Où faire dormir son bébé pour les premières nuits?

Où faire dormir son bébé pour les premières nuits?

A quelques semaines ou jours de la naissance de votre enfant, vous vous demandez peut-être où faire dormir votre bébé pour ses premières nuits. Cododo, chambre séparée, couffin, lit à barreaux,… parmi tous les avis il n’est pas toujours facile de se forger une opinion. Voici quelques éléments pour vous aider à faire un choix.

Un choix important

Pour commencer, sachez que pour limiter le risque de mort subite du nourrisson, l’OMS préconise de dormir dans la même chambre que son bébé durant ses 6 premiers mois. Vous, parents, pouvez alors être plus vigilants à son sommeil, et lui est apaisé, rassuré. Voilà la théorie, et même s’il est malvenu de la contredire, nous savons bien que ce n’est pas toujours simple à mettre en place. Les bébés, c’est connu, font souvent du bruit dans leur sommeil, sursautent, tètent, bougent, respirent vite et fort etc… De plus, si vous allaitez, il est possible (mais pas systématique !), que l’odeur de votre lait stimule l’envie de manger de votre enfant, et qu’il réclame beaucoup plus souvent. Ensuite, pour une question pratique, vous n’avez pas forcément la place de mettre un lit de bébé dans votre chambre.

Un lit adapté

Que l’enfant dorme dans votre chambre ou non, il convient d’abord de lui trouver un lit adapté. Durant les premières semaines, vous pouvez le placer dans un lit à barreaux, un berceau ou dans un couffin. Si vous utilisez ce dernier, posez-le sur des pieds adaptés ou directement au sol, mais évitez de le poser sur un meuble, duquel il pourrait tomber (ou être renversé par ses frères et sœurs s’il en a!). Le couffin offre l’avantage d’être plus petit et donc plus rassurant pour nos tout-petits, mais peut ne servir que très peu de temps si votre bébé grandit vite. Vous pouvez également le poser dans un lit à barreaux, en surélevant le matelas à la hauteur qui vous offre le plus de confort. Quoiqu’il en soit, couchez votre enfant sur le dos sur un matelas ferme, dans une turbulette, et sans rien d’autre dans son lit (il aura le temps de s’attacher à un doudou).

Dans votre chambre

Si vous optez pour faire dormir bébé dans votre chambre, plusieurs solutions s’offrent à vous : un lit séparé ou un lit « cododo » ou de « co-sleeping ». Le cododo consiste à dormir à proximité de son enfant, soit sur le même matelas, soit grâce à un lit cododo (qui n’est ni plus ni moins un lit à 3 barrières, le 4ème coté étant collé au lit des parents, à hauteur de leur matelas). Cette pratique est très controversée dans les pays occidentaux, mais fait pourtant partie intégrante d’autres cultures. Elle offre le confort d’avoir son bébé à portée de mains lors de ses réveils nocturnes et de ne pas avoir à se lever pour ses soins. Votre enfant peut aussi dormir directement dans votre lit, même si les pédiatres ont des avis divergents sur cette question. Si vous optez pour cette solution, gardez bébé du côté de la maman, à qui les hormones du post-partum permettent d’avoir un « sommeil vigilant», de ne pas écraser son bébé et de se réveiller en ressentant s’il y a un souci. Enlevez couvertures et oreillers, mettez une turbulette à votre enfant et ne le gardez pas dans votre lit si l’un des parents a bu ou est trop fatigué (médicaments, drogue…).

Si vous allaitez

Si vous allaitez, dormir avec son bébé permet de favoriser la montée de lait et la mise en place de l’allaitement. Il permet de réagir aux premiers signes d’éveil de l’enfant et de le nourrir allongée, dans un demi-sommeil, réparateur pour chacun. Le cododo offre donc un véritable confort pour l’enfant comme pour les parents. Paradoxalement, le bébé est rassuré d’être dans les bras de ses parents et se réveille moins que lorsqu’il est seul dans lit.

N’ayez crainte, un nouveau-né ne prend pas de mauvaises habitudes, et ce n’est pas parce qu’à 2 mois il ne dort que dans votre lit qu’il ne le quittera jamais. Les bébés ont un réel besoin de sécurité, comme un réservoir qu’ils rempliraient grâce aux moments passés près de vous.

Si vous choisissez de le faire dormir dans une autre chambre, n’oubliez pas de sécuriser son environnement, et de le rassurer au moment du coucher en lui indiquant que vous n’êtes pas loin, que vous l’aimez. Assurez-vous de pouvoir l’entendre afin de réagir le plus rapidement possible à ses signes d’éveil.

Quoique vous choisissiez de faire, vous seuls, parents, connaissez votre enfant et êtes capables de dire ce qui est bon pour lui. La solution que vous choisirez sera la meilleure !

Alice de Champs

Crédit photo : Anna Click pour Maman Vogue

@annaclickphotography

Alice de Champs