Mais qui est la nutritionniste de Maman Vogue ?

Mais qui est la nutritionniste de Maman Vogue ?

Elle s’appelle Adélaïde, elle est jeune, elle est belle, mais surtout elle fait partie de ces mamans qui aiment le défi ! On vous en dit plus sur notre diététicienne nutritionniste qui nous accompagne chez MAMAN VOGUE !

Mais qui est donc la nutritionniste de Maman Vogue ?

J’ai 35 ans, Je suis maman de 3 enfants et diététicienne nutritionniste. Ce métier est une reconversion car je me prédestinais plus à la banque mais à 21 ans on m’a diagnostiqué un diabète. Grand chamboulement dans ma vie, d’autant que j’ai toujours adoré cuisiner et déguster de bons petits plats. Mon alimentation devait changer et surtout devenir plus saine. Pour moi, impossible de sacrifier pour autant le plaisir gustatif. Le défi m’a plu et c’est comme ça qu’est née ma vocation.

J’adore mon métier. J’aime écouter les gens et trouver les solutions les plus adaptées à leur vie et leurs problématiques, en les amenant à une alimentation sereine et plaisante.

Quelle est votre expertise chez MAMAN VOGUE ?

Les conseils en nutrition pour toute la famille ! Je me sers de mes connaissances et expériences en cabinet en ajoutant ma note personnelle en tant que maman.

Comment accompagner les mamans/bébés ?

Pour un bon accompagnement, il est important de bien cerner la ou les problématiques et d’en prendre toutes les dimensions. Par exemple, une maman qui a du poids à perdre après ses grossesses mais qui travaille et qui en plus n’a pas le temps de cuisiner ET ne digère pas le gluten… Si on oublie une partie des contraintes, la personne ne se sent pas comprise et perd sa motivation.

Pour les enfants, il est très important de ne pas stigmatiser et surtout d’accompagner vers une alimentation variée. Aider l’enfant à faire les bons choix sans le frustrer.

Ce qui vous semble primordial ?

Ne pas oublier le plaisir et éviter un maximum les frustrations. On peut atteindre ses objectifs très vite en s’imposant une discipline de fer. Mais l’être humain n’est pas fait pour vivre continuellement dans la privation. Ainsi s’installe la notion de yoyo, bien connue désormais, où la personne perd du poids mais reprend autant voire plus par la suite.

Au contraire, si la personne apprécie ce qu’elle mange et peut se permettre de manger quelques « extras » de temps en temps, même si c’est plus long, les mauvaises habitudes n’auront plus de raison de revenir et la perte de poids se stabilise.

A quel moment prendre rdv avec vous ? Y a-t-il un élément déclencheur ?

Si vous ne savez plus quoi ni comment manger. Si vous ne supportez plus votre corps. Si votre maladie vous impose une alimentation que vous ne maîtrisez pas. Si vous n’arrivez pas à perdre seule mais que vous avez besoin qu’on vous coach. Mais aussi si l’alimentation est source de contrôle et de privation. Si cela devient obsessionnel pour vous ou votre enfant. Si vous avez l’impression de perdre le contrôle de l’alimentation de votre enfant…

Les questions souvent posées par les jeunes mamans ? Comment y répondre ?

« Mon enfant mange toujours la même chose ou refuse de manger des légumes ».
« Mon enfant mange n’importe quoi en dehors des repas ».

Votre mission en tant que parent c’est d’éveiller votre enfant. Faites-lui donc découvrir un maximum de choses (une fois les étapes de la diversification finies bien sûr…) et habituez-le à être curieux. Un enfant a le droit d’aimer les cochonneries et donc d’en manger. Ce qui compte, c’est l’équilibre. En revanche, soyez ferme sur le rythme des trois repas et du goûter. Rien entre les repas. C’est une arme que vous lui donnez pour toute sa vie.

Un conseil en tant qu’expert ? Et en tant que mère ?

  1. Habituez très tôt votre enfant à ne pas manger trop vite.
  2. Ne forcez pas toujours votre enfant à finir son assiette mais donnez plutôt la juste quantité… Petits, les enfants savent réguler les apports en fonction de leurs besoins et s’arrêter quand ils ont trop mangé. Faites-leur donc confiance. En revanche, il faut identifier s’ils refusent de finir leurs assiettes parce qu’ils n’ont plus faim ou parce qu’ils savent que cela vous embête.
  3. Évitez de manger devant un écran. Prenez le temps de regarder ce que vous avez dans votre assiette.

Ou peut-on vous retrouver ?

Mon cabinet se trouve au 6 rue Saint Romain, dans le 6e arrondissement de Paris. Vous pouvez retrouver toute mon actualité, mes articles et mes interventions TV sur : www.adelaide-nutritionniste.fr ou sur ma page facebook : https://www.facebook.com/dieteticienneparis6/

Des projets ?

Enfin en septembre je sors un livre de cuisine que je suis impatiente de vous proposer !

maman vogue

Adélaïde d'Aboville

Diététicienne nutritionniste diplômée d'Etat
Professionnelle du secteur paramédical et championne de l'alimentation équilibrée !
Maman de 3 enfants

www.adelaide-nutritionniste.fr
16 rue saint Romain - 75006 Paris, 0669283607