Merci les enfants pour mes cheveux blancs

Merci les enfants pour mes cheveux blancs

Quand je fête l’anniversaire d’un enfant, quand il rentre en petite maternelle, quand il fait de grosses bêtises, quand il passe son examen de piano, quand il se marie… Dans toutes ces étapes capitales de développement de mes bébés, je me regarde dans le miroir, je vois 1,2,3 cheveux blancs que je désespère à cacher, je me rends compte que je vieillis. Bien ou mal, c’est une autre histoire ! Alors merci les enfants pour tous ces cheveux blancs, ces inquiétudes, ces joies, cet amour chamboulant.

 

Tout commence par l’annonce de la grossesse. Une euphorie, une excitation, une hâte de découvrir le petit être qui nous est confié. Mais ce que l’on ne sait pas, c’est que celui-ci enclenche notre compte à rebours.
Les nuits sont courtes, trop courtes. Entre l’allaitement ou les biberons au plein milieu de la nuit, les coliques, les dents, les angoisses de séparation… les premières années sont sportives. Beaucoup de mamans, voient arriver leur premier cheveu blanc d’ailleurs.

Et puis bébé grandit et les cheveux blancs s’accumulent ! Fièvre, chutes, bobos, SOS pédiatre ou autres s’accumulent. Stress et angoisses pour votre pauvre cœur de mère…
Les premiers pas, l’entrée en maternelle, les premiers mots, les « maman je t’aime », vous donnent l’impression de prendre 10 ans d’un coup. Arrête-toi de grandir mon tout-petit !

Vous apprenez que vous attendez un autre enfant : joie et panique à bord ! Comment gérer ? Vous accumulez deux rythmes différents : vous repartez dans les couches et les réveils nocturnes pendant que votre aîné vous demande beaucoup d’énergie, le travail du soir, des crises de jalousie, des mots de la maîtresse à gérer. Votre amour est bien sûr démultiplié, mais vous avez besoin de vous retrouver, de retrouver un équilibre de couple. Vous vous plonger dans des bouquins psy car vous voulez être une bonne mère et une bonne épouse. Vous vous torturez l’esprit et vous continuer à prendre des cheveux blancs.

Et puis les enfants grandissent et se détachent de vous naturellement. Comment ? Pourquoi ? Existe t-il une justice ?!
Vous avez l’impression de ne gérer que des bêtises, des mauvaises fréquentations, des mauvaises notes, des sorties trop tardives, … Vous priez pour que vos enfants soient des personnes bonnes et intègres et qu’ils construisent leur vie sur le bon chemin. L’adolescence vous fait vieillir, oui, et vous amène gentiment à la tombe !

Mais le plus important, lorsque vous regardez vos cheveux blancs et vos premières rides, c’est de vous dire que ce sont aussi les marques de tant d’années remplies d’amour, de tant de câlins, de tant de réconciliations, et de « je t’aime maman »…
Et finalement, vieillir avec eux, ce n’est pas génial ? Alors, merci les enfants pour mes cheveux blancs !

© Crédits photos Annaclick

Les Mamans

Marie, Paola, Bérénice, Florence, Tiphaine, Astrid, Lorraine... Plus d'une centaine de mamans participent à l'élaboration de ce site, pour une plus grande diversité de conseils, d'avis, de bons plans, de coup de pouce et de témoignages.

Vous voulez nous aider ? Vous avez besoin de conseils ? Vous voulez donner votre témoignage ?
N'hésitez-pas à nous contacter !