Mon enfant grince des dents, que faire?

Mon enfant grince des dents, que faire?

Très méconnu et encore mal expliqué, le bruxisme touche peut-être vos enfants, et peut avoir des conséquences importantes sur la santé dentaire (usure de l’émail, caries), sur le sommeil (réveils nocturnes), et engendrer des douleurs musculaires. Il semble toucher les adultes comme les enfants, et s’observe en particulier la nuit. Caractérisé par un grincement de dents et un serrage de la mâchoire, il n’y a pas de consensus sur sa prévalence : selon les sources, il est décrit chez 5% ou 50% de la population ! Il semble être majoré par le stress, la fatigue, une concentration coûteuse. Et on a du mal à trouver des solutions pour le réduire.

L’origine la plus décrite du bruxisme est le stress, l’anxiété. Cette explication seule n’est pas satisfaisante et, avec mon regard d’orthophoniste je vous propose dans cet article quelques pistes nouvelles. Le bruxisme peut s’expliquer par un déséquilibre de la mâchoire : l’enfant, en recherche permanente d’équilibre, bouge sa mâchoire, et les dents frottent. Un enfant qui grince des dents présente peut-être un déficit sensoriel qu’il compense ainsi, en cherchant des stimulations, des informations sensorielles autour de sa sphère buccale. On l’observe dans la cadre de l’autisme, de la trisomie 21 par exemple. Le bruxisme peut être dû à un déficit musculaire du visage, ou à une respiration buccale : si la langue est basse elle risque d’entraîner la mâchoire inférieure vers l’avant et la personne concernée grincera des dents.

Les réponses que nous pouvons apporter au bruxisme sont peu nombreuses et pas forcément efficaces. Je voudrais ici vous proposer d’autres idées que la gouttière. La gouttière soulage, évite les complications dentaires, et limite les effets sonores désagréables du bruxisme, et c’est important. La pose de gouttière cependant ne réduit pas le bruxisme, elle en traite les effets secondaires, sans le traiter directement. Face à un bruxisme je conseille toujours dans un premier temps l’ostéopathie. Ce traitement réduira les tensions de l’articulation temporo-mandibulaire et donnera un meilleur équilibre à la mâchoire. En général le bruxisme réduit après des séances d’ostéopathie. En réponse à un bruxisme dû au stress, on peut mettre en place des séances de relaxation et/ou de psychothérapie. Si vous pensez que l’enfant qui grince des dents est en recherche d’informations sensorielles, vous pouvez lui proposer, quand il grince, une brosse vibrante, une brosse à dents par exemple, pour l’aider à intégrer des informations sensorielles et une représentation plus juste de sa propre bouche. L’enfant peut aussi avoir besoin d’un feedback sur son bruxisme : quand il grince on peut verbaliser, caresser sa joue pour qu’il s’en rende compte et essaie de le contrôler.

Vous voyez que nous avons encore peu d’explications et peu de réponses à apporter au bruxisme. C’est pourquoi si vous rencontrez ce problème, que vous avez d’autres idées ou que ces idées nouvelles ont fonctionné, n’hésitez pas à nous en faire part !

©Anna Click pour MAMAN VOGUE

Lire aussi :

Santé : mon enfant est atteint d’impétigo

Santé : Avez-vous pensé à vérifier la vue de votre enfant ?

Thérèse Reichert

Orthophoniste exerçant en libéral à Paris.
Spécialisée dans la prise en charge des troubles de l’oralité et du langage dans le cadre du handicap du jeune enfant, en particulier de la Trisomie 21.

Son dada ? La prise en charge précoce et le travail avec les familles.

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue