L’instinct maternel, ça existe vraiment ?

L’instinct maternel, ça existe vraiment ?

Ahhh l’instinct maternel, on en parle à tort et à travers, « tu verras dès que ton bébé sera né tu sauras exactement quoi faire, car une mère sait exactement ce dont a besoin son enfant… »

Amour maternel et instinct

Le terme instinct, stricto sensu, suppose que l’on soit conduit à agir d’une manière ou d’une autre, sans aucune volonté de sa part. C’est bien sûr exact pour les animaux, mais ça ne l’est pas pour l’espèce humaine.
Nous, les Hommes, (et donc les femmes !) sommes dotés d’une conscience, de sentiments (trop sensibles?!), et de volontés. C’est là même toute la différence.
Alors, ici on entend le terme instinct comme celui d’amour, oui  » l’amour maternel « .
Parce que les mamans peuvent être tellement pleines d’amour, qu’elles ont besoin de protéger leur bébé et de le chérir. D’autres, construiront leur relation mère-enfant dans le temps, par l’éducation, le besoin de créer des choses ensembles. Certaines trouvent cela plus facile quand l’enfant grandit et réagit.

L’instinct maternel se construit

Beaucoup de jeunes mamans n’ont aucune idée de ce qu’il faut faire pour que leur bébé s’endorme, ou pour qu’il arrête de pleurer. Est-ce toujours si facile de reconnaître les pleurs de son petit amour ? A t-il faim ? Est-il fatigué ? A t-il mal quelque part ?
Non, l’instinct maternel n’existe pas en tant que soi, il se construit. Nous avons 9 mois de grossesse pour nous aider à comprendre le changement qui bouscule toute votre vie, et presque toute une vie pour apprendre à devenir une bonne maman, car celle-ci est dotée de bonnes remises en question !

Des nouveaux sentiments peuvent surgir à l’accouchement, un amour infini pour le petit être qui sort de vos entrailles, un besoin absolu de protéger votre bébé coûte que coûte. Vous avez envie de bien faire et vous êtes à l’écoute de votre bébé.

L’amour maternel c’est l’envie de bien faire, et de se donner à son enfant. Transmettre la vie est quelque chose d’immense, et lorsque l’on regarde ce tout petit si fragile et si dépendant, notre cœur de maman explose d’amour. C’est l’amour maternel, toutes les mamans en éprouvent, mais si elles ne sont pas conduites par un « instinct » inné.

Il n’y a aucun règlement pour être une bonne maman et avoir un « instinct maternel ». C’est extrêmement culpabilisant pour celles qui ne ressentent pas cet instinct car elles ont l’impression d’être déjà, à quelques jours de la naissance, des mauvaises mamans !
Parfois, quelques mamans ne ressentent pas cet amour maternel si facilement. Cela aussi, peut-être dû à leur histoire personnelle, leur enfance.

Ne vous inquiétez pas, si votre enfant a besoin de quelque chose il vous le fera sentir !

L. de Fazende

Laure de Fazende

Journaliste spécialisée dans les joies et les petits tracas de la grossesse. Laure répond à vos interrogations, vous soutient, se réjouit avec vous de ce grand bonheur qu’est l’arrivée d’un bébé.

Jeune maman d'un petit bonhomme de 4 mois