Quand la différence d’ éducation de nos enfants peut distendre une amitié…

Quand la différence d’ éducation de nos enfants peut distendre une amitié…

Vous avez une bonne amie qui a eu ses enfants à peu près en même temps que vous, vos enfants s’apprécient, ils aiment se voir et jouer ensemble. C’est agréable de constater que ses enfants s’entendent bien avec les enfants d’une amie, jusqu’au jour où… vous vous rendez compte qu’il y a un grand écart entre l’éducation que votre amie donne à ses enfants et celle que vous souhaitez transmettez aux vôtres !

Il y a des valeurs sur lesquelles vous ne pouvez pas transiger et elles semblent inexistantes dans la famille de votre amie. Vous prenez du temps et mettez de l’énergie pour élever et accompagner votre enfant vers le Bon et le Beau et vous craignez que votre enfant soit « mal » influencé ou, du moins, prenne des habitudes que vous ne souhaitez pas qu’il ait !

Evidemment, cette situation est délicate, que faire ? Est-ce qu’éloigner les enfants est la bonne solution ? Faut-il en parler avec son amie ? Ne risque t’elle pas de se sentir jugée ? Ce serait alors la possibilité de mettre de côté cette amitié qui vous lie avec les parents…

Comment faire le tri ?

Tout d’abord il ne faut rien précipiter, de façon à ne pas faire des histoires pour rien. Prenez un temps calme, parlez-en avec votre mari et posez-vous les bonnes questions. celles ci peuvent peut-être vous aider :

Quelles sont les valeurs mises en danger ? Quelle est leur degré d’importance à votre égard ? Quelle est le degré d’amitié que vous avez avec ces parents ? A quelle fréquence nos enfants se rencontrent ?

La fréquence actuelle des moments que les enfants passent ensemble est-elle en mesure de mettre en péril l’éducation que vous donnez à votre enfant ? ; si oui, peut-on canaliser cela en faisant comprendre à ses enfants que le bon comportement à adopter n’est pas celui de son ami(e) ?

L’éloignement des enfants les affecteraient-ils ?

Si les réponses à ces questions conduisent à penser que la seule solution est de s’éloigner de cette amitié alors, pourquoi pas ? Peut-être que l’éloignement ne durera qu’un moment, le temps que votre enfant murisse de son côté et se forge une colonne vertébrale plus solide ?

Cela peut-être pour une question d’éducation, de politesse, de rébellion, de religion, d’agressivité … Si vous vous rendez compte que votre enfant change beaucoup, vous répond de façon un peu violente, apprend beaucoup de gros mots ou vous pose des questions d’adultes dont vous ne voulez pas parler, en tous cas pas tout de suite et de telle façon… L’influence des autres enfants commence à poser problème au sein de votre famille, et vous voulez les protéger.

Une amie, maman française expatriée dans un autre pays racontait qu’elle et sa famille s’étaient attachées à beaucoup de couples d’amis de toutes nationalités dont les enfants avaient les mêmes âges que les siens… Selon le pays d’origine, elle avait constaté que la conception de l’éducation était totalement différente, on dit souvent qu’en Espagne, l’enfant est ROI ! Évidemment, nous ne pouvons pas affirmer que toutes les familles espagnoles élèvent leurs enfants de la même manière, comme dans tous pays. Cette maman avouait alors qu’elle fréquentait d’avantage les familles qui avaient la même conception de l’éducation des enfants car elle considérait que l’exemple jouait un grand rôle chez les enfants puisque ceux-ci passent leur temps à s’imiter.

Une autre maman me confiait que son fils était « malmené » par le fils d’une de ses amies lorsqu’ils se voyaient. Le fils de son amie réagissait violemment dans des situations où des enfants plus calmes se chamailleraient juste de façon très brève. Cela a interpelé cette maman lorsque son fils a reproduit ce comportement dans un autre contexte. Cette maman et son mari se sont alors posés la question de savoir s’ils devaient prendre une mesure particulière ?

Devons-nous cesser de fréquenter nos amis ?

Devons-nous continuer à les voir mais seulement en l’absence des enfants ? Dans certaines situations, cela parait presque évident et important pour l’évolution de nos enfants, et encore une fois cela peut durer seulement un temps… Evidemment, tout est relatif, l’objet de la discorde est à contrebalancer avec les éléments de contexte, l’impact sur les enfants et le degré d’amitié qui nous lie à leurs parents.

Et puis… Ils se sont dit qu’après tout, c’était la vie. Devons-nous les élever dans un cocon où tout le monde se ressemble ? Est-ce le réel reflet de la réalité ? Ne vaut mieux-t-il pas armer nos enfants et leur apprendre à ne pas se laisser faire tout en restant courtois et en gardant ses valeurs ?

Cette famille a finalement choisi de passer outre, de continuer à les côtoyer et même de programmer des vacances ensemble !, et ce, en expliquant à leur enfant que l’exemple à suivre était à la maison.

 

Il me semble important de rappeler que l’amitié est un TRESOR à mon sens inestimable, tout le monde n’a pas la chance d’être entouré d’amis fidèles. L’amitié peut d’ailleurs prendre une ampleur toute particulière pour les personnes qui ont une famille moins présente.

En somme, comme pour toute relation humaine, chaque cas se mesure puisque nous sommes tous des êtres différents et il serait bien trop réducteur et, de ce fait, fort regrettable, de faire d’un cas, une généralité !

 

Marion-Laure M.
© photo Clarisse de Lauriston pour MAMAN VOGUE