Les laits infantils

Les laits infantils

Laits infantiles

Les laits infantiles sont élaborés pour répondre aux besoins nutritionnels des bébés pendant les premiers mois de leur vie jusqu’à l’introduction d’une alimentation complémentaire appropriée lorsque la maman ne peut pas ou ne souhaite pas allaiter.

Cependant, le lait maternel est le meilleur aliment pour le nourrisson et suffit à satisfaire ses besoins jusqu’à l’âge de six mois. Le lait de vache ne convient pas aux nourrissons car il contient trop de protéines, et de sels minéraux entraînant une surcharge rénale et pas assez de fer (risque d’anémie), de vitamines, et une formulation lipidique inappropriée.

 

Quelques définitions :

  • On appelle « Préparations pour nourrissons » ou “laits 1er âge”, les laits destinés à l’alimentation des enfants de 0 à 6 mois (et non 6 mois révolus!) ;
  • « Laits de suite » ou « lait 2ème âge »  sont destinés aux nourrissons ayant 6 mois révolus (depuis le début du 7ème mois) jusqu’à un an. Ils font partie intégrante de la diversification alimentaire et sont une source nutritionnelle indispensable (Calcium, fer, acide linoléique).
  • Laits de croissance sont à utiliser en relais des laits de suite chez enfants de 10 mois à 3 ans. Ils apportent un complément en fer, acides gras essentiels et vitamine D.

La composition des laits peut être ajustée pour répondre à certaines difficultés du nourrisson.
Les laits enrichis en caséine améliorent la satiété et ont un effet anti régurgitation mais risquent d’entraîner une constipation.
Certains laits présentent un taux réduit de protéines, permettant ainsi de préserver les reins.
La teneur en sucre peut également être modifiée : à savoir, qu’un lait enrichi en lactose favorisera la transit en cas de constipation et à l’inverse un lait sans lactose est conseillé en cas de diarrhée.
Les laits enrichis en acides gras polyinsaturés à longue chaîne (AGPI-LC) tels que les oméga 3 et 6 contribuent au bon développement cognitif et améliorent l’acuité visuelle.
Les laits supplémenté en pré ou probiotiques ainsi qu’en ferments lactiques reconstituent une flore bénéfique intestinale, préviennent ainsi les troubles digestifs (diarrhée, constipation) et renforcent le système immunitaire  en réduisant l’incidence des manifestations allergiques, cutanées et respiratoires.

A savoir :

  • Pour connaître la quantité de lait à donner par 24h : Ajouter 250 aux trois premiers chiffres du poids du nourrisson exprimé en gramme puis diviser par le nombre de repas par jour.

– entre 0 et 2 mois: 6 repas + ou- 1 ou 2 dans la nuit

– entre 2 et 4 mois: 5 repas

– partir de 4 mois: 4 repas

Si un enfant est exclusivement alimenté au biberon, il vous faudra plus d’une boîte de 450 g par semaine.

  • Le lait en poudre est constitué de lait déshydraté. On reconstitue le lait en ajoutant simplement de l’eau à la poudre. Il n’est pas nécessaire de recourir au chauffage de l’eau pour préparer un biberon. Utilisez le biberon dans l’heure qui suit sa préparation.

Lait liquide prêt à l’emploi: après ouverture il se conserve au maximum 48h entre 0° et 2° (partie la plus froide du réfrigérateur). Une fois chauffé, il ne peut être conservé.

Alix Hennequin

Alix Hennequin

Pharmacienne en officine qui déchiffre, non sans mal, les ordonnances et délivre les médicaments prescrits par le médecin!

On aime sa rigueur, son rôle d’information et de prévention médicale et son grand sourire !

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue