Devenez la plus heureuse des mamans

ET RECEVEZ NOS MEILLEURS ARTICLES POUR ÊTRE UNE MAMAN COMBLÉE

Cliquez sur votre semaine de grossesse

Les grandes vacances : terrain de jeu des enfants pour grandir

Les grandes vacances : terrain de jeu des enfants pour grandir

Vos chères têtes blondes sont en vacances, adieu les devoirs laborieux, fini de courir pour emmener Gaspard au cours de tennis, Juliette au cours de piano, Thibaud à l’anniversaire du meilleur copain, et ça toute l’année…
Vous êtes ravie de profiter des vacances en famille et en même temps il va falloir trouver des occupations pour tout ce petit monde qui pépie autour de vous.

Les grandes vacances sont des moments vraiment importants, pour les parents comme pour les enfants, et bien différents du quotidien habituel. C’est un temps où les enfants grandissent en taille -et en maturité !- très vite. A la rentrée, les maîtresses les retrouvent souvent changés, grandis ; ils ont évolué.

Pourquoi les enfants grandissent-ils si vite en vacances ?

D’abord parce que durant quelques semaines, c’est une vraie vie de famille toute la journée. Les parents ne travaillant plus sont bien présents plus qu’au cours de l’année et ils sont beaucoup moins stressés. Ils ont (pour la plupart) délaissé leur smartphone, envoyé au loin patron-boulot-paris-transports et stress, et sont donc bien plus détendus et heureux de retrouver leur marmaille et d’avoir des moments en amoureux (surtout s’ils peuvent un peu partir tous les deux pendant que belle-maman garde les enfants avec les cousins !).

Les enfants ont besoin de leurs parents, qu’ils soient présents à 100% lorsqu’ils sont à la maison, même si c’est court. Qualité vaut mieux que quantité ! Et si ceux-ci sont stressés, c’est toute la maison qui en patie et les enfants sont plus durs à contrôler. La vie parisienne particulièrement n’aide pas à cela. On veut tellement bien faire, les pressions au travail sont parfois très lourdes et, tout accumulé, c’est bien dur à gérer. Mais s’il y a un problème c’est qu’il y a une solution et, parfois, il suffit juste de changer quelques petits détails pratiques pour voir de grands changements !

Ensuite, les enfants évoluent en vacances parce qu’ils n’ont plus la pression de l’école, voire même celle des parents, pour la réussite scolaire et sociale. Ni la surcharge d’activités qui les épuise et qui épuise leurs parents.

Aussi parce que leur cadre de vie et leurs jeux changent. Et ça, ça leur fait un bien fou tant au corps qu’à l’esprit !!  On n’est pas faits pour vivre enfermés même si, aujourd’hui, on n’a pas toujours le choix…

Comment faire passer à ses enfants des vacances constructives ?

Les enfants ont besoin de temps calme, de repos, afin d’être réceptifs. Le Dr Vittoz explique qu’il existe 2 fonctions dans le cerveau : émissivité (penser, parler, réfléchir) et réceptivité (sentir avec les 5 sens). C’est comme la respiration du cerveau.

Si vous n’êtez pas dans l’instant, à ce que vous faites, que vous pensez sans cesse à autre chose pour les adultes, ou, pour les enfants, s’ils jouent trop sur la tablette ou vivent dans un monde imaginaire (sans jeu réel simultané), cela déconnecte du réel et crée un déséquilibre. Confusions, oublis, anxiété, mauvaise gestion des émotions et de la compréhension des situations (puisqu’on est attentif ni à soi ni au réel)… Il faut donc rétablir cette fonction de réceptivité le plus souvent possible car elle repose le cerveau. Un cerveau non reposé, trop dans l’émissivité, c’est comme un élastique trop tendu, au bout d’un moment donné, ça craque.

Alors ? Profiter des vacances pour faire des legos avec votre fils par exemple, plutôt que construire des mondes extraordinaires sur Mindcraft (pour ne parler que du moins nocif). Certes ce jeu a ces utilités et certains enfants sont de vrais ingénieurs en herbe ! Mais votre enfant apprend la toute puissance et construit dans le virtuel, en plus d’être faussement concentré. Essayer d’arrêter la tablette, ce sera bien plus difficile que d’arrêter de jouer aux kapla ou au playmobil ! L’enfant, en construisant avec ses kaplas, ses legos, ses briques, apprend à agir dans un monde réel, il voit les limites de la matière, ses lois mathématiques et physiques. Et derrière le respect de la réalité et l’acceptation des limites, il y a l’acceptation de nos limites de créatures et la compréhension de notre juste place face à notre Créateur.

Faites des activités manuelles avec vos enfants ou, si vous ne pouvez pas, avec les cousins, la tante, ou les camps scouts… Tout ce qui développe à la fois l’intelligence artistique, l’imagination, la patience, le sens esthétique, le travail en équipe. En plus de passer de beaux moments avec vos enfants et de merveilleux souvenirs, vous allez créer ou développez des talents qui leur serviront plus tard. Et cela peut servir pour offrir des cadeaux confectionnés avec amour! Les papas peuvent construire des cabanes avec leurs garçons dans le jardin, leur apprendre leur passion, les mères créer des meubles pour la famille Sylvania de la petite dernière..

Si vous n’avez pas de baby-sitter en vacances pour vous aider, vos enfants peuvent à leur manière participer à la vie de la maison. Et souvent les plus petits, mus par ce désir d’affirmation « c’est moi qui fais tout seul », sont fiers de vous aider dans la vie pratique. Variez les activités avec chacun, seul à seul si possible de temps en temps. Apprenez leur à faire de jolies tables avec les fleurs du jardin, à chercher les légumes au marché, au potager… à faire la cuisine avec vous, et tant pis s’il casse un œuf : l’essentiel est de faire de son mieux et dans l’ordre, même si après il faut ranger ! Et ainsi pouvez-vous aussi passer des moments seul à seul avec votre enfant, tout en lui apprenant dans la joie les réalités simples de la vie !

On ne vit son enfance qu’une fois et, si on saute une étape, on reste bloqué à ce stade ; alors, quelles qu’elles soient, vivez dans l’amour vos vacances avec vos enfants et apprenez leur à aimer la vie ! Belles vacances !

Les commentaires sont fermés.