Les actions ostéo pour soulager les maux de grossesse

Les actions ostéo pour soulager les maux de grossesse

Les actions ostéo pour soulager les maux de grossesse

Lors de la grossesse, certaines hormones, principalement la progestérone, provoquent un relâchement de certaines fibres musculaires du tube digestif.
Ainsi, l’œsophage, l’estomac, les intestins et la vésicule biliaire vont présenter une mobilité différente.

Au fur et à mesure, l’utérus va augmenter de taille et ainsi, pousser les organes vers le haut.

  • Les intestins vont venir se placer au dessus et de chaque côté de l’utérus
  • le foie et le système de retour veineux vont se retrouver comprimés
  • l’estomac va lui aussi se retrouver poussé vers le haut
  • le diaphragme sera lui aussi en position haute, poussé tour à tour par l’utérus gravide, les intestins, le foie et l’estomac

La position haute des organes va donc empêcher la descente du diaphragme lors de l’inspiration, d’où des gênes respiratoires.

Ce dernier est un muscle ressemblant à une espèce de parachute se trouvant entre la cage thoracique et le ventre. Lorsque les poumons se remplissent d’air, ils abaissent le diaphragme mais lorsque la femme est enceinte, les organes perturbent sa descente et donc la respiration.

Ce sont ces changements (en plus de ceux hormonaux) qui peuvent ainsi provoquer les fameux « maux de la grossesse »

Voici quelques exemples accompagnés de suggestions de traitements ostéo (car chaque cas est unique donc la généralisation est difficile !)

Régurgitations acides : l’acide secrété par l’estomac (comprimé entre utérus et diaphragme) va remonter dans l’œsophage d’où des régurgitations.

Action ostéo : relâcher le muscle diaphragmatique, vérifier la mobilité de l’utérus et redonner de la mobilité à l’estomac si nécessaire.

Ballonnements, sensation de ventre gonflé : le ralentissement du système digestif provoque une sensation de ventre gonflé après le repas, surtout lorsqu’il a été copieux.

Action ostéo : redonner de la mobilité aux intestins, au diaphragme et, relâcher les différentes structures au niveau du ventre pour que tous les éléments puissent glisser les uns par rapport aux autres.

Constipation : L’utérus pousse le colon et celui ci étant donc moins mobile, les selles s’évacuent avec plus de difficultés.

Action ostéo : libérer le bas du colon, le bassin et vérifier la bonne mobilité de l’utérus

Troubles lymphatiques et veineux : Hémorroïdes, sensation de jambes lourdes. Vers la fin du 2nd trimestre, l’utérus comprime désormais bien le système veineux et, les veines sont moins toniques.

Action ostéo : dégager tout le système veineux des compressions éventuelles, liées en général à l’augmentation de taille de l’utérus

Malaise, œdème des jambes : la compression du système veineux par l’utérus peut provoquer des malaises et des oedèmes des membres inférieurs en augmentant la pression veineuse dans les jambes.
Ce phénomène peut d’ailleurs arriver plus facilement en position allongée ou sur le côté droit. C’est pour cela que l’on conseille de se mettre sur le côté gauche si la tête commence à tourner !

Action ostéo : libérer le muscle diaphragmatique, vérifier la bonne mobilité du foie ainsi que de l’utérus pour dégager le système veineux

Envie d’uriner fréquente : L’utérus se trouve juste en arrière de la vessie, elle même limitée en avant par l’os du pubis. Au fur et à mesure de la grossesse, le volume de l’utérus augmente et celui ci comprime la vessie contre le pubis et au dessus de lui, provoquant ainsi une fréquente envie d’uriner

Action ostéo : dégager la vessie du pubis et de sa compression par l’utérus

Douleurs de ventre : un utérus qui manque de mobilité (phénomène souvent antérieur à la grossesse et pouvant provoquer des règles assez douloureuses) explique fréquemment les douleurs que les femmes peuvent ressentir au niveau abdominal. L’utérus grossit et ainsi tire sur ses points d’attaches.

Action ostéo : Relâcher les fixations utérines permet la disparition des douleurs en bas du ventre.

De plus, vérifier la mobilité globale de l’utérus permet d’éviter un inconfort pour la maman et son bébé car chacun pourra se mouvoir plus facilement.

Un utérus bien mobile permet au fœtus de se déplacer comme il le souhaite dans son espace sans être ennuyé par un côté ou un autre de l’utérus qui bougerait moins bien.

Essoufflement : l’utérus pousse vers le haut le diaphragme qui comprime à son tour les poumons. Si la cage thoracique ne bouge pas bien, la femme se retrouve d’autant plus essoufflée lors de sa grossesse.

Action ostéo : libérer la cage thoracique et le muscle diaphragmatique permettra une meilleure amplitude respiratoire.

Apparition de douleurs au moment des rapports qui peuvent en fait provenir de pertes de mobilité utérines profondes. Le pénis pousse l’utérus qui n’est pas libre et des douleurs apparaissent.

Action ostéo : libérer les fixations de l’utérus

 

En conclusion, l’ostéo doit faire en sorte que l’utérus soit toujours très bien mobile pour le confort de la future maman et de son bébé !

A. Devarenne

Aude Devarenne

- Ostéopathe D.O.

Formation en ostéopathie générale et spécialisation en périnatalité.
Prise en charge des troubles de la fertilité, de la femme enceinte, préparation à l'accouchement.
Traitement des femmes en post partum et des nourrissons.

Après 2 filles Lou et Lucy, un petit garçon est né le 25 janvier 2019 prénommé Armand.

76 boulevard Exelmans 75016 Paris - 01 47 43 06 32