Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel

Qu’est ce que le diabète de grossesse?

 

Généralement, dans les urines de la femme enceinte, on trouve un sucre particulier, le lactose. S’il y a une réaction positive avec le glucose, une recherche plus approfondie de son taux dans le sang vous sera demandée par votre médecin. C’est une intolérance aux glucides, c’est-à-dire un trouble de la régulation du glucose (glycémie) entrainant un excès de sucre dans le sang et donc dans les urines. On a une hyperglycémie chronique.

C’est pourquoi la prise en charge consiste en un régime pauvre en sucre pour commencer. Si le diabète n’est pas équilibré avec ce régime simplement, la suite de la prise en charge consistera en la mise sous insuline pour faire baisser cette hyperglycémie.

Environ 3% des femmes enceintes ont du diabète à partir du 5ème mois.

2 cas de figures

Sous le terme de diabète gestationnel, on regroupe deux populations différentes :

  1. les femmes qui ont un diabète méconnu et que la grossesse va révéler
  2. les femmes qui développent un diabète uniquement à l’occasion de la grossesse, trouble qui disparaît le plus souvent après la grossesse. Comme pour le diabète, le diabète gestationnel peut passer inaperçu, il n’y a pas vraiment de symptômes.

Les risques du diabète de grossesse

Les risques pour le bébé : Le glucose en excès chez la mère est transmis au fœtus en surplus. Le poids et la croissance sont excessifs et peuvent entraîner un accouchement difficile ou plus compliqué.

Les complications les plus graves pour les mamans est la survenue d’une préeclampsie pouvant associer prise de poids, hypertension artérielle, accouchement prématuré ou par césarienne ou encore le risque de développer un diabète de type 2 après la grossesse.

Le premier traitement est un suivi personnalisé avec une diététicienne pour un régime alimentaire adapté et un contrôle du poids .
L’activité physique régulière et adaptée au profil de la femme enceinte est recommandée dans le cas d’un diabète gestationnel temporaire ou d’une grossesse avec un diabète.

Laure Laroche

Master de maïeutique à l'Université de St Quentin en Yvelines.
Sage-femme en maternité. Cours de préparation à la naissance et à la parentalité.
Formation master d'éthique biomédicale à l'institut politique Léon Harmel.