Prévenir les coups de chaleur !

Prévenir les coups de chaleur !

Les beaux jours sont enfin arrivés et les vacances aux Bahamas ne sont pas loin! Face aux effets de la chaleur, mieux vaut prévenir que guérir !

Qu’est ce qu’un coup de chaleur ?

Un coup de chaleur est l’effet problématique d’une exposition prolongée à la chaleur. Il provoque une surchauffe du corps qui se traduit par une fièvre élevée, une rougeur du visage, une forte sensation de soif voire des vomissements et des troubles de la conscience.

Il survient en dehors de tout effort, lors de vagues de chaleur estivales (insolation) ou dans des ambiances anormalement chaudes comme un véhicule fermé en plein soleil.
Avec les personnes âgées, les enfants sont les plus menacés par ce risque !

Les coups de chaleur : une urgence !

Le coup de chaleur ne doit pas être pris à la légère puisqu’il peut être grave. Non soigné, il peut provoquer des troubles neurologiques, des atteintes au rein ou au cœur, des comas et même des décès.

Néanmoins, grâce à une meilleure prise en charge et un traitement précoce et efficace, la mortalité consécutive à cet effet thermique a significativement diminué depuis ces dernières années. Cependant, son taux reste autour de 10%.

L’évolution d’un coup de chaleur est le plus souvent favorable, mais il peut, néanmoins, laisser parfois persister des séquelles (crampes, troubles neurologiques).

Comment prévenir les coups de chaleur ?

Chez les enfants et particulièrement les nourrissons, il faut éviter les expositions prolongées au soleil ou en endroits clos (voitures, cabanes à toit en taule…).
En cas d’incident, consultez un médecin le plus précocement possible.
Par ailleurs, il est indispensable de faire boire régulièrement tout enfant exposé à la chaleur.

En cas de forte chaleur, donner un biberon d’eau minérale aux nouveau-nés et nourrissons est autorisé et fortement recommandé. Cependant, il est conseillé de choisir les eaux minérales portant la mention « compatibles avec l’alimentation du nourrisson ». Chez les enfants allaités, donner la tétée plus régulièrement remplit parfaitement ce rôle d’hydratation et de prévention.

Enfin, le port de chapeau ou l’utilisation de parasol doit être favorisé durant les journées ensoleillées.

Quelle conduite à tenir si mon enfant souffre d’une insolation ?

Ceci est une situation d’urgence.

  1. Mettre l’enfant à l’ombre ;
  2. Le faire boire si son état de conscience le lui permet (attention aux risques de fausse-route) ;
  3. Le déshabiller s’il est habillé et le rafraîchir, par exemple avec un gant d’eau fraîche ou un brumisateur ;
  4. Appeler immédiatement le 15 si l’enfant présente un ou plusieurs des symptômes suivants :
  • pleurs,
  • fatigue et abattements (yeux cernés),
  • troubles de conscience,
  • sécheresse des muqueuses (dessèchement de la langue et des lèvres),
  • Observation d’un pli cutané (quand on pince la peau de l’enfant, elle reste plissée plus longtemps que la normale. Trop sèche, elle a perdu son élasticité).

Et pour protéger vos enfants avec style, Maman Vogue vous présente prochainement sa sélection des plus beaux couvre-chefs chez Jacadi et Luciole et petits pois !

Chapeaux Jacadi Chapeaux Jacadi 2 Bandeaux Luciole et petits pois

 

Marie Duval

Infirmière puéricultrice, Marie travaille à la maternité catholique Sainte Félicité.
Munie d'une expérience en néonatalogie, elle suit également une formation en Lactation.
Marie est évidement fan de bébés, mais elle a surtout le don de se multiplier! Elle court après 150 projets, et 24h dans une journée n'est jamais suffisant!