Mathilde de Belgique, la reine « sourire »

Mathilde de Belgique, la reine « sourire »

Je ne sais pas pour vous, mais, moi, cette femme me fait rêver ! Un sourire franc et doux, une élégance incomparable et un sens du devoir exceptionnel : j’ai nommé la reine Mathilde.

Née le 20 janvier 1973, elle est issue d’une famille aristocratique belge, aux origines polono-lituaniennes, et on lui compte 3 sœurs et 1 frère. Etudiante à l’université catholique de Louvain, elle obtient son diplôme de logopède, terme employé en Belgique pour désigner l’orthophoniste chez nous, et ouvre un cabinet, tout en travaillant au sein d’une école.

En 1999, elle épouse le roi Philippe de Belgique, après des fiançailles fort discrètes, dont la presse ne pourra se régaler. De leur union, nait 4 enfants, Elisabeth tout d’abord, puis Gabriel, Emmanuel et Eleonore.

Très engagée auprès des plus démunis, la princesse se tourne tout particulièrement vers les enfants, mais également vers le handicap. On ne citera pas ici les différentes fondations ou autres organismes dont elle est marraine, mais elles sont nombreuses. Par ailleurs, elle perdure les diverses œuvres de la reine Fabiola dont elle fut très proche.

Depuis 2013, la princesse Mathilde est devenue reine des Belges, lorsque son beau-père a abdiqué en faveur de son fils Philippe. A la tête d’un pays très complexe, dont les histoires familiales royales ne manquent pas, quel courage fallait-il pour garder un si beau sourire ! Son mari est malmené par des sujets qui le trouvent mal préparé et trop effacé, et les médias se gargarisent de calomnies et d’histoires douteuses, allant même jusqu’à prétendre, au détour d’une biographie, que leur mariage était arrangé. Mathilde sourit, Mathilde sourit encore et se bat chaque jour pour mettre son mari en avant et lui donner cette confiance en lui dont il manque tant. D’ailleurs, il sera dit, au fil des années, que le monarque apparait, grâce à elle, plus confiant et plus souriant.

Cependant, femme et épouse avant tout, la Reine s’implique beaucoup dans l’éducation de ses enfants et il parait même qu’elle fait en sorte de ne pas avoir d’engagements officiels après 16h !

Femme au goût très sûr, aussi sûr qu’elle a été gâtée par la nature et qu’on lui confère un charme et des formes superbes, on ne compte plus les photos où Mathilde se distingue par son élégance et son sourire ! Vous l’aurez compris, cette femme, qui ne doit pas rire tous les jours au fond d’elle, me fascine par cette capacité à paraitre toujours souriante et naturelle et, parfois, je me dis que, décidément, il faut que nous, les femmes, la prenions comme exemple ! Au fond c’est vrai, nous ne sommes peut-être pas du Gotha et, en effet, il n’y a pas de risque que mon sourire se retrouve sur la première page de « Point de vue »… et alors ? Un sourire pour mes enfants, pour mon mari lorsqu’il rentre le soir, pour le clochard dans la rue ou pour la boulangère le matin, qu’importe : c’est si beau, un sourire, et ça transforme une femme, je crois, vraiment.

S.A.R. Princesse Mathilde  S.A.R. Princesse Mathilde

©Gronemberger

Camille Jaeger

Fascinée par les femmes qui ont marqué l’histoire, Camille aime aussi puiser dans les charmes du passé afin de dépoussiérer et moderniser l’art de vivre à la française.

Elle espère vous transmettre ce goût pour les choses simples mais belles, et cette envie de mettre à l’honneur la vraie féminité, celle qui allie rigueur et beauté, culture et légèreté, et nous rend fières d’être ce que nous sommes!

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue