ses livres, installez un porte-manteaux à sa hauteur, etc… Souvenez-vous : votre enfant doit pouvoir accéder à tout sans votre aide.

Des rangements clairs

« En un seul coup d’œil, l’enfant doit savoir retrouver le matériel qui l’intéresse et savoir le remettre en place ensuite. Pour cela il doit être mis toujours à la même place. Il faut aussi que l’enfant voit un maximum ses affaires, il s’y intéressera plus facilement » conseille Aurélie. Elle propose par exemple d’utiliser des boites transparentes avec des poignées ou des roulettes pour les déplacer.

Un rangement pour chaque activité, une activité dans un seul rangement

Si vous avez déjà eu l’occasion de rentrer dans une classe de maternelle vous avez sans doute remarqué comment la salle était organisée : un coin poupées/dînette, un coin lecture, un coin travaux manuels avec tout le matériel à disposition : inspirez-vous en pour la chambre de votre enfant ! Et gardez en tête ce conseil : « Un rangement pour chaque activité, une activité dans un seul rangement ».

Ranger, ça s’apprend !

Le rangement est la clé d’une chambre ordonnée mais attention, pas question de faire cela n’importe comment… Oubliez les pleurs et les grincements de dents ! Fini les jouets jetés en vrac sans un gros coffre !

Ranger systématiquement

Le rangement systématique n’a rien d’instinctif pour un enfant (ni pout un adulte d’ailleurs !) mais cela peut devenir une bonne habitude. Pour ce faire, il est nécessaire de lui montrer, lui donner l’exemple, lui apprendre. « À la fin d’une activité, l’enfant doit prendre l’habitude de remettre en place le matériel avant de commencer quelque chose d’autre. Cela permet aussi de bien marquer la fin de cette activité et éviter que l’enfant “s’éparpille” à faire plusieurs choses à la fois » souligne Aurélie.

Ranger en jouant

Vous n’arrivez pas à motiver votre enfant ? Faites-le jouer ! Souvenez-vous de cet épisode de Mary Poppins qui fait ranger la nurserie par Jane et Michael. Pas la peine d’être magicienne pour inventer un jeu : répartissez ce que chaque enfant doit ranger et organisez une course. Le premier qui a fini de ranger ses affaires à gagné ! Vous pouvez aussi inventer un jeu façon « 1.2.3 soleil » où ils rangeront la chambre pendant que vous fermerez les yeux puis resteront immobiles quand vous les ouvrirez. Bref, soyez créative et faites que cette activité ne soit plus une corvée !

Appliquer le désencombrement

Depuis le best-seller de Marie Kondo La magie du rangement, le désencombrement est une tendance en passe de s’installer. Une bonne chose car, comme le dit Aurélie : « Moins on a, moins on crée de bazar et moins on doit ranger ensuite » . Cette règle s’inscrit parfaitement dans la méthode pédagogique de Maria Montessori et évite de répéter à longueur de journée le fameux  » Range ta chambre  » !

Avoir peu

« Une des règles de base de cette pédagogie explique que l’enfant va s’intéresser à une activité si elle correspond à son étape d’apprentissage et ce jusqu’à ce qu’il en ait fait le tour. À ce moment-là, il sera prêt à passer à une autre. Rien ne sert donc de proposer mille et une activités en même temps à notre enfant. Mieux vaut faire une petite sélection de jeux bien adaptés à ses besoins et intérêts du moment » estime Aurélie.

La rotation des jouets

Si les enfants ont trop de jouets, ils ne profitent pas de tous. C’est pourquoi Maria Montessori conseillait d’en mettre une petite quantité à disposition des enfants et de mettre en place une rotation. « Tous les 15 jours ou tous les mois, vous pouvez ranger une partie de ses jeux et lui en proposer d’autre que vous aviez stocké hors de sa portée (et de sa vue !) en attendant ».  Ce système permettra à l’enfant de profiter pleinement de ses jouets. Par ailleurs, s’il y a moins de jouets dérangés ce sera moins de jouets à ranger !

Perrine de Robien

 

Une réponse à “« Range ta chambre » – conseils pour les mamans qui en ont assez !”

  1. Bonjour Perrine

    Je vous remercie pour cet article très pragmatique.

    J’ai remarqué ce dont vous mentionnez comme étape d’apprentissage.
    En ce moment, notre Choub’ ne cherche qu’à jouer à deux ou trois jeux, et ne veut rien faire d’autres.

    Nous voyons qu’il est en plein dans les chiffres, dans l’apprentissage des quantités supérieures 5 ou 6.

    De notre côté, nous nous sommes posés la question : pourquoi devoir obliger un enfant à ranger sa chambre, si déjà chez nous on ne range pas tout bien.
    Et donc, nous nous sommes améliorés : nous rangeons plus chez nous. En montrons l’exemple l’enfant va aussi nous suivre et comprendre que c’est bien le rangement.

    Après ce n’est pas rangé ? est-ce si grave ?! Il faut apprendre à lâcher prise non : https://www.papa-et-patron.fr/1-commandement-du-parent-entrepreneur-le-lacher-prise/

    Au plaisir
    Evan, un parent entrepreneur

Laisser un commentaire