Peut-on retenir ses larmes devant La Mélodie du bonheur ?

Peut-on retenir ses larmes devant La Mélodie du bonheur ?

On se replonge dans « La Mélodie du bonheur » ? Un doux moment à partager…

« Il y a quelques jours, par une fin d’après-midi pluvieuse où la nuit arrivait trop tôt et où l’on ne savait plus quoi inventer pour faire patienter les petiots jusqu’au coucher, j’ai décidé de leur montrer La Mélodie du Bonheur.
Je pensais passer quelques minutes de-ci de-là avec eux, comme ça, histoire de me rappeler de bons moments avec mes enfants et d’écouter un peu de jolie musique, mais non, je suis restée scotchée au canapé et l’heure du dîner, pourtant quasi militaire chez moi, a été largement dépassée parce que, moi, je n’arrivais pas à décrocher !

Mesdames, si comme moi vous n’avez pas revu (ou vu) « La mélodie du bonheur » depuis que vous avez des enfants, offrez-vous et offrez-leur de toute urgence ce doux moment. Ma propre maman dit toujours que c’est son film préféré et moi, grande nigaude, de rire un peu en pensant que, oui, ce film est joli et touchant mais bon, il ne faut pas trop en rajouter ! Et bien, vous le croirez ou non mais oui, maman avait raison !

Joies simples, sourires et larmes d’enfant, maladresse et tendresse d’un père meurtri par le deuil et d’une jeune femme qui cherche et peine à trouver sa vocation, réalité historique d’un pays déchiré par la guerre qui menace et d’une famille qui risque de tout perdre : que de thèmes indémodables, abordés avec tant de finesse et de simplicité que l’on en ressort troublée. Enfin moi, en tous cas, l’émotion que j’ai ressentie en regardant ce film est parfaitement assumée et je vous la recommande : elle bouleverse le cœur des mamans en plus d’initier les enfants à la beauté de la musique et à la chance, pour ceux qui le sont, d’être entourés de frères et sœurs aimants.

Alors on fonce, on s’installe avec un bon goûter, on éteint les lumières, on serre bien fort ses petits contre soi et on oublie pour un temps les tracas du monde et ceux du quotidien pour se laisser porter par la beauté des chants et le rire des enfants. Et vous verrez, petit à petit, malgré soi, on laisse s’échapper doucement nos émotions de maman et ça fait tellement de bien…

Peut-être que vous ne serez pas séduite et émue à ce point, peut être que ces quelques lignes vous paraîtront guimauves ou enfantines ; après tout, les charmes de la nature sont dans les goûts de chacun ! Mais du fond du cœur, je vous souhaite de tenter cette expérience bien simple avec vos enfants et je vous souhaite d’en ressortir charmée et un peu plus consciente de la joie et de la chance d’être maman…

melodie-du-bohneur selection maman vogue melodie-du-bohneur-65-01-g

Camille Jaeger

Fascinée par les femmes qui ont marqué l’histoire, Camille aime aussi puiser dans les charmes du passé afin de dépoussiérer et moderniser l’art de vivre à la française.

Elle espère vous transmettre ce goût pour les choses simples mais belles, et cette envie de mettre à l’honneur la vraie féminité, celle qui allie rigueur et beauté, culture et légèreté, et nous rend fières d’être ce que nous sommes!

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue