Les infections urinaires

Les infections urinaires

La grossesse est un moment propice aux infections urinaires car la vessie est un peu perturbée par l’utérus qui se développe et lui laisse donc moins de place pour travailler. Les urines ont alors tendances à stagner dans la vessie ce qui peut, entre-autres, provoquer des infections.

10% des femmes enceintes en souffrent .
Cela peut être du à un manque d’absorption d’eau de la part de la maman ou au froid. SI vous ne buvez pas assez, votre urine est plus concentrée et devient irritante. Vous ressentez alors une petite gêne ou brulure au moment de l’émission d’urine. Vous avez des envies très fréquentes d’uriner de jour comme de nuit, avec toujours cette sensation de petite douleur.

Vous pouvez vérifier cette infection en achetant chez votre pharmacien une bandelette de dépistage, ou aller chez votre médecin, qui vous fera une prescription pour tester vos urines. Si confirmation de l’infection, il vous donnera un traitement adapté.

Les règles à suivre pour éviter les infections urinaires :

  • Buvez beaucoup d’eau à tous moments de la journée
  • Evitez le froid et l’humidité
  • Si votre urine est trop acide sur la bandelette, vous pouvez rétablir l’équilibre en buvant de l’eau de vichy, du lait, du jus de poireau, et en mangeant des fruits et légumes cuits.

Pour éviter cela, buvez régulièrement et n’hésitez pas à faire de temps en temps des petites cures de Cranberry.

Gyndelta est un complément alimentaire ++ pour les femmes qui ont des infections urinaires récurrentes.

Dans le pire des cas, les complications possibles sont la pyélonéphrite ou la colique néphrétique qui nécessiteraient une hospitalisation et une prise en charge médicale. Certes, il y a un contexte infectieux donc comme tout contexte infectieux, le risque est de déclencher des contractions qui engendreraient (sans prise en charge) un accouchement prématuré.

L.Laroche

Laure Laroche

Master de maïeutique à l'Université de St Quentin en Yvelines.
Sage-femme en maternité. Cours de préparation à la naissance et à la parentalité.
Formation master d'éthique biomédicale à l'institut politique Léon Harmel.