Quand et comment passer votre bébé dans la chambre de son grand frère ?

Quand et comment passer votre bébé dans la chambre de son grand frère ?

 

Votre bébé a trois, six, neuf mois, il commence à trouver un rythme et vous sentez qu’il est temps qu’il quitte votre chambre ? Dans ce cas, deux possibilités s’offrent à vous : mettre votre dernier dans sa propre chambre ou lui faire partager celle de son aîné. Si vous choisissez la dernière option, cet article est fait pour vous !

 

Quand ? Ou plutôt pourquoi ?

Si la seule alternative que vous avez est la chambre du grand frère, vous serez alors probablement assez déterminée pour que la cohabitation se passe bien. Mais, vous pouvez également être motivée par d’autres raisons. Soit matérielles : ne pas sacrifier la chambre d’amis ou le bureau. Soit éducatives : développer la complicité entre vos enfants et le savoir partager. Cela dépend sûrement de l’expérience que vous avez eue enfant avec vos frères et sœurs.

Quant à savoir quand est le bon moment pour basculer votre bébé dans la chambre d’à côté, cela dépend de vous… et de lui ! Vous pouvez simplement avoir envie de reprendre possession de votre chambre et de votre intimité de couple. Ne plus être sur le qui-vive à chaque fois que votre bébé bouge. Vouloir qu’il fasse ses nuits en l’éloignant de vous (surtout si vous l’allaitez). Ou justement l’émanciper un peu maintenant qu’il dort d’une traite.

 

Comment ?

Il est évident que celui qui va le plus se rendre compte du changement est votre grand. C’est donc lui surtout qu’il faut préparer. Parlez-lui en avant et accoutumez-le à l’idée. Peut-être est-ce d’ailleurs lui qui vous a réclamé son frère ?

Il vaut mieux que la transition soit douce et progressive. Evitez de récupérer le lit de votre aîné pour le donner au second directement. Ou de profiter qu’il soit à l’école pour changer radicalement l’organisation de sa chambre. Votre aîné risque de se sentir envahi et de refuser catégoriquement de partager son espace. Il aurait bien raison !

Impliquez votre grand. Vous pouvez, par exemple, commencer à installer des affaires du bébé dans la chambre (la table à langer, la petite commode). Solliciter son aide pour redécorez un coin de la chambre destiné à accueillir le bébé est également une bonne idée.

Dans tous les cas, mieux vaut tenter l’expérience chez vous pour instaurer une routine fixe et à un moment de stabilité affective (pas de rentrée scolaire ou de déménagement en vue).

Et concrètement comment fait-on ?

En journée ?

  • Ils n’ont pas encore le même rythme ? Le petit fait encore la sieste le matin ? Aménagez un espace où son grand frère pourra jouer en journée (un coin du salon, le bureau) sans être privé de ses jeux.
  • Les habituer à dormir ensemble d’abord en journée, pendant la sieste de l’après-midi. Effectivement, vos enfants doivent apprivoiser les bruits l’un de l’autre. Une fois qu’ils auront enregistré ces sons comme familiers, ils ne les réveilleront plus.

Le soir ?

  • Couchez en premier celui qui a le sommeil le plus lourd. Ou d’abord celui qui met un peu plus de temps à s’endormir et fait du bruit.
  • Décalez le coucher de l’aîné d’un quart d’heure / une demi-heure, le temps que le cadet s’endorme. Une belle occasion de lui offrir un moment de « grand » (il en a probablement bien besoin avec l’arrivée du bébé).
  • Faites du coucher un jeu pour ne pas réveiller le petit frère : on chuchote, on marche à pas de loup et, hop, on se glisse sous la couette.
  • Maintenez des rituels pour chacun d’eux. Les enfants ont besoin de repères. Vous pouvez faire évoluer le rituel du plus grand et le délocaliser dans le salon avec vous.

La nuit ?

  • Mettez une petite lampe ou une veilleuse pour vous occuper de l’un ou l’autre facilement.
  • Installez un fauteuil à côté du lit de votre petit pour faire le moins de remue-ménage pour l’allaiter ou lui donner le biberon. Ça permettra de vous économiser vous aussi !

 

Rassurez-vous, même si vous avez quelques loupés les premiers jours, les enfants finissent généralement par très bien dormir ensemble.

Et vous, quelles sont vos astuces pour une bonne cohabitation ?

 

Marie-Amélie Clement

Photo ©Virginie Hamon pour MAMAN VOGUE