Devenez la plus heureuse des mamans

ET RECEVEZ NOS MEILLEURS ARTICLES POUR ÊTRE UNE MAMAN COMBLÉE

Cliquez sur votre semaine de grossesse

Profites en, ça grandit si vite !

Profites en, ça grandit si vite !

Combien de fois n’a-t-on pas entendu ce conseil au cours de notre grossesse, ou bien après la naissance ? « Profites en bien, ça grandit si vite ! »

On se dit que c’est évident et qu’on va bien en profiter. Et puis le quotidien nous rattrape : celui du temps qui court, celui qui génère parfois tant de fatigue, celui qui fait que trop de choses s’accumulent et qu’une maman se sent parfois à 1000 mètres sous le niveau de la mer.

« Profites en » ne veut pas dire : « c’est facile » ! Derrière ces quelques mots, il y a un choix à poser, et à re-poser quotidiennement.

Savoir se poser justement quelques instants et se dire intérieurement : « quelle merveille que mon petit bonhomme, quelle joie que ma petite fille chérie ».

Choisir de goûter cet instant présent

Quand le câlin du soir joue les prolongations, on s’inquiète souvent pour le dîner des grands qui n’est pas prêt. On pense à tous les mails auxquels on n’a pas eu le temps de répondre aujourd’hui ou à ce sujet important dont on voudrait parler avec son mari. C’est un peu normal !
Et pourtant, on peut aussi choisir de goûter cet instant présent : un petit corps tout doux lové contre nous, qui est en train de décharger ses émotions de la journée, et de faire un plein de sécurité, de confiance en lui et d’amour. C’est assez inouï quand on prend le temps de se le redire ! Combien de femmes de notre entourage souffrent de ne pas connaitre cette joie.

Quand notre enfant négocie beaucoup, il ne veut pas mettre une couche propre, il ne veut boire son biberon que dans le canapé avec Maman et pas tout seul, la patience s’use. Quand l’adolescent ne veut entendre parler que de tel pantalon et aucun autre… Il y a deux réactions possibles : perdre patience ou se dire que notre enfant développe son autonomie et, avec humour, réaliser que peut-être on évitera d’avoir un Tanguy plus tard chez soi !

La chance d’être maman

Dans ces moments où l’enfant semble abuser de notre patience, il n’est pas ici question de le laisser faire ! Mais il est important de prendre des petits moments de recul, un peu comme un arrêt sur image. Il est bon de prendre conscience que même au plus fort du combat que peut représenter l’éducation de nos enfants c’est avant toute chose un bonheur immense que ces petites vies qui nous sont confiées.

Notre charge d’éducatrice, de maman est profondément une joie avant d’apporter son lot de désagréments et de fatigue.

L’un n’exclut pas l’autre. Je peux être contrariée par l’attitude de mon enfant mais je me rappelle la chance que j’ai d’être maman.
Je peux être fatiguée de redire si souvent les mêmes choses ou de refaire si régulièrement les courses, le ménage et le rangement et pour autant réaliser combien ma maternité est aussi un immense cadeau !

Beaucoup de conseillers conjugaux invitent à prendre soin de son couple : petits moments privilégiés, rendez-vous galants, communication. Comme c’est important !

On peut aussi se laisser absorber par nos enfants et oublier de prendre aussi régulièrement le temps de goûter notre lien avec chacun d’eux. Choisir d’accepter de relire pour la dixième fois La princesse au petit pois parce que sa fille nous le demande avec des étoiles dans les yeux, c’est s’offrir un moment de communion particulière avec elle. Une maman de cinq enfants a décidé – dans ce sens- de faire une séance de guilis/massage à son petit dernier (un peu trop confié aux aînés par faute de temps) chaque jour au moment d’un changement de couche. Elle témoigne combien sa culpabilité s’est stoppée net grâce à cet instant choisi, et vécu en pleine conscience.

Lâcher-prise pour s’épanouir

Lâcher-prise sur notre agenda absolu, accepter le rythme de nos enfants, se redire intérieurement ou à deux combien notre enfant est source d’émerveillement et de joie, lui dire aussi en face : « je suis là avec toi, et j’en suis si heureuse », tout cela vient au secours des mamans ! Ce sont autant d’attitudes qui vont alléger notre fatigue, qui vont dissoudre notre anxiété ou notre culpabilité…

Disons que savoir profiter de l’instant présent est une vraie garantie d’épanouissement personnel et familial !

Alors, on s’y met, maintenant ?

 

Laetitia Guitton
anime des Ateliers de pleine conscience
www.laetitiaguitton.com

Laisser un commentaire