Noyades : comment les prévenir ?

Noyades : comment les prévenir ?

Les chiffres sont alarmants : près de 4 personnes meurent par jour de noyades durant la saison estivale et il s’agit également de la première cause de mortalité par accident chez les enfants.

S’il ne faut pas pour autant tomber dans la paranoïa et enfermer ses enfants à double tour chez soi alors que tous leurs amis s’ébattent gaiement dans la piscine, il y a cependant des précautions indispensables à prendre pour s’assurer que l’enfant peut profiter de sa baignade en toute sécurité et éviter un accident dramatique.

La règle d’or : surveiller en permanence

On ne le répètera jamais assez : on ne quitte jamais un enfant des yeux lorsqu’il est dans l’eau. Qu’il soit équipé de bouées ou bien qu’il commence à savoir nager, cela ne justifie en aucun cas qu’on doive baisser sa garde.

Si l’enfant doit pouvoir s’amuser comme bon lui semble il est de la responsabilité des adultes présents de le surveiller et surtout de ne jamais le laisser seul.

Si vous devez vous absenter, même quelques minutes, demandez à un autre adulte de prendre le relais ou bien faites sortir votre enfant de l’eau en vous assurant qu’il ne puisse pas y revenir sans vous.

S’équiper

Il existe une multitude de bouées et de systèmes de flottaison pour aider à garantir la sécurité de votre enfant lorsqu’il est dans l’eau. Chez les jeunes enfants les brassards sont couramment utilisés. Assurez-vous qu’ils soient bien gonflés et bien positionnés. Les ceintures munies de flotteurs sont également efficaces, surtout lorsqu’elles sont associées aux brassards.

Ne cédez pas forcément à l’appel de votre enfant qui a tant envie de cette bouée en forme de licorne qui certes est amusante et tendance mais n’apporte pas la sécurité nécessaire à l’enfant, ou bien alors seulement si elle est associé l’un des systèmes précédents.

Lui donner des cours de natation

Si cela peut surprendre l’une des première cause de noyades même chez les enfants plus âgés est dûe au fait qu’ils ne savent pas nager.

Il est donc primordial si vous voulez que votre enfant puisse s’amuser dans l’eau sans que cela vous cause un ulcère à chaque fois de lui apprendre à nager dès qu’il en a l’âge.

Pour les plus petits les bébé nageurs sont très biens pour lui donner confiance en lui dans cet élément inconnu.
Pour les plus âgés, des cours sont accessibles dès l’âge de 4 ans, renseignez vous dans les clubs et piscines de votre commune ou département.
Et même plus jeune, rien ne vous empêche de lui apprendre vous même les bases.

Cependant, n’oubliez pas, même un enfant sachant nager est susceptible de se noyer et doit toujours être surveillé par un adulte.

noyade bebe

Sensibiliser l’enfant aux risques de noyades

Il est important que l’enfant comprenne lui-même les risques qu’il encourt lorsqu’il se baigne. Bien entendu il ne s’agit pas de lui faire peur, simplement de le sensibiliser aux dangers potentiels et lui apprendre à connaître davantage l’eau et ses risques.

N’hésitez pas à lui en parler, sans pour autant lui évoquer directement des cas d’accidents mais en lui faisant prendre conscience que ce n’est pas anodin : “il ne faut pas avaler l’eau, fais attention à toujours pouvoir respirer lorsque tu es dans l’eau, entre doucement dans l’eau pour habituer ton corps, ne perds pas pied, sors si tu es fatigué, etc.”

S’assurer que les conditions sont optimales

Afin de réduire au maximum le risque d’accident il faut s’assurer que les conditions de baignade sont optimales : il ne fait ni trop froid ni trop chaud, l’eau n’est pas trop froide, il n’y a pas de courants forts ou de trop grosses vagues…

Le moment de la baignade est aussi important : il est déconseillé de se baigner après un repas durant le temps de la digestion pour éviter une hydrocution.

Dans les lieux de baignade publiques, assurez vous que votre enfant se baigne toujours dans les zones surveillées par les maîtres-nageurs et aux horaires auxquelles ils sont présents.
Et chez vous, ne laissez jamais le point de baignade en accès libre sans surveillance s’il y a des jeunes enfants présents.

En respectant ces quelques règles de sécurité vous écartez déjà le risque de nombreux accidents et de noyades et vous pourrez profiter plus sereinement de votre été, tout en restant toujours vigilants car les causes sont malheureusement parfois inattendues.

Pour autant, ne vous gâchez pas votre été ni le plaisir que votre enfant a à jouer dans l’eau puisque cela comporte de nombreux bénéfices pour lui !

© Maman Vogue

Marie Cauquil O'Kelly

La rédactrice M.OC