« Ma femme est morte suite à un accident, mais je pardonne au chauffeur… »

« Ma femme est morte suite à un accident, mais je pardonne au chauffeur… »

Merci pour ce beau témoignage, remarquable et poignant. Merci Louise de nous partager l’histoire de votre défunte soeur, votre beau-frère et leurs enfants, merci de nous montrer en toute simplicité ce cheminement de pardon et de deuil suite à cette terrible épreuve…

Le 19 mai 2018, Alexis (41 ans), Ségolène (37 ans) et leurs trois enfants (12, 11 et 9 ans) se préparent à une randonnée à vélo du Mont Saint Michel à Saint-Malo. Cette route voit de nombreux cyclistes chaque jour…

Peu de temps après leur départ, Ségolène se fait percuter par une voiture. Le chauffeur dit avoir été ébloui par le soleil et ne pas avoir vu la famille à vélo devant lui. Il n’était pas en état de conduire avec une mauvaise vue, un siège mal réglé, la justice en a attesté ce mercredi 16 janvier 2019.

Ségolène est conduite au CHU Pontchaillou de Rennes où elle reçoit les derniers sacrements en présence de Alexis son époux, ses enfants et une partie de sa famille élargie. Le dimanche de la Pentecôte, à 1h du matin, toute sa famille (Alexis et leurs enfants, ses parents, beaux-parents, frères, sœurs, beaux-frères et belles-sœurs) à ses côtés, Ségolène a été rappelée à Dieu.

Par la suite, de nombreuses Grâces s’imposent dans une évidence indescriptible. 800 personnes viendront lui dire A-Dieu le samedi 26 mai 2018 à Sartilly (Normandie). Une célébration remplie d’Espérance attend l’assemblée, beaucoup parle de mariage, le mariage de Ségolène avec l’Eglise, avec Dieu. Signes visibles aux certitudes profondes et évidentes, le deuil se fait pas à pas.

Très sereinement et avec une force de Vie et une Foi exemplaire, Alexis a pardonné au chauffeur son inattention. Entouré et soutenu par sa famille et ses amis, il sent que son témoignage peut aider d’autres personnes à avancer et à cheminer à leur tour.

Plus qu’un témoignage, le veuvage de Alexis est un message de Lumière et d’Espérance à l’image de la vie de Ségolène et de sa joie de vivre. Cet hommage que Alexis rend chaque jour à ma sœur Ségolène me touche profondément et me donne envie de vous partager son histoire pour émerveiller votre lectorat et transmettre un message illuminé sur le deuil et le pardon.

 

Voici un message poignant de Alexis :

« Ce chauffeur, je pourrais lui en vouloir éternellement : il a bouleversé ma vie, celle de mes enfants et bien entendu celle de ma femme comme jamais je n’aurais pu l’imaginer. Eh bien étonnamment, j’ai été en mesure de le pardonner. Ce pardon m’est venu très vite : dans le PV déposé à la gendarmerie dans les jours qui ont suivi l’accident, je l’avais déjà évoqué;  et je l’ai à nouveau exprimé au chauffeur récemment quand nous nous sommes revus devant la justice. 

Ce pardon, d’où vient-il? Pourquoi ne suis-je pas en colère? Est-ce l’Esprit Saint qui souffle? Sont-ce les dizaines de messes dites pour ma femme, les chapelets récités, qui me portent? Je me pose la question.

En tout état de cause, ce drame que j’ai vécu et à travers lequel je vis une expérience forte du pardon touche beaucoup les gens qui m’entourent au quotidien. Ma famille, mes amis, mes enfants, tous rendent grâce pour ce pardon que j’ai pu donner, porté par une force qui vient de l’au-delà. J’aimerais aujourd’hui pourvoir témoigner que le pardon est possible, même quand l’impossible arrive. »

Louise

 

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue