Oser l’expatriation en famille !

Oser l’expatriation en famille !

Pour certains, c’était un vieux rêve enfoui, fait de souvenirs de voyages ou de soirées d’été à écouter, les yeux ronds, les récits des cousins habitant le bout du monde. D’autres, au contraire, n’y avaient jamais pensé avant que la proposition professionnelle n’arrive un jour sur la table.

Mais imaginée ou non, préparée pendant longtemps ou un peu imprévue, l’expatriation reste pour toutes les familles une grande aventure qui chamboule ! Avant. Pendant. Et après.

 

Avant

Parce qu’on se retrouve assaillis de mille questions et affaires à gérer. Du plus technique et administratif – Comment préparer un container ? On vend la voiture ? Où scolariser les enfants ? Que dois-je dire à la CAF ? – au plus psychologique et relationnel – Comment préparer les enfants à ce départ ? Est-ce une erreur avec nos parents qui vieillissent ? Suis-je assez fort pour perdre tous mes repères et commencer une nouvelle vie ?

Il ne faut pas hésiter à chercher des réponses auprès de proches qui ont vécu cette expérience ou encore sur les blogs dédiés à l’expatriation. Si l’on a la chance d’avoir des contacts sur place, oser poser toutes nos questions avant le départ.

Pour les enfants de moins de six ans, se rassurer et se dire que leur essentiel, c’est nous, qu’ils seront sans doute les plus rapides à s’adapter et qu’un peu de communication suffit ! Au-delà et particulièrement avec des adolescents, accepter que l’enfant ne se réjouisse pas autant que nous, que quitter son univers et surtout ses amis sera un déchirement. Dans les discussions, s’efforcer d’être réaliste en présentant les points forts autant que les difficultés de ce projet. Les enfants ont besoin d’entendre que leurs parents aussi ont des doutes et des appréhensions. On embarque ensemble dans cette aventure !

Pendant

Parce qu’il est rare de se sentir tout de suite bien et chez soi quand on change de pays. Il faut accepter que l’acclimatation prenne du temps, et c’est bien normal au vu de la perte des repères et de toutes les différences à assimiler – langue, culture, climat, religion, fuseau horaire, cuisine, traditions

Les expatriés disent souvent que la première année est comme un lent démarrage et que le quotidien met plusieurs mois à s’installer. Il est important de ne pas surestimer ses forces, s’ajuster et changer quand ce qu’on avait idéalisé s’avère décevant. Peut-être que l’école ne correspondra pas aux attentes, que l’on se sentira mal accueillis ou acceptés par moments, que l’on aura besoin de rentrer pour des vacances alors que ce n’était pas prévu comme cela. Accepter aussi, souvent, que la famille et les proches en France ne comprennent pas tout à fait ce que l’on vit.

Mais quand on ose ce lâcher prise, les découvertes sont immenses ! S’expatrier, c’est ouvrir les yeux, l’esprit et le cœur sur un univers nouveau, parfois effrayant, souvent attirant. C’est rencontrer des personnes que la routine française ne nous aurait jamais amenés à côtoyer. C’est s’émerveiller devant ses enfants qui apprennent une nouvelle langue, prennent l’habitude de voyager, d’interroger, d’essayer de comprendre l’inconnu !

Après

Parce que l’expatriation est un chapitre de vie qui marque profondément. En perdant tous ses repères, la famille s’est soudée, le couple s’est redécouvert, soutenu, les enfants se sont recentrés en même temps qu’ils se sont ouverts. Les caractères sont forgés par cette expérience, l’éducation en reste imprégnée aussi. Les albums photos permettront de graver des paysages et des visages et d’en reparler souvent. On fera perdurer les amitiés fortes nouées là-bas, malgré les années et la distance. Chacun se sentira grandi, enrichi et, il faut bien le dire, comme tatoué par le goût du voyage et de la découverte.

 

Un pari donc. Mais qui en vaut la peine !

 

Clarisse

@lesptitsblonds

Photo ©AnnaClick

Clarisse de Bailliencourt

Quand elle n'enseigne pas la littérature à des collégiens et lycéens, Clarisse fait l'école à la maison pour ses 4 petits blonds !

Expatriée depuis 10 ans en Afrique, elle est éprise de voyages, de découvertes et de slow life.

Vous trouverez sous sa plume des billets d'humeur, une réflexion autour de la maternité et l'éducation ainsi que des conseils de cuisine, de lecture et d'organisation !