Pourquoi nos enfants sont-ils accros aux super héros?

Pourquoi nos enfants sont-ils accros aux super héros?

Vos enfants sont fans de Spiderman, Batman, Superman, Harry Potter, Zorro, Sam le pompier, Ladybug, La Reine des Neiges… La totale ! Ils adorent enfiler la panoplie de leur super héros favori, répètent les répliques de leur personnage, tentent de les imiter : ils courent, ils sautent, ils chantent, ils font semblant de voler…

Objets de tous les fantasmes, les héros – avec ou sans super pouvoirs – font rêver les enfants, servent de modèles, rassurent, donnent confiance et les accompagnent vers l’autonomie.

Pourquoi nos enfants sont-ils autant fascinés par les héros ? Qu’apportent-ils à nos enfants ? Pourquoi les aident-ils à grandir ?

Qu’apportent les super héros à nos enfants ?

  • Le principe du bien et du mal

Les super héros représentent le bien et luttent contre le mal.  Les héros se battent pour leur survie et aussi pour aider les autres ! Tout le contraire de leurs ennemis, prêts à tout pour assouvir leur soif de pouvoir. Être super héros, ce n’est pas seulement être le plus fort, c’est aussi choisir de faire le bien. Ils représentent une aspiration qui est un excellent moteur pour nos enfants.

  • Des hommes et des femmes ordinaires

Dans la vie de tous les jours, les super héros sont des personnages tout à fait normaux : ils vont à l’école ou ont un travail, des amis… Ils sont parfois timides – tel Superman ou Zorro – ou manquent de confiance en eux – tel Spiderman. Un peu comme les enfants qui subissent parfois des situations blessantes et ne savent pas toujours y répondre, ces personnages héroïques donnent envie de grandir et aident à supporter les frustrations – surtout en maternelles – qui peuvent souvent être liées au sentiment d’impuissance face aux grands. Nos enfants rêvent de devenir des super héros pour être aussi forts qu’eux, et surtout aussi forts que nous parents, leurs premiers modèles.

  • Un imaginaire stimulé

Bien que l’univers des super héros soit majoritairement masculin, cela ne semble pas dissuader les filles. Le sexe du personnage n’est pas déterminant pour les petits, impressionnés d’abord par ce que représente le héros en terme de couleurs, de force et d’image.

Les super héros peuvent voler, grimper aux murs, et sont dotés d’une force ou d’un pouvoir phénoménal. Cela ne peut que donner envie à nos enfants de les imiter en imagination. Un masque ou une cape peut suffire à transformer nos petits dès l’âge de 3-4 ans ! Tout comme leurs héros, ils se déguisent pour s’approprier un peu de leur force et développer une plus grande confiance en eux.

  • Une figure d’identification positive

Les super héros représentent un idéal et une image vraiment puissante qui permet de se valoriser, de se sentir plus fort et invincible. Généralement, les garçons recherchent une image qui identifie la force, le combat, la justice, qui renforce le sentiment de puissance du petit garçon dans son devenir d’homme. Tout comme un papa représente la virilité, la force et l’autorité en règle générale.

Sans faire de généralité, les filles vont le plus souvent s’identifier à des images féminines et brillantes, comme le transmettent majoritairement les contes et les dessins animés avec les princesses.

Tous deux, héros et héroïnes, incarnent une image positive et inspirante aux enfants.

Pourquoi les aident-ils à grandir ?

Leurs talents cachés permettent de se surpasser et nos enfants vont développer leur imaginaire autour de ces héros pour surpasser certaines peurs ou frustrations auxquelles ils peuvent être confrontés dans leur vie d’enfant.

En maternelle, les petits vont principalement jouer sur le mimétisme, alors qu’à leur arrivée en primaire, ils vont passer à l’identification : l’enfant sait qu’il n’est pas le personnage mais pense qu’il pourra le devenir un jour. Cette projection représente un premier pas vers leur envie de devenir adulte un jour.

  • Heureusement, les super héros ont aussi des faiblesses comme tout le monde

Forts, courageux, bons, intelligents, ces personnages extraordinaires représentent la perfection. On pourrait se demander si cette perfection ne mettrait pas inconsciemment la pression sur nos enfants ! Bien heureusement, les super héros ne sont pas tout puissants ! Ils ont aussi – comme tout le monde – des faiblesses !

Qu’il s’agisse de timidité (La fille des Indestructibles, Superman ou Zorro par exemple), de manque de confiance en eux (Peter Parker, alias Spiderman), de maladresse, chaque enfant peut se retrouver dans son super héros.

En effet, les super héros n’abandonnent jamais, malgré leurs fragilités. Cela apprend à nos enfants à se montrer téméraires face aux difficultés.

Au-delà des figures héroïques classiques, j’aime beaucoup la série animée Les Minijusticiers qui illustrent très bien les fragilités de chaque personnage, qui soumis aux moqueries, voit son principal défaut se transformer en « superpouvoir ». Ces histoires sont une belle manière de faire la justice dans un monde d’enfants et elles contribuent à les aider à surmonter les obstacles de la vie et à s’accepter tels qu’ils sont.

  • Les super héros expriment de belles valeurs d’humilité

Les enfants, notamment entre 6 et 8 ans, sont en pleine période d’apprentissage. Ils prennent conscience qu’ils ont tellement de choses à apprendre, qu’ils auront besoin de travailler et faire des efforts.

S’identifier à un super héros apporte de la confiance en eux et peut aider à mieux affronter les obstacles de la vie de tous les jours.

Par ailleurs, le super héros est souvent masqué, personne ne sait qui se cache derrière le masque et cela apprend à l’enfant de belles valeurs comme l’humilité.

Et nous parents, quel regard ou quelle transmission pourrions-nous donner à nos enfants au travers de ces personnages ?

Il paraît difficile d’échapper aux succès du moment, aux grands classiques – Spiderman, Batman, Superman, La Reine des Neiges. Beaucoup de marketing impose les modèles, l’influence de la cour de récré également. Il n’est pas toujours aisé d’aider nos enfants à s’y retrouver!

Prendre le temps de partager sur les héros – qui nous inspiraient enfant ou sur ceux qui suscitent l’attention auprès de nos enfants aujourd’hui – pourrait être un bel échange sur les valeurs que nous, adultes, recherchions enfant et sur ce que nos enfants recherchent aujourd’hui.

Les héros d’hier sont encore bien mis en avant aujourd’hui, cela prouve la pérennité des personnages au fil du temps, de leur intemporalité et du côté générationnel de certains. Qu’il s’agisse de Yakari, Superman, Batman, Wonderwoman, Fantômette, chaque personnage dégage ses propres valeurs.

Échanger sur ce phénomène de super héros permettrait à nos enfants de discerner sur ce qui est important pour lui et sur ce que l’image du super héros lui inspire en terme de personnalité et de sensibilité.

Alexandra Caroni

Photo ©AnnaClick pour MAMAN VOGUE

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue