Préparation à l’accouchement : qu’est-ce que la méthode Bonapace ?

Préparation à l’accouchement : qu’est-ce que la méthode Bonapace ?

Vous êtes enceinte et vous vous renseignez sur les différentes de méthodes de préparation à l’accouchement ?
N’hésitez pas à demander à votre sage-femme si elle connaît et pratique la méthode Bonapace.
Si ça n’est pas le cas et que cela vous intéresse, vous pouvez lui demander de vous indiquer une sage-femme qui y est formée ou bien un cours de préparation à l’accouchement qui intègrent certains des éléments de cette méthode.

Si votre recherche n’est pas couronnée de succès, vous pouvez également vous procurer un livre sur la méthode afin de vous familiariser avec les bases, il en existe de nombreux aujourd’hui.

La méthode Bonapace a été élaborée au Canada par la chercheuse Julie Bonapace au cours des années 90, dans le cadre d’une étude sur la gestion de la douleur selon une approche non pharmacologique.

Reconnue par les professionnels du secteur elle a gagné peu à peu en popularité et elle est aujourd’hui de plus en plus utilisée et proposée dans les cours de préparation à l’accouchement et le jour même pour aider la mère à soulager la douleurs des contractions.

Pour un accouchement physiologique, à trois

Cette méthode est basée sur la coopération du couple tout au long de l’accouchement et de sa préparation puisqu’il est indispensable que le père soit présent, compte-tenu du rôle particulièrement actif qu’il doit tenir.
C’est donc un bon moyen d’impliquer votre conjoint dans cette étape au sein de laquelle il peut parfois se sentir exclu ou impuissant et lui montrer que vous avez besoin de lui.

Cette approche mixe trois techniques différentes :

  • les massages prodigués par le père pour soulager le bas du dos
  • la pression de points particuliers appelés “points gâchettes” toujours par le père, dont la stimulation permet la sécrétion d’endorphines
  • la maîtrise de sa respiration par la mère afin de gérer au mieux les contractions.

Des résultats encourageants

La méthode Bonapace a prouvé son efficacité puisque certaines études qui ont été menée indiquent qu’elle a permis de réduire l’intensité et les aspects désagréables de la douleur d’environ 45 % de plus que les méthodes classiques lors de l’accouchement.

C’est en tous cas sans effet secondaire puisque c’est une approche non pharmacologique et si vous en avez la possibilité et que votre conjoint a envie de vous accompagner dans cette démarche, vous n’aurez probablement que des bénéfices à l’essayer !

 

Credit photo : ©Anna Click

À lire aussi :

Sophrologie et grossesse : Comment préparer un accouchement relax ?

Méthodes de préparation à la naissance : tout ce que vous pouvez faire !

Elles témoignent de leur accouchement dans l’eau !

Marie Cauquil O'Kelly

La rédactrice M.OC