Prendre l’avion avec un nourrisson ou de jeunes enfants : préparation et conseils

Prendre l’avion avec un nourrisson ou de jeunes enfants : préparation et conseils

Prendre l’avion avec un jeune bébé, cela peut faire peur aux parents (et aux proches !). Mais pourtant, les compagnies aériennes sont habituées et tout est fait pour que cela se passe bien. Avant de prendre l’avion, prévoyez et anticipez les éventuels problèmes et surtout, parlez de ce voyage avec votre enfant !

Les papiers

Si votre voyage est programmé, il est absolument nécessaire de faire le plus rapidement possible les papiers (CNI et ou Passeport) pour votre enfant. Un aléa administratif est toujours possible et il serait fâcheux de ne pas pouvoir voyager pour des raisons administratives.

La nacelle

Lors de la réservation de votre vol, précisez que vous souhaitez une nacelle pour votre bébé. Les enfants de moins de 12kg ou 15 kg selon les compagnies peuvent en bénéficier. Contactez votre compagnie aérienne pour connaître les modalités d’attribution de nacelle : premier arrivé le jour du voyage, plus jeune bébé prioritaire, date d’achat du billet … les modalités sont différentes selon les compagnies et il est bon de les connaître pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

Les affaires à ne pas oublier

Pour le vol, n’oubliez pas toutes les affaires dont vous aurez besoin. Sachez que voyager avec un enfant vous permet de transporter de l’eau, du lait et de la nourriture en avion. Pour faciliter la tâche lors du contrôle de sécurité, regroupez le tout dans un seul sac.

Prévoyez des couches (en abondance, on est jamais à l’abri d’un retard de vol), du lait si vous n’allaitez plus, des biscuits, compotes et autres selon son âge ; bannissez néanmoins le chocolat pour éviter les mauvaises surprises ! Prévoyez également de quoi changer votre bébé, plusieurs tenues sont parfois nécessaires. Mais n’oubliez pas que votre petit peut également vous tâcher. Une odeur de vomi ou de caca sur un tshirt pendant un vol est assez désagréable : tenue de rechange pour les parents obligatoire !

Un moyen de portage est toujours utile pour calmer un bébé, encore plus en avion car vous ne pourrez pas prendre sa poussette, sauf si vous avez une yoyo !

Pour éviter d’avoir chaud ou froid, privilégiez la technique de l’oignon afin de l’habiller selon la température dans l’habitacle.

Enfin, donnez lui à boire (allaitement, eau ou lait) au décollage, à l’atterrissage ainsi que durant les zones de turbulence pour éviter qu’il n’ait pas mal aux oreilles.

Prendre l’avion avec un bébé : un vol court

Le vol dure moins de 4h ? Le temps va filer assez vite !

Un nourrisson va probablement manger et dormir un peu. Vous pouvez aussi vous promener dans l’avion pour le bercer. Avec un peu de chance, il dormira dans sa nacelle.

Avec un enfant un peu plus grand, prévoyez un ou deux petits jouets qu’il apprécie pour l’occuper. Un hochet pour les nourrissons, une petite voiture, un poupon et un petit livre seront parfaits pour les plus grands.

Entreprendre un long courrier avec un nourrisson ou un jeune enfant

Les nourrissons

Certains parents ont des enfants qui dorment en avion, d’autres non ! Et cela varie selon les voyages ! Lors d’un vol long courrier, un nourrisson va probablement dormir une partie du voyage. Cependant, pas forcément en même temps que tout le monde. Les autres passagers, hôtesses et steward sont toujours attentifs aux jeunes parents, n’hésitez pas à demander de l’aide, surtout si vous voyagez seule. Baladez-vous également dans l’avion avec votre petit pour le bercer.

Les jeunes enfants

Les jeunes enfants ne sont pas intéressés par les écrans, alors, comment les occuper dans l’avion ? Laissez le découvrir l’avion (en chaussettes, en couche, à quatre pattes selon ses envies), discuter avec les autres passagers et le personnel, se faire de nouveaux copains. Prévoyez des petits livres, coloriages, petite voiture, poupée, une petite balle, un Playmobil pour faire passer le temps.

Si toutefois votre petit veut regarder un dessin animé, laissez-le faire, même si c’est contraire à vos habitudes : dans l’avion, tout est permis ! De même, s’il souhaite grignoter un peu n’importe quoi, laissez le faire. Il faut juste veiller à ce que cela ne le rende pas malade !

Et vous, quels conseils donneriez-vous aux parents qui prennent l’avion avec des petits ?

Lire aussi :

Mon bébé a pris l’avion à 3 semaines

Prendre l’avion enceinte ?

Elle a changé ma vie la poussette Squizz de Looping !

Annabelle Lebarbé

Rédactrice, formatrice et maman de 2 enfants. Parisienne durant 25 ans, montpelliéraine durant 7 ans, elle habite désormais au milieu de l'Océan Indien à La Réunion.

Elle peut avoir de longues discussions sur l'éducation, le tricot, l'écologie, une recette de cuisine ou encore l'organisation de la vie quotidienne. Si elle aime papoter et rire avec ses amis, elle apprécie également la compagnie de ses livres ou d'une partition.