Marcher à quatre pattes, une étape indispensable pour bébé ?

Marcher à quatre pattes, une étape indispensable pour bébé ?

Nombreuses sont les mamans qui craquent devant leur tout petit qui file à quatre pattes comme une petite souris dans tout l’appartement. Oui, mais si cette étape tarde à arriver ? Et si bébé décide de ne jamais marcher à quatre pattes ? Quand s’inquiéter ?

Marcher à quatre pattes, une étape indispensable ?

Le déplacement à quatre pattes est une étape importante du développement psychomoteur de l’enfant, mais ce n’est cependant pas un passage obligatoire pour accéder à la marche.

Certains enfants explorent le monde à leur façon sans se déplacer de cette manière.

Pourquoi certains bébés ne passent pas par cette étape ?

Bébé est devenu un explorateur. Il va tenter de se déplacer pour se saisir d’un objet, pour explorer la pièce ou encore vous suivre lors de vos déplacements.

Par tous les moyens, bébé souhaite partir explorer le monde qui l’entoure : certains enfants parviennent à s’asseoir seul très tôt (ou alors ils ont été placés dans cette position par l’adulte, mais attention de ne pas trop lui mâcher le travail) : ils peuvent alors se déplacer assis sur les fesses, en se tractant à l’aide des pieds ou des mains. Ce mode de déplacement se fait en général au même moment que le quatre pattes que nous décrivons.

Dans ces différentes situations, que ce soit à 4 pattes ou assis, le petit explorateur finit par se hisser et accède finalement à la verticalité.

Marcher à quatre pattes : quel est l’intérêt ?

Ce mode de déplacement présente un intérêt majeur : il permet à l’enfant d’apprendre à dissocier le haut et le bas de son corps. Cette dissociation est essentielle lors de la marche : lorsque votre hanche gauche avance, votre épaule droite avance également et inversement.

Cette dissociation est en premier lieu expérimentée lorsque l’enfant rampe ou se déplace à quatre pattes.

Cependant, pas de panique, un enfant qui se déplace sur les fesses apprendra tôt ou tard à dissocier le haut et le bas de son corps à travers différentes expériences motrices. 

Faut-il s’inquiéter si bébé zappe cette étape ?

Si votre petit explorateur se déplace en rampant ou sur les fesses, pas d’inquiétude si le déplacement est harmonieux.

En revanche, si vous avez l’impression qu’il est en difficulté pour dissocier ses jambes (les bras se déplacent l’un après l’autre mais les genoux avancent ensemble, le bassin semble figé) ou qu’il semble en difficulté pour maintenir son équilibre, n’hésitez pas à en parler au pédiatre de votre enfant afin qu’il vous oriente si besoin vers un professionnel adapté à la problématique.

© Crédits photos Albane de C

Laure de Fleurian

Psychomotricienne D.E
Formation à l’accompagnement à la parentalité par le Toucher Bienveillant, et au portage physiologique.
Bilan / prise en charge en psychomotricité  bébés & enfants

Maman de 3 enfants

40 boulevard des Invalides 75007 Paris 06.11.94.12.81
www.psychomotricite-paris7.com

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue