Les visites à la maternité

Les visites à la maternité

Les visites à la maternité

A priori vous n’aurez pas envie de jouer à la princesse Kate, entourée d’une cinquantaine de personnes. Mais à vous de voir !
La succession de visites durant le séjour à la maternité reste pour certaines mamans un souvenir un peu douloureux.
Vous êtes fatiguée, pas vraiment au top de votre beauté, vous allaitez régulièrement, et vous avez besoin de faire connaissance avec votre amour de bébé

Evidemment l’intention de vos proches est bonne, et vous êtes heureuse de leur présenter votre merveille, mais n’hésitez pas à fixer quelques règles:

  • Prévenez votre famille que leur visite à la maternité doit être courte, au maximum une demi heure.
    Re-précisez bien les horaires possibles de visite, qui sont différents d’une clinique à une autre.
    Généralement les proches peuvent venir l’après-midi, le matin étant réservé aux différents soins médicaux.
  • Les enfants en bas-âge ne sont pas autorisés à vous rendre visite, sauf évidemment les frères et sœurs de votre nouveau-né.
    Soyez très vigilante aux microbes apportés par les enfants en bas-âge qui pourraient se transmettre à votre nouveau-né.
  • Vous pouvez demander à votre famille ou vos amis, de venir à des heures différentes, ou des jours différents.
    Il est bon d’espacer les visites, pour pouvoir vous reposer de temps en temps, et profiter des siestes de votre nourrisson pour rattraper vos courtes nuits.
    De plus, si vous avez des familles nombreuses, demandez-leur de ne pas tous débarquer en même temps, c’est toujours épuisant, et cela peut perturber votre enfant, pas encore habitué au bruit et à l’agitation!

Si vous êtes trop fatiguée pour recevoir vos proches ou que vous voulez être tranquille, faites passer le message à votre mari et aux sages femmes, ils pourront faire le relais d’une façon plus délicate ! Il sera toujours temps de voir les uns et les autres une fois rentrée à la maison, et un petit coup de main ne sera pas de refus!

Louise Portal

Marie Péché

Master de maïeutique à l’université de Metz
Sage-femme à la maternité catholique Ste Felicité depuis 4 ans
Sage-femme libérale remplaçante dans divers cabinets, préparation à la naissance, suivi de grossesse, rééducation du périnée, suivi gynécologique

Aime faire du sport entre ses gardes et dès que l’emploi du temps le permet. Adore flâner dans Paris mais les montagnes manque vite ! Retour au vert le plus souvent possible
Partage sa vie entre trois villes différentes et distantes, première mécène de la SNCF :)