Les 10 arguments qui donnent envie d’accoucher sans péridurale

Les 10 arguments qui donnent envie d’accoucher sans péridurale

Vous hésitez encore .. Vous n’avez pas encore la réponse à LA grande question concernant votre accouchement.

Pourtant vous avez demandé conseil à vos amies, à votre cousine, à votre belle-sœur mais vous n’avez pas encore décidé .. accoucher avec une péridurale ou non ?

Voilà dix arguments qui vont vous donner envie d’accoucher sans péridurale …

1/ Je peux être mobile durant tout le travail

Effectivement, un travail sans péridurale ne nécessite pas un monitorage continu et vous permettra donc d’être plus mobile. La sage-femme sera amenée à surveiller le rythme de votre bébé 30 min toutes les 3 ou 4 heures et le reste du temps vous allez pouvoir déambuler, faire du ballon, être dans la baignoire et être libre de vos mouvements pour essayer de gérer au mieux ces douleurs de contractions.

 

2/ Je vais accoucher plus rapidement

Pouvoir déambuler et maitriser votre corps va vous permettre d’adopter naturellement des positions qui vont faciliter le travail et la bonne position de votre bébé dans votre bassin. Le fait de se mouvoir va accélérer les choses et la période de travail va pouvoir être réduite.

 

3/ Je peux accoucher dans une position des plus physiologique

Une des positions les plus physiologiques pour accoucher est d’être à quatre pattes ou accroupie. La loi de la gravité jouant son rôle, il vous sera plus facile de pousser dans ces positions. L’instinct animal vous amènera à adopter ces positions qui vous aideront à pousser au mieux et à accoucher plus facilement. En étant sous péridurale, n’ayant plus la faculté de tenir debout, il vous sera impossible d’accoucher ailleurs que sur la table d’accouchement.

 

4/ Je vais pouvoir être actrice de mon accouchement

En accouchant sans péridurale, c’est vous et vous-même qui allez guider la sage-femme à vous aider à accoucher. Effectivement, vos ressentis sont extrapolés et vos sensations sont aux extrêmes : vous saurez quand pousser, à quel moment et dans quelle position et la sage-femme suivra vos envies et votre instinct. Vous avez les rênes et vous êtes la propre actrice du plus beau jour de votre vie.

 

5/Je vais récupérer plus rapidement de mon accouchement

Evidement qui dit sans péridurale dit aucune injection d’anesthésiant dans votre corps. Vos jambes ne seront alors jamais engourdies et vous serez en pleine possession de vos moyens et de votre corps pendant et après l’accouchement. Dès le retour dans votre chambre (environ deux heures après l’accouchement), vous allez pouvoir vous lever facilement et sans complication, vous vous sentirez rapidement en pleine forme.

 

6/Je vais vivre une expérience unique

Il peut être important pour chacune d’entre nous de vouloir vivre ce moment d’une manière propre, personnelle et intense. Vivre son accouchement pleinement, en pleine possession de ses moyens, de ses ressources personnelles, d’être consciente de chaque minute pour aller à la rencontre de son bébé dans les meilleures conditions possibles peut être une manière de vivre une expérience unique !

 

7/Vous éviterez la fameuse tant redoutée piqûre dans le dos

LA tant redoutée, celle qui fait peur à tout le monde ! (pourtant je vous assure qu’elle n’est pas si terrible). Qui dit pas de péridurale dit pas de piqure et pas de frayeur de ce côté là ! En cas de doute, n’hésitez pas à demander lors de votre rendez-vous avec l’anesthésiste à ce qu’il vous explique plus en détail le pourquoi de cette aiguille et qu’il vous rassure concernant ce geste.

 

8/Rester en alliance totale avec son bébé

Un des effets indésirables de la péridurale peut être la perte de sensations précises et la perte de connivence tant gardée depuis 9 mois avec votre bébé. Pouvoir être à l’écoute de son corps à 100% et de son bébé dans ce moment si précieux peut être important à vouloir ressentir.

 

9/Faciliter votre allaitement

Il est prouvé que le moment le plus important pour débuter l’allaitement se situe dans les premières minutes / heures qui suivent votre accouchement. Vous serez plus en alerte et plus dégourdie pour faciliter ces premiers moments n’ayant pas eu de péridurale (les anesthésiants peuvent parfois endormir et désorienter votre bébé).

Selon la Leche League, la péridurale peut entraîner les problèmes d’allaitement tels que :

  • Le bébé et/ou la maman peuvent être somnolents ou moins alertes et retarder ainsi la première tétée.
  • Les capacités du bébé à sucer, avaler et respirer peuvent être désorganisées.
  • Le verrouillage du bébé et son réflexe de succion peuvent être retardés.

Par ailleurs, l’ocytocine joue également un rôle dans l’allaitement maternel. C’est cette hormone qui va permettre de lancer efficacement toutes les étapes de la lactation. En accouchant sans péridurale, le corps est remplit naturellement d’ocytocine et toutes les autres glandes et hormones responsables de la montée de lait vont se mettre en marche par la suite.

 

10/Votre mari va surement vous décerner un trophée

Pour votre mari également ce jour va surement faire parti de ses plus beaux souvenirs. Sachez qu’il vivra évidemment cette aventure différemment de vous, il le gèrera à sa manière et essayera de vous soutenir de son mieux.

Que vous accouchiez avec ou sans péridurale, je pense qu’il vous verra d’un autre œil et vous deviendrez son égérie avec une probable remise de trophée de respect à vie. Vous avez mis au monde la prunelle de ses yeux .. ça mérite bien un cadeau non ?

Photo : ©Nathalie Coster pour MAMAN VOGUE