Portait de femme : Leyre créatrice de Marcel et Capucine

Portait de femme : Leyre créatrice de Marcel et Capucine

Bonjour Leyre, peux-tu te présenter et nous présenter ta boutique de vêtements pour enfants et bébés « Marcel & Capucine » en quelques mots ? 

  • Bonjour Victoire ! Je m’appelle Leyre, j’ai 42 ans. J’habite avec mon mari et nos trois enfants à la campagne, dans un petit village au Pays Basque. Je suis aussi la créatrice de Marcel et Capucine, ma marque de vêtements pour bébés que j’ai créée il y a 4 ans.

Comment t’es-tu lancée dans cette aventure ? 

  • Un peu par hasard. J’ai toujours aimé tricoter et coudre, mais uniquement pour le plaisir. Puis, on a voulu avoir un troisième bébé et j’ai commencé à tricoter, coudre des bloomers…. Petit à petit, l’idée de concrétiser toutes mes créations sous un nom et les commercialiser est devenue plus forte, presque une obsession… Voir que d’autres en faisaient aussi sur Instagram m’a beaucoup aidé à sauter le pas !

As-tu rencontré des difficultés particulières ? 

  • Pas vraiment, je suis toujours allée pas à pas, me donnant des objectifs raisonnables que je pouvais atteindre. Mes collections sont limitées et mes créations faites à la demande, c’est qui me permet de gérer mes achats, pour ne pas avoir de stock et concilier le travail avec ma famille. Le plus difficile je pense que c’est de se faire une place dans le marché, se faire connaître… Je vends uniquement sur Instagram. C’est un réseau incroyable, avec plein d’opportunités mais il a aussi ses règles…

Qu’est ce qui te motive chaque matin ? 

  • Mes enfants. Les mamans qui me font confiance et la fierté de voir mes créations portées par des petites têtes blondes !

D’où vient ton inspiration ?

  • J’ai toujours aimé le style d’autrefois, un brin vintage, les bébés habillés en tricot point mousse, petits chaussons et béguins. C’était une évidence que ça serait une des lignes directrices de Marcel et Capucine. L’inspiration est un peu partout : mes enfants, les magazines, Instagram, mais aussi me balader dans les boutiques de tissus ! Souvent, il me suffit de tomber amoureuse d’un tissu pour savoir ce que je vais en faire avec.

 As-tu trouvé du soutien auprès de tes proches ?

  • Oui ! Mon mari qui m’a toujours soutenu et ma maman, qui m’a beaucoup appris.

Quelles sont tes passions ? 

  • La cuisine, la décoration, bricoler, lire, les balades sur la plage…

Comment as-tu vécu le confinement au niveau personnel et professionnel ? 

  • Au niveau personnel ça a été compliqué au départ ! J’angoissais énormément à l’idée de rester avec mes trois enfants à la maison, comment j’allais gérer un petit avec les devoirs des deux grands, puis mon travail…. Après quelques crises de nerfs, j’ai réalisé que je ne pouvais pas être ni parfaite ni partout tout le temps, j’ai lâché prise et ça m’a beaucoup soulagé. Les choses se sont améliorées petit à petit, même si ce n’est pas rose tout le temps !

Qu’est ce qui t’a manqué le plus dans cette période et que tu es contente de retrouver ? 

  • Ma famille, mes parents. Nous avons la chance d’avoir une maison avec jardin, ce qui nous a permis de vivre un confinement plus doux.

As-tu pris conscience de certaine chose pendant le confinement que tu aimerais changer ou travailler ? (Personnellement et professionnellement)

  • Non, pas vraiment, nous avons un mode de vie assez simple, le fait d’habiter en campagne nous donne un cadre de vie exceptionnelle pour nos enfants.

On sait que tu es maman, comment gères-tu ton temps entre travail et enfants ?

  • Le plus petit, Hugo, est encore avec moi à la maison, et pour l’instant c’est lui ma priorité. Je travaille donc le temps libre qu’il me laisse : les siestes, les soirs et les weekends.

Comment as-tu géré tes grossesses ? 

  • Elles ont été toutes les trois très différentes car j’ai eu mes enfants à des moments de ma vie tout aussi différents, mais j’ai toujours aimé d’être enceinte. La dernière grossesse est peut-être celle que j’ai vécu avec plus de stress, car les dernières années nous avions rencontré quelques difficultés pour avoir un bébé.

Es-tu plutôt maman cool ou maman stressée ?

  • Je pense que plutôt cool, mais il faudra demander à mes petits monstres !

Si tu devais choisir 2/3 principes fondamentaux d’éducation que choisirais-tu ?

  • Je pense qu’en tant que parent, nous faisons ce qu’on peut, les gamins peuvent parfois nous rendre assez dingue ! Mais avec le temps, je pense que le plus important, en tout cas pour moi, c’est l’écoute, le respect, et l’empathie.

Comment t’évades-tu de ta vie de maman ?

  • Oh là  là ! Pour l’instant je suis à 100% maman, les « me time » c’est quelque chose que je ne connais pas encore !

As-tu un petit rituel avec ton enfant auquel tu tiens particulièrement ?

  • Avant c’était la petite histoire du soir, mais maintenant que les grands savent lire, je dirais que le bisou avant d’aller au lit et leur dire « etem » (notre « je t’aime » à nous) autant de fois que possible…

Qu’elle importance accordes-tu a la famille ?

  • Toute !

Tes journées sont-elles organisées à la minute près ou la vis-tu de manière plus « artistique » ?

  • Forcément il y a un rythme général dans nos journées, mais je suis assez souple je pense pour improviser ou faire des choses à la dernière minute, surtout le weekend.

Quels sont tes projets dans les mois, années à venir ?

  • Je ne suis pas quelqu’un d’ambitieuse avec des grands projets ou plein de rêves dans la tête ! Disons que je souhaite juste continuer à être épanouie dans ce que je fais le plus longtemps possible 😊

@marceletcapucine