Les meilleures techniques pour aider les enfants à se calmer !

Les meilleures techniques pour aider les enfants à se calmer !

De nombreux enfants ont du mal à contrôler leurs émotions et certains se laissent envahir par des sentiments exagérés, une excitation difficile à contenir. Ils vous en font voir de toutes les couleurs, font du chantage affectif, des colères, des crises de nerf, des caprices… plus rien ne les arrête !
Comment réussir à les faire revenir au calme et à retrouver leur équilibre émotionnel ?
Quelles sont les meilleures techniques pour aider les enfants à se calmer ?

Demandez de lui de faire le tour du jardin

Il est bon que l’enfant court, saute, bouge pour se décharger du trop plein d’énergie qui a accumulé et qu’il n’arrive plus à canaliser. Si vous habitez en appartement, demandez-lui de sauter à pieds-joints dans sa chambre, de faire des galipettes ou des sauts de puce. Une fois calmé, vous pourrez avoir une discussion calme et positive sur le caprice qu’il vient de faire.

Compter jusqu’à 5

« Je vais compter jusqu’à 5, à 5 je ne veux plus entendre un bruit et je veux que tu te sois calmé. 1,2,3,4,5. »

Compter est une bonne technique car cela oblige les enfants à prendre un temps de pause entre l’émotion et l’action, c’est une transition en douceur.

Leur demander de respirer et de ressentir les parties du corps

Dans le même esprit, nous pouvons proposer aux enfants de fermer les yeux et de respirer profondément et calmement. Au fur et à mesure, nous leur demandons d’essayer de respirer et de ressentir les jambes, puis les bras, puis les épaules, la tête … L’enfant retrouve un rythme cardiaque de croisière et s’est concentré sur les parties de son corps, il est de retour dans le réel !

Parlez tout doucement

Parlez-lui en chuchotant. Par mimétisme, l’enfant finira par parler de la même manière. Parlez à voix basse et mettez-vous à sa hauteur en vous accroupissant.

Canaliser ses mains

Lorsque l’enfant se met dans une grosse colère, demandez-lui de mettre ses mains dans les poches. Cela donne une sensation de contention, de recentrage (et évite les gestes mal placés comme taper ou donner des coups de poing).

Définissez un endroit « coin calme »

Isolez votre enfant dans une pièce (un coin, sa chambre ou un endroit neutre) quelques instants. L’enfant va ainsi définir cet endroit comme le lieu où il va se calmer. Les règles sont établies et comprises par l’enfant, le calme peut faire son grand retour rapidement !

Demandez-lui un baiser

Si votre enfant s’est excité contre sa soeur, demandez-lui de lui faire un bisou. Si votre enfant ne veut pas vous obéir et fait un gros caprice, demandez-lui un câlin. Le contact physique apaise et libère des hormones de bien-être qui vont le calmer naturellement.

 

© crédits photos Virginie Hamon

Laure de Fazende

Journaliste spécialisée dans les joies et les petits tracas de la grossesse. Laure répond à vos interrogations, vous soutient, se réjouit avec vous de ce grand bonheur qu’est l’arrivée d’un bébé.

Jeune maman d'un petit bonhomme de 4 mois