Quand et comment sevrer mon bébé?

Quand et comment sevrer mon bébé?

C’est le moment de sevrer votre bébé. Cette étape doit se faire en douceur pour vous et pour votre bébé. Généralement, les mamans qui ne travaillent pas et qui souhaitaient allaiter quelques temps, commencent le sevrage entre le 4ème et le 6ème mois. Pour les mamans qui reprennent leur activité professionnelle, le sevrage se fait plutôt vers le 2ème mois.

En réalité, le moment idéal est celui qui vous conviendra le mieux. Il faut que vous soyez prête à sevrer votre bébé. C’est donc à vous de choisir ce moment.

Le premier conseil que l’on peut vous donner est de prendre votre temps. On recommande en moyenne de passer 4 jours pour chaque étape. Il faut donc compter une bonne quinzaine de jours pour sevrer votre bébé. Si vous avez beaucoup de lait, cela peut prendre un peu plus de temps.

Le premier risque est celui de l’engorgement mammaire. (les complications de l’allaitement). Pour éviter cet incident, allez-y lentement ! Il est donc important de diminuer progressivement les tétées tout en surveillant vos seins. La lactation diminuera alors progressivement.

Tous les 4 jours, vous introduisez un nouveau biberon à la place d’une tétée.

Par exemple pour un bébé qui a 5 tétées par jour :

  • J1-J4 -> 4 tétées et 1 biberon
  • J5-J8 -> 3 tétées et 2 biberons
  • J9-J12 -> 2 tétées et 3 biberons
  • J13-J16 -> 1 tétées et 4 biberons

Vous n’êtes pas obligée de supprimer toutes les tétées. Si vous souhaitez garder la tétée du matin et celle du soir par exemple, cela est possible. Votre production de lait s’habituera progressivement à ce nouveau rythme.

Ecouter votre bébé !

Le sevrage n’est pas une étape facile pour votre bébé non plus. Plus il est âgé, plus il s’est habitué à votre sein et moins le sevrage lui plaira. Mais c’est normal !

Certains bébés refusent d’emblée le biberon. Le papa ou une autre personne peut essayer de lui donner. Parfois le bébé comprend et accepte le biberon. Si la transition est trop dure pour lui, vous pouvez essayer de commencer par des biberons de lait maternel et progressivement introduire le lait en poudre. Mais ne le forcez pas car il risque de se braquer. L’affamer n’est pas non plus une bonne solution.

Le plus important est de lui expliquer simplement les choses. Installez-le confortablement lors des biberons et redoublez de câlins pour lui témoigner votre amour !

 

Laure Laroche

Master de maïeutique à l'Université de St Quentin en Yvelines.
Sage-femme en maternité. Cours de préparation à la naissance et à la parentalité.
Formation master d'éthique biomédicale à l'institut politique Léon Harmel.

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue