Mon enfant se montre agressif envers notre bébé

Mon enfant se montre agressif envers notre bébé

Si certains enfants, au moment de la naissance de leur petit frère ou petite soeur, sont très paisibles et prennent leur rôle de grand au sérieux, ce n’est pas le cas pour la majorité d’entre eux ! La plupart du temps, ils sont tous heureux de retrouver leur maman à la clinique pour la retrouver et découvrir le nouveau-né ( le cadeau du bébé au grand frère / grande soeur est bienvenu !). Mais lorsqu’ils se rendent comptent que le bébé demande de l’attention, des calins, des baisers… c’est la catastrophe, surtout si l’enfant est sensible.

Votre enfant perçoit cette naissance comme un danger, il a peur qu’on lui pique sa place et d’être moins aimé…

Ne réagissez pas avec vos nerfs !

Cette situation est souvent difficile pour les mamans par la fatigue accumulée par la grossesse, l’accouchement, la gestion des grands, les nuits hâchées…
Même si la situation est difficile, dites-vous bien régulièrement que vous aimez d’un amour infini le plus grand. Il reste une merveille que vous ne jugez pas.
Pensez le plus souvent à ne pas utiliser des phrases comme « tu es méchant » « tu n’es pas gentil » « tu es jaloux »… l’enfant risque de penser encore plus qu’il est moins aimé et puni. Employez plutôt ces tournures de phrases « ce que tu as fait n’est pas gentil » « je vois que tu te sens jaloux »

Des outils pour améliorer la situation

  • Prenez le temps de mettre des mots sur la situation et de le faire parler, il est important que ses émotions sortent
  • Avec certains outils tels que des dessins, des découpages de coeurs (un gros de maman, et des petits des enfants à l’intérieur), des playmobils…montrez lui que ce qu’il a cru (abandon, rejet, préférence…) n’est pas possible
  • Faites-lui comprendre la différence entre les signes d’amour comme les calins, baisers ets et l’amour. Ce n’est pas parce que l’on donne un baiser, que l’on aime plus la personne, ni si on l’a prend sur ses genoux.
  • Si l’enfant est l’ainé, accentuez le fait que c’est grâce à lui que vous êtes devenue parents pour la première fois
  • expliquer le rôle de grand qu’il a dans la famille et tout ce qu’il peut faire pour vous aider (préparer le biberon, changer une couche, plier les bavoirs, envoyer les faire-part…)
  • Prenez du temps seul à seul, une partie de jeu, un moment dans un café ou au square…
  • et surtout n’hésitez pas à lui dire et redire que vous l’aimez !

 

Sources : Le guide de survie pour les parents, de Véronique Lemoine Cordier

 

© photo Annaclick

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue