Mon conjoint a déjà un ou plusieurs enfants : comment le ou les adopter ?

Mon conjoint a déjà un ou plusieurs enfants : comment le ou les adopter ?

Et voilà ! C’est LA rencontre de votre vie. Le prince charmant est enfin là. Enfin, le prince-presque-charmant car dans son sillage un (ou deux, ou trois) petites merveilles qui répondent au doux nom « d’enfants ». En un clin d’œil, c’est le retour à la réalité : vous voilà marâtre, au cœur d’une famille recomposée, avec de nouvelles responsabilités et de probables difficultés… Et avant de les « adopter », encore faut-il qu’ils vous adoptent, et là, c’est une autre paire de manches.

Si devenir belle mère peut s’avérer être le parcours du combattant, ce n’en est pas moins une très belle aventure…qui suppose tout de même de suivre quelques conseils :

  • Prendre son temps

Ne pas mettre la charrue avant les bœufs, ça va de soi. C’est-à-dire ne pas s’attacher aux enfants avant d’être sûre que la relation avec Charmant soit parfaitement solide. Ce serait une déconvenue pour eux, et pour vous. Alors, en premier lieu, construisez votre relation, profitez, comprenez-vous, harmonisez vos envies et assurez-vous d’avoir des valeurs communes. Autant d’armes qui risquent bien de vous servir plus tard.

Une fois que les fondations sont solides, rencontrez les enfants en lieu neutre dans un premier temps. Puis, participez à une petite activité avec eux…et ainsi de suite. Bref, entrez dans leur vie sans trop de fracas !

  • Rester à sa place

Une fois que les présentations sont faites, il n’y a plus qu’à s’intégrer petit à petit à la vie de famille. Dans un premier temps, si cela vous rassure, évitez certaines responsabilités : ne restez pas seule avec les enfants sans la présence de Charmant, par exemple. Demandez-lui de vous guider. Faites-leur aussi confiance pour vous faire entrer dans leur univers pas à pas. Rappelez-vous aussi qu’ils restent une famille, sachez donc leur laisser un petit temps entre eux à huis-clos pour échanger, se retrouver ou régler un souci.

N’endossez surtout pas le rôle de maman de ces enfants-là ! C’est le meilleur moyen de se les mettre à dos.

  • Savoir prendre sa place face à l’ex

Parlons de choses qui fâchent : l’ex ! Rester à sa place oui, tout en affirmant sa place face à l’ex-femme et maman des enfants. Attention ça ne veut pas dire déclarer une guerre rangée ! Tout d’abord, et tout simplement, peut-être qu’une présentation en bonne et due forme serait la bienvenue. Mettez-vous à la place de cette femme qui voit une « intruse » entrer dans la vie de ses enfants. Elle doit se poser pas mal de questions. Si vous le pouvez donc, présentez-vous, rassurez-la et assurez-lui que vous n’avez aucunement l’intention de prendre sa place. Agissez en bonne intelligence avec elle.

Instaurez clairement les choses, entre adultes, pour les jours de garde, les vacances, les activités ou tout autre domaine qui vous paraît important.

  • Accepter les « à-côtés »

Accepter ses enfants, c’est aussi accepter tous les à-côtés qui vont avec : la rougeole du p’tit dernier en plein week-end, les devoirs, la crise d’ado de la grande, le samedi-hockey-sur-glace à se geler dans la patinoire ou le match de foot du dimanche pluvieux. Une vraie vie de maman, quoi ! Un peu contraignant, certes. Pas toujours fun, je vous l’accorde. Mais ça leur fait tellement plaisir, à tous, de partager la victoire contre Trifouillis-les-Oies avec vous ! Et entre nous, vous le saviez avant de signer avec Charmant !

  • Rôle du partenaire

Il a un rôle très important à jouer dans cette nouvelle vie. Son regard sur vous détermine aussi celui des enfants. S’ils entrevoient de l’estime, de l’amour et une vraie cohésion, ils seront moins tentés de jouer aux rabat-joie. D’où l’importance de bien construire son couple en amont.

Son rôle est de vous intégrer auprès des enfants, de vous faire admettre et de vous soutenir : jamais de contradictions ou de petites phrases assassines devant eux.

Rassurez-vous, s’il a vraiment envie que ça fonctionne, il fera tout pour…et ça fonctionnera.

  • Jouer son rôle

Rester soi-même, voilà la clé de la réussite. Inutile de jouer à la belle-maman organisée si ce n’est pas dans votre caractère. Ces chères petites têtes blondes détectent tellement facilement quand on est faux !

Comment j’ai réussi à gagner l’estime des enfants de mon conjoint ? En restant le clown de service et la grosse gaffeuse que je suis habituellement : ils ne s’y sont pas trompés. Le petit a tout de suite cherché mon intérêt en me faisant rire…et là c’était gagné ! Bref, soyez-vous même.

  • Inculquer ses valeurs…en douceur

Dans la même veine, n’hésitez pas à mettre vos valeurs en avant, ou à en discuter tous ensemble si besoin. Expliquez aux enfants pourquoi telle chose est importante à vos yeux. Ou pourquoi vous avez beaucoup de mal avec telle attitude.

Imposez vos règles chez vous. Ce n’est pas parce qu’on n’est « que » la belle-mère que l’on doit subir le savoir-vivre de goret de deux p’tits diables. Ici, c’est chez vous, et on se tient correctement à table. Après tout, ce sont aussi des règles de politesse qu’ils doivent connaître. Tout cela passe par le dialogue et l’écoute, se braquer ne servirait à rien.

Au final, beaucoup de patience et d’amour, une pincée d’adaptabilité et un soupçon de compromis : voilà la meilleure recette pour devenir la meilleure des « belle-mamans ».

 

Photo : ©Nathalie Coster pour MAMAN VOGUE