Leçons de piano : les premiers pas avec votre tout-petit

Leçons de piano : les premiers pas avec votre tout-petit

Votre enfant manifeste déjà son envie d’apprendre le piano ?

Même s’il vous parait jeune, c’est une excellente nouvelle ! Indémodable, cet instrument est particulièrement complet au niveau solfège et permet de pouvoir s’essayer à différents styles musicaux : classique, jazz, contemporain…il y en aura forcément pour son goût !

En avant la musique !

Avant de vous lancer dans l’achat de l’instrument, essayez déjà de sonder un peu son désir d’apprendre à travers l’éveil musical. Aussi bien à la maison avec des livres et des supports adaptés qu’à travers un cours collectif où vous pourrez jauger son intérêt.
Vous pouvez également lui offrir un instrument de petite taille comme un mini piano, un harmonica ou des petites percussions…bref quelque chose qui lui donner la possibilité et l’envie de s’exercer !

Si vous et votre enfant êtes prêts à vous lancer sérieusement, il s’agit à présent de trouver un professeur. Vous trouverez facilement un professeur particulier. Il peut-être bon de se faire conseiller, n’hésitez pas à faire appel au bouche à oreille. Vous avez également la possibilité d’inscrire votre enfant dans un conservatoire municipal ou une école de musique. Cette solution offre de nombreux avantages, car non seulement les tarifs sont plus avantageux mais ces établissements dispensent également des cours de solfège de haute qualité et souvent d’autres cours qui peuvent venir compléter son éducation musicale et artistique (chant, danse…)

A quel âge commencer ?

On dit qu’un enfant est capable d’apprendre le piano dès ses 3 ans. Pourquoi pas ? Cependant, vers 4 ou 5 ans il sera souvent plus facile pour lui d’exprimer réellement ses opinions et donc son envie d’apprendre et surtout de comprendre en quoi cela consiste. Cela évitera peut-être des déceptions ou des abandons prématurés d’enfants dépités par la réalité des cours.

Une fois ces pré-requis vérifiés, un apprentissage précoce du piano et du solfège est une très bonne idée. Comme pour les langues, le cerveau des enfants possède des capacités d’assimilation et d’adaptation extraordinaires et il est beaucoup plus facile d’apprendre en commençant tout jeune.

Une fois lancés…

En ce qui concerne l’équipement, il existe aujourd’hui de nombreux pianos électriques qui permettent d’être au plus proche des sensations du piano classique, plus abordables, faciles à déplacer et surtout beaucoup plus adaptés à la vie en ville et notamment en appartement, puisqu’ils sont dotés de casques et de modes silencieux.

Si vous vous décidez pour un piano classique, prenez le temps de le choisir et n’hésitez pas à regarder du côté des occasions. Vous pouvez faire une bonne affaire et trouver un instrument de qualité tout à fait honorable, de nombreuses familles se débarrassant de ces instruments jugés parfois trop encombrants lorsque plus personne n’en joue.

Dans tous les cas, gardez à l’esprit que l’apprentissage du piano demande de la rigueur et du travail, même pour des tout-petits.
Si cela doit rester un plaisir et un loisir il est nécessaire que la pratique soit quasi-quotidienne, en tous cas régulière, même si elle ne dure qu’une quinzaine de minutes pour que la progression soit réelle.
Pour motiver votre enfant, il faudra donc vous intéresser de près à sa nouvelle passion et certainement jouer le rôle de tuteur en l’assistant lors de ses exercices. Une belle opportunité de partager un moment en tête à tête.

Marie Cauquil O'Kelly

La rédactrice M.OC