Les phases de l’allaitement à gérer en couple!

Les phases de l’allaitement à gérer en couple!

Les phases de l’allaitement

On peut présenter l’allaitement en trois phases :

  • L’allaitement à l’éveil: pendant les trois ou quatre premières semaines, jusqu’à ce que l’allaitement soit bien mis en place : on propose une tétée quand le bébé est en éveil.
  • L’allaitement à la demande: le bébé est plus souvent éveillé, il sait maintenant appeler pour téter : on allaite à la demande du bébé, quand il en a besoin, ou à la demande de la maman, quand ses seins sont trop tendus…

La maman apprend petit à petit à connaître les signes et les pleurs de son bébé et les comprend de mieux en mieux : la faim, le besoin d’être porté, bercé, les pleurs du soir, de la fatigue, de l’inconfort, etc.

  • L’allaitement à l’amiable: après quelques mois, le bébé est capable d’attendre un peu ; plus il grandit, plus l’allaitement est souple.

De plus, il faut savoir que la production de lait varie peu entre 1 mois et 6 mois. Si le bébé tête souvent et correctement, la production de lait s’adapte et sera suffisante pour le bébé.

En effet, le bébé n’a besoin de rien d’autre que du lait maternel jusqu’au milieu de sa première année environ. Le lait maternel lui permet de se développer au mieux et protège sa flore intestinale.

Malgré tout, certains caps peuvent sembler durs à passer : le bébé pleure plus, il semble grognon et on a l’impression qu’il manque de lait. Si la courbe de poids est bonne par ailleurs, il peut s’agir de poussées de développement vers 1 mois, 3 mois et 6 mois, pendant lesquelles le bébé a besoin de téter plus souvent. Les pleurs de bébé ne sont donc pas dus à une insuffisance de production lait mais plutôt à un besoin de téter du bébé, pour se rassurer.

Le maternage proximal

Pour favoriser le bon démarrage et ensuite le bon déroulement de l’allaitement, on peut recommander le maternage proximal… mais qu’est-ce que c’est ?

C’est tout simplement l’encouragement d’un maximum de contacts entre le bébé et sa maman.
Le nouveau-né est un être sensoriel : il utilise ses sens pour découvrir le monde, pour se faire comprendre et pour apprendre à téter. Il a besoin de ses repères, c’est-à-dire surtout de sa maman (sa peau, sa voix, son odeur, etc.) pour se rassurer.

Cette proximité avec son bébé est une des clés du succès de l’allaitement.
D’ailleurs, dans ses premiers jours de vie, un bébé peut être perturbé de passer de bras en bras lors des visites à la maternité… Ainsi, on peut conseiller aux nouvelles mamans de garder leur bébé sur elle (en peau à peau ou pas), ou bien dans leur lit à côté d’elle, afin de le préserver.

Et le papa, dans tout ça ?

Le papa a un rôle très important à jouer : il repère les moments d’éveil du bébé pour les tétées, il peut le porter, par exemple en écharpe, le baigner, le câliner, etc. Il est aussi le principal soutien de la maman qui allaite : sa présence et sa patience seront des atouts précieux pendant les premières semaines qui suivent la naissance, période de grand bouleversement émotionnel pour beaucoup de jeunes mamans.

Bénédicte Forgeas
Sage-femme à l’hôpital de Gap
Diplômée en Lactation humaine et Allaitement maternel (DIULHAM)

Nos sages femmes

Les sages-femmes des quatre coins de France vous conseillent tout au long de la grossesse

Apolline Foyer
Louise Fontan
Pascaline Chazerans
Diane du Mesnil
Marion Vallet
Anne-Laure Zimmerli (spécialité Méthode Billings)

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue