Parentalité décomplexée : les comptes Instragram à suivre

Parentalité décomplexée : les comptes Instragram à suivre

A la naissance de ma fille – que dis-je, en tombant enceinte –, ma vie s’est transformée en un paradoxe géant. J’ai découvert la possibilité de régulièrement souhaiter tout et son contraire. Mourir d’envie que ma fille grandisse, mais avoir le cœur serré en la voyant chaque jour plus autonome. Avoir besoin de temps pour moi, mais ne pas vouloir la laisser. Rêver de ne plus être assommée de conseils, mais passer mes journées à demander à Google son avis. Bref, j’étais perdue. (Et je me posais beaucoup de questions – mais ça, vous commencez à me connaître).

Et sur ce chemin tortueux qu’est la maternité, j’ai pu compter sur mon (nouveau) petit plaisir (coupable) qu’est Instagram. J’ai installé l’application pour pouvoir suivre des personnes dont, à l’origine, je lisais les blogs. Et j’y ai découvert une magnifique opportunité de prendre du recul, de rigoler, d’être émue, de trouver des idées, de rencontrer (virtuellement) des personnes dont les mots faisaient sens, et de me sentir ainsi moins démunie et bizarrement comprise.

J’ai conscience que les réseaux sociaux peuvent être à double tranchant. Il m’est bien évidemment arrivée de m’enfiler, au fond du seau, une demie tablette de chocolat devant un avant/après #bodypostpartum #bb1mois, où plus rien n’y paraissait, alors qu’au bout de six de mon côté, vous voyez le tableau…

C’est comme tout dans la vie, je crois. Il faut savoir faire le tri entre ce qui fait du bien et le reste. Voici donc quelques comptes que vous aurez plaisir à suivre au quotidien pour leur authenticité. L’occasion aussi de leur dire merci. Pour tout ce qu’ils apportent sans parfois le savoir ou en tirer le crédit qu’ils mériteraient. Bonne (re)découverte à toutes et tous !

 

  • Pour leur complicité, leur amour et leur autodérision

Ce n’est pas un mais bien deux comptes (@heloiseweinerandco et @superpapax5) qu’il vous faudra suivre ici, car la parentalité, chez eux encore plus qu’ailleurs, c’est une histoire de couple. Et quel couple – drôle, complice, mais pas cucul pour un sou. Du vrai quotidien, l’amour en filigrane. Elle ne s’en souvient sûrement pas, mais avec Héloïse, on était dans la même classe au lycée. Maman de cinq enfants aujourd’hui, elle a gardé son talent pour le dessin et son humour. Courrez lire ses BD en prime : du pur bonheur (@byheloiseweiner).

  • Pour la vraie vie et les mots qui touchent

Romane (@lescarnetsderomane) est un exquis mélange entre hypersensibilité et force. On la sent déterminée, mais elle ne cache rien de ses questionnements et doutes. On suit avec plaisir sa vie de maman (intense) avec une Chloé bien trop craquante pour ne pas être immortalisée sous tous les angles. L’esthétisme (allez voir son univers et ses photos, y compris culinaires – des bijoux) est au service de mots choisis et récits travaillés. Elle choisit les marques avec qui elle collabore avec soin, et ça n’est pas pour nous déplaire.

Une petite pensée au passage à Charlène (@parisiennement.votre), car nos bébés respectifs ont tous les trois quasiment le même âge.

  • Pour son dynamisme et son sourire

Qui n’a pas, un jour pluvieux aux cheveux sales, retrouvé le sourire grâce à une danse endiablée de Charlotte (@lalottes) qui fait son ménage ? Dieu merci, elle les met désormais en story permanente : c’est l’open bar du bonheur ! Charlotte, je crois, c’est un peu la mère que je voudrais devenir quand je serais plus grande. Je sais, ça ne se dit pas. On n’a plus l’âge d’être des groupies. Mais tant pis. Elle nous apprend que sourire, c’est d’abord un choix, une philosophie de vie à appliquer au quotidien. Et qu’après cinq enfants, aucune maternité ne se ressemble – toutes se vivent intensément mais différemment, en faisant au mieux, dans un apprentissage perpétuel de soi et des autres (surtout de ses enfants). Sacrée leçon de vie.

  • Pour l’inspiration et la sérénité

France a deux comptes – le sien , l’historique (@france_tronel) et celui qu’elle dédit désormais à l’éducation (@seveiller_simplement). Si le premier est très complémentaire de son blog (où vous trouverez d’ailleurs un module sur la parentalité que je vous conseille, pour l’avoir suivi), le deuxième est une mine d’informations sans pareille pour piocher des idées d’activité à faire avec vos loulous. Se refusant à être érigée en modèle, France inspire sans jamais tomber dans le dogmatisme. Boule d’énergie créatrice, elle invite à se questionner tout en bienveillance.

  • Pour l’importance de vivre ses rêves et poursuivre sa vérité

Il y a un point commun à tous les comptes qui vont suivre : ils sont tenus par des femmes qui ont à cœur de faire bouger les lignes. Que ça soit en sélectionnant des photos magnifiques en story qui révèlent la maternité sous son vrai visage (@nova.mom). Ou en mettant en lumière le quotidien de « mampreneure » au service du maternage (@tziganette, @littlebunbao, @lunaissance). Ou en faisant les meilleurs tutos de lavage de nez de la terre, et tellement plus encore pour nos bébés (@la_vie_de_tata_carine).

Chacune d’entre elles posent une pierre à l’édifice d’une maternité épanouie et épanouissante, et ouvrent la voie pour d’autres. Juste en disant leur vérité. Et en nous montrant qu’il n’y en a pas qu’une. De vérité.

Charline Darmaillacq

Après plusieurs années à sillonner le monde en tant qu'humanitaire, Charline s'est installée à Paris où elle est devenue récemment maman d'une petite fille. En cours de reconversion professionnelle dans la périnatalité (sophrologie et psychologie), elle allie plus que jamais métier et passion.

Ses mots d'ordre ? Témoignage et solidarité. Partager pour aider à son tour d'autres femmes à se sentir moins seules dans cette aventure (folle) qu'est la maternité.