Mon enfant est introverti, comment l’aider ?

Mon enfant est introverti, comment l’aider ?

« Mon enfant est hyper timide et peureux, je le traîne partout de force et je me demande souvent s’il est heureux … Est-il introverti ? Comment l’aider ? Dois-je m’adapter ou le pousser à s’ouvrir aux autres ? »

Qu’est ce que l’introversion ?

L’introversion n’est pas un défaut, c’est un trait de caractère. Etre introverti ne signifie pas non plus être timide. Ce sont deux choses bien distinctes, un enfant peut être extraverti et timide !

Un enfant introverti est un enfant qui a besoin de se retrouver au calme, de manière très régulière. Il a tendance à préférer le silence et la solitude pour « se nourrir ». A contrario, les enfants extravertis ont besoin d’être au contact des autres et d’être toujours en action.

Comment reconnaître un enfant introverti ?

Un enfant introverti aime le calme et la solitude. S’il y a trop d’excitation autour de lui, il finit par perdre le fil, et a tendance, soit à s’isoler, soit à faire une crise.

Un enfant introverti n’est pas ce qu’on appelle un grand bavard ! On a beau lui tirer les vers du nez, il est difficile de savoir ce qu’il pense.

Un enfant introverti a tendance à analyser la situation avant de participer. Par exemple, lorsqu’il arrive dans un groupe à l’école ou au square, il prendra toujours un temps pour analyser les gens, le lieu, l’ambiance…. avant de s’y intégrer.

Comprendre et aider son enfant introverti

Pour aider son enfant, il faut tout d’abord que nous, parents, nous respections sa nature introvertie. Si l’enfant a besoin de moments de calme et de solitude, laissez lui ces instants précieux de ressourcement. La course n’est pas au nombre d’invitations aux goûters d’anniversaires, d’activités en tout genre ! S’il a besoin de lire dans sa chambre, de se promener, ou s’il se satisfait d’un ami, très bien !

Ne pas vouloir extravertir son enfant ! A trop pousser un enfant introverti, le risque est de le voir se renfermer et s’isoler encore plus.

Nous l’avons dit plus haut, votre enfant n’est pas loquace ! Et vous avez souvent du mal à savoir s’il est heureux ou pas. D’où notre envie de le stimuler, le forcer à sortir à l’extérieur, à s’ouvrir à la société… Votre enfant introverti est heureux d’une autre façon. Il est important de s’en rendre compte et de respecter ce caractère. Autrement, vous risqueriez de lui donner l’impression qu’il n’est pas normal et, avec le temps, il perdrait confiance en lui.

Soyez vigilants, plus que quiconque, les introvertis sont sensibles à la honte. Evitez à tout prix de lui infliger la honte devant autrui ! Bien sûr, cela demande de la patience, et l’acceptation de ne pas tout maîtriser, mais votre petit ange se dévoilera à son rythme et prendra confiance en lui, grâce à tout votre amour !

© Crédits Photos Annaclick

Paola de Bologne

Journaliste santé, spécialiste Maman Vogue de la grossesse et de la petite enfance. Réactive, elle enrichit les rubriques par de l'actualité santé, des interviews, et de nombreux dossiers. Parce que c'est merveilleux de porter la vie, il peut avoir des complications pendant la grossesse, et Paola en connait un rayon! Découvrez ses articles et ses conseils.

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue