Les sacs Grunenberger: rencontre avec Geneviève « nous travaillons 100% en couple ! »

Les sacs Grunenberger: rencontre avec Geneviève « nous travaillons 100% en couple ! »

escalier-tulipeGrunenberger en 2 mots c’est ?

Une histoire de famille !

Qui se cache derrière Grunenberger ?

Hervé et Geneviève, mari et femme, parents de 4 enfants, avons décidé de relancer la marque familiale Grunenberger !

 

Quelle est l’histoire de Grunenberger ?

La manufacture GRUNENBERGER a été créée en 1854 en Alsace pour produire des peignes de métiers à tisser, puis des métiers à tisser puis des trousseaux brodés sous la marque « les trousseaux des Hautes-Vosges » (en 1870, la famille a souhaité rester française et a implanté la manufacture dans les Vosges à Remiremont).
Jusque dans les années 1990, c’est toujours une entreprise familiale. Le textile, malheureusement, a décliné dans la région et l’activité a été peu à peu arrêtée.

charlesetrose carre-noir-et-blanc petits-enfants-GRUNENBERGER

Une entreprise familiale?

grunenberger-stgermain-indigo-1Mon mari Hervé a fait ses études à HEC Lausanne mais chose amusante, il a fait son premier stage en entreprise auprès de ses grands-parents GRUNENBERGER à la manufacture. J’étais étudiante en 3ème cycle marketing à Sciences-Po quand nous nous sommes mariés et lors d’une étude de cas, j’ai travaillé sur GRUNENBERGER. Hervé et moi avons déposé le nom à ce moment-là mais à l’époque on pensait la relancer avec une boisson (une bière GRUNENBERGER 🙂

Nous avons travaillé dans des environnements passionnants, voyagé et eu la chance d’avoir 4 enfants, le temps a passé mais l’idée d’entreprendre restait bien présente chez Hervé. Pour ma part, le déclencheur a été progressif : passé les 40 ans, avoir le « petit dernier » Tristan qui entre en 6ème, avoir eu la chance à la fois d’avoir le temps d’être présente pour chacun de mes enfants et pour moi grunenberger-stgermain-steamer-1(j’ai été élue locale, j’ai suivi 4 années d’études d’histoire de l’art et monté mon blog J’ai vu l’expo ).

Il y a 3 ans, nous avons décidé de travailler à 100% en couple, d’y investir tout notre temps (et notre argent) et de relancer la marque familiale GRUNENBERGER avec de la maroquinerie haut de gamme. Hervé dessine tous les modèles. Une expérience dans la banque, le tourisme et l’immobilier. Il a toujours adoré la mode, a voyagé constamment. Il a aussi toujours dessiné et fait réaliser costume ou maroquinerie (le portefeuille GENEVE en autruche est le sien depuis 15 ans ou le compagnon PARIS qu’il avait fait réalisé pour moi) J’ai toujours pensé qu’il avait le flair pour être « chasseur de tendances ». Je travaille à créer l’image de la marque. La distribution, c’est pour tous les deux !

Comment définiriez vous le style des sacs Grunenberger ?

Des sacs parisiens, easy-chics et colorés

Que peut-on trouver chez Grunenberger ? Quelle est votre signature ?

Nous aimons les belles choses, les finitions parfaites, le joli cuir, nous nous sommes positionnés sur le créneau du « luxe abordable».
Des mini-séries (entre 25 et 100 exemplaires de chaque couleur) réalisées à la main et produites localement dans notre atelier de l’est de la France et dans un atelier en Vénétie (une manufacture familiale qui travaille pour les plus beaux noms du luxe français et italien).

De très beaux sacs entre 300 et 500€, des sacs portés épaule et besace entre 60 et 150€ et de la petite maroquinerie.
Nos sacs sont griffés GRUNENBERGER Paris et désormais nous indiquons la production made in France ou made in Italy (ce qui n’est pas obligatoire en France contrairement aux USA par exemple et qui crée toutes les dérives et les hypocrisies marketing, mais c’est un autre sujet).

Nous avons choisi d’utiliser la date de création 1854 comme logo sur la petite maroquinerie. Notre signature est la doublure bleu ciel en coton dans les sacs ou en cuir d’agneau dans les compagnons, les pochettes et le sac CAP FERRET.

tulipescap-ferret   grunenberger-entete-carre

Où peut-on trouver les sacs Grunenberger ?

Nous sommes présents aujourd’hui dans une vingtaine de boutiques : des  » belles maroquineries » à Bordeaux comme De Grimm place des grands hommes ou La valiserie à Chambery, des multi-marques haut de gamme comme les 3 boutiques POM à Marseille et à la rentrée un joli concept-store à Paris. A Paris nous sommes présents rue de Levis dans un multi-marque « Frisson ».

En fonction des rencontres, nous sommes présents à Luxembourg, Vienne, NYC et bientôt Singapour. Nous participons régulièrement à des pop-up stores à Paris et à des ventes privées.
Tout nouveau, notre gamme « 1854 » est disponible chez et livrable le lendemain dans toute l’Europe (ce sont des amis luxembourgeois qui nous ont incité à le faire, notre e-shop ne livrant qu’en France. wait and see).

Les modèles les plus vendus ?

Notre best-seller est le sac SAINT GERMAIN (345€) un sac en cuir grainé très doux, très « doudou », doublé en cuir velours Bleu nuit qui se porte au creux du coude « à la parisienne » ou en bandoulière.

stgermain

Le classique que nous avons revisité, avec des charms et médailles 1854 Le sac easy-chic souvent les clientes commencent à transvaser leur sac dedans et repartent avec au bras notre conception de « l’easy-chic » ! Il va être refait de saison en saison en différentes couleurs pour le moment il a été réalisé en jaune, bleu, marron glacé et noir

sac-cuir-capferret-lemon-3

Notre nouveau modèle TULIPE devrait être notre prochain it-bag : il est très apprécié dans la presse car il est structuré et avec des formes arrondies vues nulle part ailleurs et il plait aux clientes (aux boutiques aussi). Nos sacs portent les noms des endroits qui nous inspirent et ont un sens pour nous (on a un peu changé avec TULIPE qui s’est – vraiment- imposé à nous !)

tulipe

Pouvez-vous nous en dire plus sur les modèles CAP FERRET ?

CAP-FERRET est notre endroit de rêve pour les vacances d’été on a la chance de profiter depuis la naissance de notre premier enfant Marin d’une maison de famille. On s’y sent comme des Robinsons, pieds nus, la villa donne sur l’océan à la pointe. Tous les matins on va rituellement au marché et le soir on sort boire un verre.

On a imaginé CAP-FERRET comme le sac des vacances, qu’on ne quitte pas. Le seul sac chic à emporter (ensuite on a toutes un gros cabas en toile ou en paille pour la plage et le bateau)
Le cuir saffiano est très coloré avec les « smarties » dorés, la bandoulière est amovible ( j’aime énormément les pochettes que je collectionne) et la doublure est aussi en cuir (personne ne le voit – un détail que nos clientes savent apprécier)

Cap-ferret a aussi beaucoup de succès pour accompagner les tenues de mariage la couleur de l’été : bleu marmara ou rouge cabriolet ou jaune lemon le Nude marche aussi bien et l’orange a ses addicts.

Chez GRUNENBERGER on défend toutes les couleurs!

On l’a testé, adoré et adopté chez Maman Vogue !

DSC_0063 DSC_0072 DSC_0058

Des projets ?

Notre projet : ouvrir notre propre boutique parisienne !

Découvrir les collections Grunenberger …

Laure de Fazende

Journaliste spécialisée dans les joies et les petits tracas de la grossesse. Laure répond à vos interrogations, vous soutient, se réjouit avec vous de ce grand bonheur qu’est l’arrivée d’un bébé.

Jeune maman d'un petit bonhomme de 4 mois

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue