Maman Vogue a papoté avec Agathe Lecaron, animatrice des Maternelles

Maman Vogue a papoté avec Agathe Lecaron, animatrice des Maternelles

Qui êtes-vous Agathe Lecaron ?

J’ai 45 ans, j’ai 2 petits garçons, j’habite près de Paris, je suis animatrice de « la maison des maternelles » sur France 5, je suis créatrice de la marque ron ron, une marque de vêtements pour les petits.

Est-ce que vous avez toujours voulu avoir des enfants ? 

Je n’ai pas toujours été habitée par l’envie de maternité, c’est venu un peu à cause de la pression de l’horloge biologique… J’étais très obsédée par l’envie de m’accomplir dans mon métier, un métier qui n’est pas très sécurisant, et qui ne permet pas de faire beaucoup de « pauses ». Et puis j’ai rencontré le papa sur le tard.

Comment se sont passées vos grossesses ?

Idéalement ! Pour moi ce sont 2 parenthèses enchantées…Pas de nausées, quelques angoisses, mais dans l’ensemble, j’étais tellement heureuse à l’idée de fabriquer un petit être que ça prenait le pas sur les petits désagréments..

Quel genre de maman êtes-vous ? Plutôt super organisée, bohème, louve, poule, … ?  

Un mélange de tout ça et de plein d’autres animaux ! Je suis plutôt très organisée, assez psychorigide sur les horaires, mais aussi très heureuse de casser les codes et de faire des exceptions. Je suis obsédée par l’idée de les autonomiser, mais je suis aussi très louve… Je ne suis pas stressée dans le quotidien mais j’ai des angoisses irrationnelles, enfin bref, je suis plein de choses à la fois !

Est-ce que vous recevez de l’aide ?

Le papa travaille autant que moi mais quand il est là il assure bien sûr ! J’ai aussi une nounou depuis les premiers mois de mon fils aîné, qui est une aide dans le quotidien, mais aussi un relais d’éducation, une source de conseils, bref, très importante dans la famille !

Quels sont les impondérables auxquels vous ne dérogez pas dans la vie de famille ? 

Pas de mensonges ! Si mes enfants me disent la vérité, ils ne se font pas gronder, c’est la règle de la maison. Je veux d’ores et déjà leur permettre de libérer la parole, ce que je pense être crucial quand ils seront face à des vrais choix, des vrais problèmes, et des vraies bêtises.

Quelles sont vos astuces / idées pour autonomise les enfants (surtout en bas âge) ?

Toujours penser à lui dire : « tu fais tout seul ? », quelque soit l’activité ! Même casser un œuf et garder le jaune à 18 mois, en trichant un peu, c’est possible ! Les laisser seul aussi, dans des pièces qu’on a au préalable sécurisées (Fenêtres fermées, cache-prises, meubles fixés au mur etc…) , je laisse beaucoup mes enfants en liberté… surveillée. Leur demander de faire leur lit, de mettre leurs assiettes au lave-vaisselle, on doit passer derrière, mais ça leur donne de bonnes habitudes, et très vite ils ont des initiatives qui nous épatent.

Comment vous aimeriez que vos enfants soient dans 10 ans ? Qu’est-ce que vous aimeriez leur avoir transmis ?

L’humour ! C’est une arme formidable dans la vie… J’espère aussi qu’ils auront du recul, de la hauteur sur les petits problèmes, et qu’ils seront courageux !

Quel est votre équilibre aujourd’hui ? 

Je n’ai pas encore trouvé l’équilibre entre mon travail et mes enfants, mais j’ai besoin des deux. Pour le moment je suis un peu tiraillée mais ça devrait s’arranger !

Quelles sont vos sources d’inspiration en tant que femme ou mère ?

Ma source d’inspiration elle vient de mon émission évidemment ! J’ai le privilège de rencontrer les plus grands spécialistes, les plus grands « penseurs » en matière de parentalité… Je fais chaque matin mon « marché des idées » auprès de ces spécialistes, et ça c’est vraiment génial. Et puis évidemment je m’inspire de ma propre histoire, ce que je ne reproduirai pas, et ce que je veux transmettre.

Parmi tous les experts que vous rencontrez via les maternelles, quels sont les 2-3 qui vous ont le plus guidée, inspirée ?

J’ai mes psys fétiches, comme Aurélie Callet et Clémence Prompsy de chez kids et family qui ont une approche très pragmatique, qui sont dans le quotidien, et je trouve ça très moderne, et surtout elles donnent des astuces qui marchent vraiment pour les colères, le sommeil… pour les questions plus difficiles type questions sur le deuil je suis en admiration devant Hélène Romano, qui a remis au premier plan le bon sens qui sommeillait en moi. Elle est brillante, je peux l’écouter des heures ! Il y en a plein d’autres, mais ces 3 là sont celles que j’appellerais si j’avais un problème. Et puis côté pédiatres il y a le nôtre, le docteur Pfersdorff, tellement bienveillant, ouvert d’esprit, mesuré, avec un diagnostic imparable. Il est à Strasbourg et moi à Paris, c’est son seul défaut !

Quels sont les meilleurs conseils que vous avez reçus via les Maternelles ?

Le meilleur conseil que j’ai eu c’est de ne faire confiance qu’à mon instinct de mère, de me souvenir que je suis celle qui connaît le mieux mes enfants, qui sais si ça va ou pas… et de retrouver du bon sens !

Quelles sont vos astuces pour souffler, vous recentrer sur vous-même ?

Je nage dès que je peux, ça permet de faire du sport en méditant… On n’a pas le choix vu que c’est assez répétitif !!

Quels sont vos projets personnels en ce moment ?

Je suis absorbée par ron ron, la marque de vêtements que je crée, ça prend tout mon temps, vu que je suis toute seule !

Lire aussi :

Portrait : Marie, maman au grand coeur, écrivain à ses heures

Portraits de vos bambins

Paola Marceau

Working mum de 2, la maternité est pour elle un sujet intarissable d'échanges et de questionnements et une aventure galvanisante au quotidien.

Elle partage avec joie son vécu, ses interrogations et ses petits tips !

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue