Pourquoi les rituels sont-ils si importants chez l’enfant ?

Pourquoi les rituels sont-ils si importants chez l’enfant ?

Pour un bon développement psychologique de l’enfant, il est absolument nécessaire de lui permettre de grandir dans un espace sécurisant. La sécurité, l’enfant la ressent notamment dans le cadre que nous construisons autour de lui.
Il a des repères tels que les personnes qui l’entourent, tels que les lieux qu’il fréquente régulièrement. Mais ses repères résident aussi dans tous les petits rites que nous instaurons dans sa journée. Ils sont des éléments indispensables au bon développement de sa personne.

Les rituels de l’enfant : les repas

Il y a d’abord les repas avec tout ce qu’ils peuvent représenter comme contraintes… mais ces contraintes sont constructives !

  • Un signal particulier pour l’appel à table est souvent stimulant pour permettre à l’enfant d’obéir promptement.
  • Un porte-serviette personnalisé se révèle un outil précieux dans ce besoin, chez l’enfant, de reconnaître ce qui lui appartient et favorise aussi l’apprentissage du rangement.
  • Tenir à ce que chaque repas soit pris assis en famille, sans sorties intempestives, en finissant absolument son assiette (attention aux assiettes trop remplies…). Ces habitudes-là sont notamment garantes d’une bonne maîtrise de soi à l’adolescence puis à l’âge adulte.
  • Savoir demander à l’enfant de débarrasser son assiette. S’il n’est pas encore capable de la positionner dans le lave-vaisselle…lui permettre de l’apporter jusqu’à l’évier, c’est déjà lui donner un peu d’autonomie et lui prouver la confiance que nous avons en lui.
  • Instaurer que le goûter se prend dehors est un bon défi. Ainsi y a-t-il toujours un temps dans la journée où l’enfant prend l’air. Si l’enfant a tendance à vouloir, naturellement, rester à l’intérieur… Le goûter est une récompense suffisante qui devrait le motiver. Au contraire, un enfant qui trépignerait d’impatience à sortir pourrait patienter plus facilement et s’occuper plus intelligemment jusqu’à l’heure du goûter, puisqu’il aurait la certitude de sortir à cette occasion-là.

Les rituels de l’enfant : l’hygiène

  • Savoir prendre le temps de « débarbouiller » un enfant tous les matins, lui enseigner le profond respect que l’on doit et qu’il doit à son corps.
  • Même l’habillage peut être ritualisé. Très vite, l’enfant veut, et cela est bon, s’habiller tout seul. C’est un premier apprentissage de la pudeur. Nous, Mamans, devons veiller à l’accessibilité de ses vêtements, en lui préparant la veille au soir, sur l’assise d’une chaise par exemple.

Avoir des horaires bien précis pour chaque tâche quotidienne construit l’intelligence et ordonne la pensée de l’enfant.
Ces horaires permettent aussi de trouver de vrais temps pour l’écoute de chaque enfant. Les toutes petites choses que nous savons entendre du quotidien de nos petits nous assurent qu’ils viendront nous confier leurs soucis de plus grands. Par ces échanges nous confirmons la confiance qu’ils peuvent avoir en leur maman.

Les rituels de l’enfant : le coucher

Les petits détails du coucher sont aussi des rituels rassurants qui évitent bien des angoisses chez nos petits (une histoire, une chanson…). L’important est de pouvoir prendre ces quelques secondes près de la couverture de celui qui s’endort.

Savoir toujours complimenter et remercier l’enfant pour la journée qui s’achève… avant de lui demander un effort particulier sur un point précis à améliorer. À l’heure du coucher, il est infiniment mieux disposé à écouter qu’au milieu d’une de ses activités de la journées.

Tous ces rituels, ces petites habitudes, par leur côté répétitif, sont la clé d’un bon développement psychologique de l’enfant.
L’ordre que nous mettons dans l’accomplissement de ces micro tâches a lui aussi son importance. Cette « routine » est en fait le cadre qui va permettre à l’enfant de devenir autonome. Il peut deviner ce qui suit l’activité qu’il est en train de faire. Ainsi, peut-il devancer sa maman, lui faire d’abord « une surprise » et puis finalement, GRANDIR.

Marguerite Royal
Psychologue et maman de 3 adorables filles

Lire aussi :

Comment adoucir les séparations avec mon enfant?

Transmettre le sens du service à nos enfants

© Photo Laure-Hélène et Son Fiancé

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue