Portrait : Marie, maman au grand coeur, écrivain à ses heures

Portrait : Marie, maman au grand coeur, écrivain à ses heures

1, 2, 3, 4, 5 enfants ! C’est ce que comptaient les personnes qui rencontraient cette famille française pendant ses 4 années passées en Corée du Sud. En effet, dans ce pays où les couples ont généralement un enfant unique, croiser sur sa route une famille nombreuse est particulièrement atypique.

L’expatriation dans la campagne coréenne, a été une vraie découverte pour Marie Bertiaux, la maman de cette jolie famille qui ne compte que des têtes blondes et des yeux bleus : découvrir une autre culture, vivre loin de sa Provence natale et de sa famille…

Une maman qui voudrait aider les enfants pauvres

Pourtant, Marie était déjà liée avec l’Asie. Marraine depuis quinze ans d’un enfant cambodgien par le biais d’une ONG, elle a eu l’occasion de visiter le Cambodge avec sa joyeuse marmaille et son mari. En effectuant ce voyage, elle avoue avoir « touché du doigt les conditions de vie des enfants pauvres de ce pays ». Comment leur venir en aide concrètement s’est demandé Marie ? C’est alors qu’elle a eu une idée : verser la totalité des droits d’auteur de son premier livre pour enfants à des associations caritatives.. « C’est actuellement le seul moyen que j’ai de venir en aide à autrui » estime la généreuse maman.

Que raconte donc son livre ? De folles aventures qui se déroulent en Asie ? Des histoires de panda ? Même pas ! Il s’agit d’un voyage, ou plutôt d’un périple très spécial : un pèlerinage à Compostelle.
Marie a déjà effectué des pèlerinages dans sa jeunesse. Poussée par l’envie de « vivre quelque chose de vrai et dur », elle est partie avec son fiancé sur les chemins de Compostelle « en mode baroudeurs ». Quelques années et quatre enfants plus tard, les parents décident de repartir, en famille, là où ils s’étaient arrêtés, à Conques. Accompagnés d’un âne pour porter leurs affaires et les plus jeunes, ils retrouvent « l’esprit du chemin et vivent des moments forts rudes et beaux ». Cette marche est aussi pour eux l’occasion de faire le point sur leur vie, leur quotidien, leur foi : « Nous portons dans nos prières les nombreuses intentions qui nous sont confiés par nos familles et nos amis pendant la marche ».

Camino

Un livre pour enfants sur Compostelle

Rentrée chez elle, Marie souhaite faire découvrir Compostelle en rédigeant un livre pour enfants. « J’écris pour les enfants car j’ai l’habitude de raconter des histoires aux miens quand nous sommes en pèlerinage ou en rando et j’aime qu’ils soient captivés ! » nous confie-t-elle. Un travail d’écriture qui a du sens pour la jeune maman : « Je veux donner envie à des familles de s’élancer à leur tour sur ce chemin riche en aventures, en rencontres et en grâces ».  C’est ainsi qu’en écrivant, elle se remémore ses expériences vécues avec son époux et ses enfants sur le chemin de Saint Jacques.

Sa famille est une véritable source d’inspiration pour construire son histoire qu’elle imagine entre deux séances de repassage. Naissent alors Martin et son ânesse, Gribouille. D’aventures en rencontres, les deux principaux héros du livre découvrent le Camino, « le chemin, qui désigne les routes menant jusqu’à Santiago ». Ce mot espagnol devient alors le titre tout trouvé de son livre*.

Tous les étés, Marie et sa famille poursuivent désormais leur pèlerinage au rythme d’une quinzaine de kilomètres par jour. « Compostelle se rapproche tout doucement. Nous avons quand même encore 1200 km à marcher avant d’arriver ! ». Un moment essentiel pour cette famille globe-trotteuse lorsqu’elle revient tous les étés en France. En effet, après la Corée, ce n’est toujours pas en France qu’ils habitent. Désormais ils vivent en Australie.

Lorsque nous demandons à Marie si elle a déjà une idée de livre en tête et s’il s’agira cette fois-ci de kangourous et d’amitiés aborigènes, elle nous répond qu’elle va poursuivre les aventures de ses petits héros marcheurs. Une démarche qui lui tient à cœur d’autant plus que grâce à Camino « une partie des premiers droits d’auteur a servi à payer le traitement d’un Cambodgien de 14 ans atteint d’une maladie au cœur et désormais guéri ». Vivement la suite alors !

 

*Camino : éditions Artège jeunesse

P1010909
IMG-20171219-WA0000 - copie IMG-20171209-WA0001 - copie

Perrine de Robien

Rédactrice web, maman de 4 enfants et épouse d'un mari kaki !

Après avoir été professeur des écoles, elle a repris des études de journalisme pour pouvoir faire ce qu'elle aime par dessus tout : écrire et si possible vous faire sourire.

Ses sujets de prédilection ? L'éducation et l'organisation.

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue