Pourquoi doit-on faire des frottis ?

Pourquoi doit-on faire des frottis ?

Fin janvier, la semaine européenne de prévention et de dépistage du cancer du col de l’utérus a eu lieu. A cette occasion, l’Institut national du cancer et le ministère des Affaires sociales, de la santé et des droits des femmes ont rappelé l’importance de la pratique régulière du frottis chez toutes les femmes de 25 à 65 ans. A quoi sert cette prévention ?

Les frottis, en bref

Le frottis est recommandé à partir de 25 ans, même si vous êtes vaccinée contre les papillomavirus (HPV).

Les deux premiers frottis sont réalisés à un an d’intervalle. Ensuite, un frottis doit être fait tous les 3 ans, jusqu’à 65 ans, même en l’absence de rapports sexuels ou après la ménopause.

  • Il permet d’éviter 90% des cancers du col de l’utérus
  • 40% des femmes ne réalisent pas de frottis régulièrement

Il existe deux moyens de se protéger des cancers du col de l’utérus :

  • Se faire vacciner contre les HPV entre 11 et 14 ans. La vaccination peut également être proposée en rattrapage jusqu’à 19 ans inclus ;
  • Faire un frottis de dépistage tous les 3 ans entre 25 et 65 ans, que l’on soit vaccinée ou non.

Pourquoi le frottis est-il SI important ?

Le cancer du col de l’utérus est principalement provoqué par un virus appelé « papillomavirus humain » (HPV). Il se transmet le plus souvent lors des rapports sexuels. L’infection due au papillomavirus (HPV) peut provoquer des lésions au niveau du col de l’utérus, qui évoluent vers un cancer.

En pratique, comment cela se passe un frottis ?

Le médecin ou la sage-femme prélève à l’aide d’un spéculum quelques cellules au niveau du col de l’utérus afin de les analyser. Cela ne prend que quelques minutes et n’est pas douloureux, bien qu’une légère gêne peut être ressentie. Vous recevez les résultats quelques jours plus tard.

Et si le frottis est positif ?

Des examens complémentaires (recherche du matériel génétique du virus, colposcopie et biopsie) seront effectués pour déterminer s’il y a un cancer et repérer les anomalies qui peuvent être traitées facilement.
Grâce au frottis, les cellules cancérigènes peuvent être détectées très précocement et traitées.

Pour réaliser un frottis, à qui dois-je m’adresser ?

Vous pouvez prendre rendez-vous auprès :

  • D’un gynécologue ;
  • D’un médecin généraliste ;
  • D’une sage-femme (pendant mais aussi en dehors du suivi de grossesse) ;
  • D’un centre de santé ou centre mutualiste ;
  • D’un centre de planification familiale ;
  • D’un laboratoire d’analyses (sur prescription d’un médecin) ;
  • D’un hôpital.

Quelles sont les précautions à prendre avant votre rendez-vous ?

  • Choisissez le bon moment : le frottis doit être fait en dehors de la période des règles.
  • Évitez les rapports sexuels 24 à 48 heures avant le rendez-vous.
  • Reportez le rendez-vous si vous prenez un traitement local par voie vaginale (ovule, par exemple).

Petit conseil ! Faites un frottis avant de débuter une nouvelle grossesse pour rester à jour dans votre suivi.

Laure Laroche

Master de maïeutique à l'Université de St Quentin en Yvelines.
Sage-femme en maternité. Cours de préparation à la naissance et à la parentalité.
Formation master d'éthique biomédicale à l'institut politique Léon Harmel.

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue