Ma belle-mère prend beaucoup de place !

Ma belle-mère prend beaucoup de place !
Aaaah le fameux sujet si compliqué de la relation avec sa belle-mère !
Certaines femmes s’entendent très bien avec elles, d’autres (elles sont plutôt nombreuses !) ont une relation un peu plus compliquée. Quelle que soit la relation que votre « belle-maman » entretient avec votre mari, vous le savez, les relations avec la belle-famille sont importantes… même si vous la trouvez très ou trop imposante.

Votre belle-mère n’hésite pas à monopoliser toute l’attention de votre époux ? A s’immiscer dans l’éducation que vous donnez à vos enfants ? A vous appeler 5 fois par jour ou à créer quelques histoires sans raison ?
Allez, on vous partage quelques pistes pour créer la meilleure relation possible avec sa belle-mère et ainsi, éviter le conflit !

Une relation ajustée et stable

Quelle que soit la belle-mère que vous avez, la relation que vous entretenez avec elle doit être saine et sans conflit, pour le bien de toute la famille. Le dicton « ni trop, ni trop peu » est toujours un bon équilibre dans les relations humaines et il est doublement vrai avec belle-maman !
Il est bon d’avoir des liens, des bonnes discussions, des déjeuners familiaux réguliers et des vacances pour souffler, oui ! Mais il faut que la fréquence soit mesurée, car vous pourrez difficilement faire marche arrière, sous peine de reproches !
Il est bon de faire des efforts pour faire plaisir à votre belle-mère et à votre mari, par la même occasion. Du temps en cuisine pour assurer un déjeuner gastronomique, un appartement bien décoré et propre lui prouveront que vous êtes une bonne épouse qui fait tout pour le bonheur de son mari… bref, vous avez compris le truc !

Mais vous devez être dans une démarche positive en faisant ces efforts et savoir pourquoi vous les faites. Sinon, la moindre remarque sur un plat trop salé ou sur la mauvaise façon d’allaiter bébé ou d’habiller l’aîné vous fera bondir d’un mètre et sortir de vos gonds.
Pour les jeunes mariées, les relations avec belle-maman peuvent également devenir vite un peu compliquées.
L’annonce d’une grossesse peut être un peu « touchy », car la belle-mère peut soit devenir très envahissante, en vous donnant (ou imposant) tous ses conseils de bonne mère de famille qui a eu 6 enfants, soit, au contraire, être un peu décontenancée par le fait de devenir si vite grand-mère…
Alors, un conseil : construisez une relation équilibrée et ajustée avec votre belle-famille, dès le début, et annoncez les règles du jeu, cartes sur table, avec un grand sourire et beaucoup d’amour bien sûr 😉

Comment éviter le conflit avec sa belle-mère ?

Tout d’abord, vous devez couper le cordon avec votre famille d’origine, ainsi que votre mari avec la sienne. Votre famille est celle du premier cercle, que vous avez construite ensemble, à deux, entourés de vos enfants. Votre famille actuelle doit toujours primer sur celle d’origine. Autrement dit, vous ou votre époux ne devez pas avoir l’impression de passer systématiquement après ses beaux-parents.

Ne pas trop se reposer sur ses beaux-parents ! Bien sûr, de temps en temps, on accepte avec plaisir l’aide de sa belle-mère, sa présence et sa disponibilité qui peuvent nous sauver des nuits, des rdv importants ou de simples moments de calme. Mais si vous ne mettez pas de limite, elle saura vite se rendre indispensable et vous la verrez tous les jours ! Il est ensuite très difficile de faire marche arrière, et s’en suit généralement un chantage affectif lourd à porter.

Se fixer en couple des règles simples. Par exemple, votre belle-mère ne doit pas rentrer dans vos conflits de famille rapprochée. Si vous avez une dispute ou un désaccord, votre belle-mère doit rester en dehors de cela ; si elle ne le fait pas, l’un de vous se doit de la remettre gentiment à sa place.
Les week-ends ou les vacances en famille sont plus ou moins reposants chez certains. Parlez-en avec votre mari, pour savoir combien de temps vous pouvez passer sur place, en restant bienveillante. Ne vous forcez pas à rester plus longtemps, si vous ne la supportez plus et que l’ambiance est électrique. Les grosses disputes et les règlements de compte arrivent souvent à ce moment-là !

N’entrez pas en compétition avec votre belle-mère, en particulier sur les sujets qui touchent à votre mari. Vous êtes sa femme et elle reste sa mère. Belle-maman ne peut pas s’empêcher de vous rappeler qu’elle existe toujours, malgré le fait que vous soyez à présent la femme qui partage la vie de son cher enfant chéri ? De vous rappeler ce que son fils préfère, par exemple, en matière de cuisine ?

Une remise en question pour chacune est bonne à mettre régulièrement en place pour une relation équilibrée !

Laure de Fazende

Journaliste spécialisée dans les joies et les petits tracas de la grossesse. Laure répond à vos interrogations, vous soutient, se réjouit avec vous de ce grand bonheur qu’est l’arrivée d’un bébé.

Jeune maman d'un petit bonhomme de 4 mois

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue