Les plus grandes craintes des jeunes mamans qui reprennent le travail

Les plus grandes craintes des jeunes mamans qui reprennent le travail

Le voilà, il est là, cet instant fatidique de la reprise du travail après la naissance de votre enfant. Vous avez profité de votre foyer pendant quelques semaines, ou plusieurs mois, voire plusieurs années en cas de congé parental, et le moment de reprendre votre activité professionnelle est arrivé. Mais il faut bien se l’avouer, que cela soit par nécessité ou par envie, le retour au boulot ne se fait pas sans appréhension !

Faisons un petit tour d’horizon des craintes qui émergent chez les jeunes mamans reprenant le travail, et des astuces pour préparer sereinement son come back professionnel.

La séparation

C’est sûrement la plus grosse crainte.

Vais-je réussir à passer une journée entière sans mon bébé ? Ne va-t-il pas trouver le temps long chez la nounou ou à la crèche ? Va-t-il réussir à manger/dormir/jouer sans moi ? Sera-t-il heureux de me retrouver le soir ? Est-ce que j’arriverai à rentrer assez tôt pour passer assez de temps avec lui ?

Il est impératif d’anticiper la séparation d’avec votre tout petit en ayant pris du temps pour l’adapter à son mode de garde, et pour vous y habituer également. Vous prendrez soin également de bien préparer son sac afin qu’il ne lui manque rien durant la journée (doudou, tétine, biberon auquel il est habitué…), ce qui l’aidera à mieux supporter l’éloignement.

Concilier allaitement et reprise

Pour celles qui ne souhaitent pas sevrer leur enfant à l’heure du retour au travail, de nombreuses questions vont se poser.

Vais-je réussir à tirer mon lait en quantité suffisante pour la journée ? Aurai-je le temps d’exprimer mon lait au travail et dans quelles conditions ? Quels contenants et quelles durées de conservation ? Mon enfant va-t-il accepter de boire mon lait autrement qu’à la source ? Vais-je avoir des écoulements de lait au boulot ?

Il est tout à fait possible de poursuivre son allaitement en travaillant, mais cela demande, il est vrai, un minimum d’organisation. Assurez-vous auprès de votre employeur des conditions dans lesquelles vous pourrez tirer votre lait. Equipez-vous correctement. Préparer votre bébé à boire votre lait autrement qu’au sein. Et pour tout renseignement sur ce thème et sur l’allaitement en général, le site de La Leche League[1] est une mine d’informations qui répondra à vos interrogations.

Retrouver son efficacité au travail

Après un congé maternité ou parental, de nombreuses craintes d’ordre professionnel apparaitront aussi à la reprise du travail.

Vais-je réussir à me concentrer et à me focaliser sur autre chose que ce petit être humain que j’ai mis au monde ? Trouverai-je à nouveau un intérêt pour mes missions ? Avec la fatigue accumulée dans le post-partum, est-ce que je suis capable de tenir une journée entière au boulot ? Est-ce que je vais parvenir à intégrer les nouveautés ? Est-ce que je m’entendrai bien avec les nouveaux collègues ?

Anticipez votre retour en reprenant contact avec les collègues quelques semaines auparavant, calez votre nouveau planning avec soin, prenez connaissance des nouveautés sur votre poste, allez vous présentez aux nouveaux collègues… Et prévoyez peu de choses sur les premiers repos et week-ends qui suivront votre reprise, car vous reposer sera nécessaire !

Concilier vie professionnelle et vie familiale

C’est le plus grand défi de toutes les mères qui travaillent.

Parviendrai-je à suivre le rythme en menant de front carrière et vie familiale avec toute l’intendance que cela exige ? Comment trouver le juste équilibre entre l’investissement dans son travail et le temps que l’on consacre à sa famille ? Me confiera-t-on toujours des tâches intéressantes ou vais-je être reléguée au placard ? Mon enfant me reprochera-t-il le temps passé à mon travail ? Et comment ne pas se perdre dans tout ça ?

Préparer son mental sera important : votre statut a changé et demande à réfléchir à vos nouvelles priorités. Fixez-les et assumez-les ! Osez refuser une réunion en soirée ou un after-work entre collègues sans culpabiliser. Mais acceptez aussi que vos missions aient changées, car plus adaptées à vos nouvelles contraintes horaires. Et pour vous sentir bien le jour J, n’hésitez pas à préparer votre cartable comme le font nos enfants avant la rentrée. Vous offrir de nouveaux vêtements, de nouvelles fournitures, sans oublier la photo de bébé pour le bureau, peuvent être des moyens efficaces de se donner plus d’assurance pour la reprise !

Les questions et peurs sont nombreuses mais des moyens existent pour faire baisser la tension à la veille de la reprise du travail. Une chose est sûre : devenir maman vous confère une capacité d’adaptation incroyable, ce qui fera de vous une professionnelle encore meilleure !

Anaëlle Delbosc

[1] https://www.lllfrance.org/

Photo ©Allieseidel