Livres pour enfants : 7 pistes pour bien choisir

Livres pour enfants : 7 pistes pour bien choisir

La lecture a le vent en poupe et il semble que tous les parents aient conscience de son importance pour les enfants. Mais comment choisir au milieu de toutes les offres ? Comment savoir ce qui va plaire à son enfant, le captiver, ouvrir son horizon ? Vers quoi ou qui se tourner pour éviter la déception ? Que proposer à la maison ? Voici 7 pistes…

  • Lire beaucoup d’histoires aux enfants, des tout-petits jusqu’aux grands, oui même ceux qui savent lire seuls ! Parce que c’est un moment privilégié qui remplit le réservoir affectif mais aussi parce que la façon de lire, de mettre le ton, de jouer des rôles, d’interrompre pour expliquer… enrichit leur perception et leur propre lecture.

  • Ne pas avoir peur de la difficulté. Inutile de chercher à éviter les histoires au vocabulaire compliqué, bien au contraire ! Les mots nouveaux enrichissent la langue et la réflexion des enfants. On constate vite qu’ils sont demandeurs, attirés par la désignation précise d’un métier, d’un animal, d’une qualité, d’un pays.

 

  • Varier les lectures. Documentaire avec rabats à tirer, contes classiques dans un gros volume aux belles illustrations, petit roman, bande-dessinée, récit historique, histoire illustrée sans texte… La variété de style, de dessin, de registre, de thèmes, permet à l’enfant de dépasser ses habitudes et ses craintes, d’affiner ses goûts et d’entrer pleinement dans la lecture. Si l’on ne peut pas acheter beaucoup de livres, prenons l’habitude d’emmener son enfant à la bibliothèque et d’en emprunter avec lui.

 

  • Pour tout ce qui n’est pas récent, privilégier les anciennes éditions. Les éditeurs ont depuis plusieurs années la catastrophique et assez révélatrice idée de dénaturer les livres des générations précédentes. Martine, Club des 5, Comtesse de Ségur… On coupe des passages, on supprime le passé simple, on change les prénoms jugés vieillots, on réécrit des phrases jugées complexes… Non, non, le niveau n’a pas baissé entend-t-on ?

  • Utiliser le support audio. Excellent moyen pour un enfant réfractaire à la lecture, les histoires à écouter sont aussi très utiles pour les trajets en voiture, mais aussi, pourquoi pas, pour un dîner calme à la lueur des bougies qui deviendrait une habitude hebdomadaire. On trouve beaucoup de livres avec CD (notamment dans la très bonne collection de Radio classique) mais aussi de nombreuses histoires à télécharger sur internet.

 

  • Viser haut. Avec une fratrie, on se rend vite compte que le petit dernier est intéressé par les lectures des plus grands, quand on n’aurait jamais pensé à proposer ce genre de livre au premier au même âge. Les livres adaptés aux petits sont précieux, mais on peut aussi, à côté, proposer des récits plus exigeants, pourquoi pas en plusieurs fois. Dès 4-5 ans, on peut par exemple, lire un chapitre par soir d’un court roman pas trop difficile et dont le thème attire l’enfant.

 

  • Demander conseil. Aux libraires, aux parents en qui l’on a confiance, aux enseignants. Le guide « Une bibliothèque idéale » est une caverne d’Ali Baba pour tous les âges et les styles. Sur internet on trouve aussi quelques blogs de qualité qui font un vrai travail de présentation et conseil : « chouette un livre », « 123 loisirs » et pour la littérature plus contemporaine « petite fleur loves books ».

Ne sous-estimons pas nos enfants ! Plus on les éveillera tôt à une belle langue, de belles illustrations, des récits enthousiasmants et des héros admirables, plus ils seront amenés à forger leur goût, développer leur imagination et construire leur sens critique.

 

Clarisse de Bailliencourt

Crédit photo : @Blue Cicada Photography pour MAMAN VOGUE

@lesptitsblonds (Clarisse de Bailliencourt)