Premiers pas vers le Zéro déchet : comment sensibiliser et engager nos enfants ?

Premiers pas vers le Zéro déchet : comment sensibiliser et engager nos enfants ?

Impossible de faire abstraction du zéro déchet aujourd’hui. Le zéro déchet devient un mode de vie dans lequel de nombreux parents et enfants s’engagent au quotidien.

Réduire les déchets pour protéger la planète, pour préserver sa santé, faire des économies, la démarche est tellement positive qu’on a tous envie de s’y mettre.

Comment s’y prendre ? Est-ce facile à intégrer dans le quotidien sans trop se mettre la pression ?

Pour Sophie Frys, auteure du livre 40 défis pour protéger la planète, chaque petit pas compte et la notion de plaisir est primordiale pour l’intégrer durablement.

Nous avons pu la questionner sur son livre et nous vous invitons à découvrir ses recettes faciles, ludiques et pédagogiques pour que chacun puisse y contribuer à sa manière et selon ses envies.

Quel constat faites-vous du zéro déchet aujourd’hui ?

Sophie Frys. L’environnement, le climat, l’écologie sont des notions qui peuvent paraître compliquées. Nos enfants sont de plus en plus sensibilisés à l’environnement : que ce soit à l’école, à la maison ou dans les lieux publics, une réelle prise de conscience est en marche.

La famille constitue le lieu privilégié pour apprendre ou retrouver des comportements respectueux de l’environnement.

De nombreux ouvrages et ateliers de sensibilisation sur le zéro déchet ont émergé aujourd’hui.

Je pense que le zéro déchet est une belle initiative pour parler de l’avenir avec nos enfants et les sensibiliser à la valeur des ressources naturelles (eau, électricité, fruits et légumes…) et à l’utilité des objets du quotidien (jouets, vêtements…).

Pourquoi avez-vous écrit le livre, 40 défis pour protéger la planète ?

A l’arrivée de mon deuxième enfant, j’ai pris conscience de l’importance de consommer mieux. J’ai participé à des ateliers de sensibilisation qui m’ont amenée à trouver des alternatives aux produits nocifs pour la santé et polluants pour l’environnement. Je me suis mise à tester des recettes (fabrication de dentifrice, de peinture ou de pâte fimo, achats en vrac et élaboration de plats 100% faits maison).

Ce cheminement sur plusieurs années m’a amenée à créer un blog (http://sophie-au-naturel.fr/) et à partager mon expérience avec d’autres en créant des ateliers.

La sortie de ce livre est comme un aboutissement de ce cheminement que je souhaitais transmettre aux enfants pour l’ancrer durablement.

Comment transmettez-vous ce besoin de réduire les déchets pour sauver la planète ?

Changer ses habitudes pour adopter un mode de vie plus responsable peut s’apprendre en toute simplicité.

J’ai voulu rendre l’utilisation de ce livre la plus ludique et pédagogique possible. La liste des défis est découpée en 8 thèmes où chacun peut puiser un sujet selon ses envies, son âge et son mode de vie. On aborde des thématiques quotidiennes comme manger en gaspillant moins, se déplacer en limitant les trajets en voiture, nettoyer en utilisant des produits naturels, désencombrer sa chambre et donner plutôt que jeter…

Chaque défi répond à un « pourquoi » et un « comment », ce qui donne du sens pour l’enfant et facilite le passage à l’action.

Le zéro déchet est-ce contraignant ?

Le zéro déchet ne doit pas être contraignant si l’on souhaite l’ancrer dans ses habitudes durablement. Il est important de choisir les défis qui nous tiennent à cœur et d’accepter de ne pas tous les réaliser. Le moindre changement – aussi petit soit-il – est déjà un pas vers le zéro déchet.

Comment avez-vous intégré les notions de plaisir et de don auprès des enfants ?

Les enfants sont des êtres naturellement optimistes et malléables au changement. L’idée de donner une seconde vie à un jouet ou un vêtement – à l’occasion d’une troc party par exemple – offre la joie d’inviter ses amis et transmettre un objet qu’il aimait à un de ses copains.

On peut aussi rendre les promenades en plein air plus ludiques en testant le géocaching – sorte de chasse aux trésors qui se pratique n’importe où dans le monde grâce au téléchargement d’une application.

Autre possibilité concernant le gaspillage alimentaire, un enfant peut tout à fait apprendre à se servir moins à table et à se resservir en prenant conscience de sa faim.

Avez-vous testé les défis avec vos enfants ? Vous ont-ils inspirée ?

Tous les défis issus dans le livre sont issus de mon quotidien de mère de famille. Chaque astuce a été testée et approuvée. Certaines ont été réalisées en atelier comme le bricolage écolo (fabrication de colle, de pâte fimo, de craie…). Je fais de temps en temps du géocaching avec mes enfants pour les motiver à se promener, ma fille m’a suggéré l’idée du calendrier de l’Avent en DIY (Do It Yourself).

 

A découvrir et expérimenter : 40 défis pour protéger la planète, Sophie Frys (Editions Pera, 2019)

 

Alexandra Caroni