Où voulez-vous accoucher?

Vous avez du mal à encore bien vous rendre compte que vous attendez un bébé, et déjà on vous met la pression pour les inscriptions ! Bonne question …. Clinique privée cocooning mais souvent pas donnée ? Hôpital public de haut niveau, au cas où bébé aurait un problème à la naissance ? Maison de naissance ? Accouchement à domicile ?

Il est souvent important que, dès la première visite prénatale, vous décidiez avec le praticien que vous avez vu, du lieu d’accouchement. Si vous souhaitez accoucher dans une maternité reconnue d’une grande ville et très prisée, le top départ pour l’inscription ce sont les quelques jours de retard de règles !

Comment choisir où accoucher ?

  • Certains gynécologues accoucheurs interviennent uniquement dans une seule clinique privée. Les coûts sont plus onéreux mais vous êtes assurée d’un suivi personnalisé et d’une prise en charge humaine.
  • Les maternités publiques ou hôpitaux ont un service de consultation sur place. De plus les hôpitaux disposent de maternité au moins de niveau 2, mais le plus souvent de niveau 3, ce qui signifie que tous les équipements sont sur place au moindre soucis.En revanche, vous n’êtes pas assurée de voir le même docteur à chaque fois, ni de connaître la personne qui vous accouchera. Mais vous êtes souvent entourée de sages-femmes dont les capacités d’écoute et d’attention sont très appréciées. La prise en charge est nettement plus avantageuse.
  • Vous pouvez décider d’accoucher à la maison, chez vous, si rien ne s’y oppose. Certaines mamans préfèrent accueuillir bébé chez elle, dans un climat plus cocon, et s’y préparer de façon naturelle avec une sage-femme. Lire les témoignages
    En revanche il faut connaître tous les risques ; des problèmes peuvent survenir au dernier moment et devenir très grave si la prise en charge n’est pas rapide et efficace.
  • La maison de naissance est un lieu d’accueil pour la prise en charge des femmes enceintes et de leur famille dans le cas d’une grossesse physiologique. Le but est de proposer un accompagnement qui reste médical mais dans un environnement moins standardisé. Ces établissements ont pour objectif de conserver un caractère intime, familial et convivial. Ces maisons sont tenues par des sages-femmes qui en assurent la responsabilité médicale. En savoir plus

Ce qui peut vous aider à choisir :

  • Qu’y a t-il de prévu dans le cadre de la préparation à la naissance ?
  • Pratique t-on la péridurale ?
  • Le père a t-il le droit d’assister à l’accouchement ?
  • Le bébé sera t-il placé jours et nuit dans votre chambre ? Y a t-il une pouponnière ?
  • Combien de jours reste t-on à la maternité après l’accouchement ?
  • Si bébé est prématuré, y a t-il une couveuse ? Ou sera t-il transféré dans le cas contraire ? 

Nos conseils:

  • Chaque grossesse est unique. Pensez à votre sécurité et celle de votre futur bébé en fonction du déroulement de votre grossesse.
  • Si vous faites partie des grossesses à risques, vous serez orientée vers une maternité de niveau 2 disposant d’un service de néonatalogie.
  • En cas de grossesse pathologique, vous serez dirigée vers une maternité de niveau 3 avec un service de réanimation néonatale pour les nouveaux-nés avec de graves détresses souvent liées à des naissances très prématurées.
  • Il faut avant tout que vous vous sentiez en sécurité et qu’une relation de confiance s’établisse avec l’équipe obstétricale.
  • Un accompagnement privilégié avec une sage-femme est un grand soulagement pour beaucoup de femmes et rend l’accouchement plus détendu

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue