Et si la routine était bonne pour toute la famille ?

Et si la routine était bonne pour toute la famille ?

On le sait, les rituels sont nécessaires pour qu’un petit enfant grandisse sereinement. Donner un baiser à sa maman quand elle est encore au lit, ne pas oublier le sac – même vide – pour aller à la crèche, faire le code pour entrer chez la nounou, prendre son bain et dîner tous les jours à la même heure, sans oublier la sacro-sainte histoire du soir : les tout-petits aiment la routine. Pire, ils n’aiment pas en sortir !

Une vie rythmée pour la famille

En grandissant, les enfants semblent continuer à avoir besoin de ces repères qui font leur quotidien.

Au primaire, les horaires d’entrée et de sorties d’école sont les mêmes tous les jours. Un seul référant, l’instituteur, qui met en place des rituels pour donner un cadre aux enfants.

A la maison, le réveil sonne à la même heure tous les matins et l’heure du coucher est sensiblement la même tous les soirs. Difficile donc d’être très créatif pour casser la routine quand les horaires sont figés !  Il faut attendre le collège pour pouvoir mettre un peu de fantaisie dans son emploi du temps.

Routine, synonyme d’ennui ?

Les adultes semblent souvent redouter la routine, comme si elle était synonyme d’ennui. Il n’y a qu’à lire les titres de la presse féminine « Comment casser la routine, comment combattre la routine, 10 astuces pour en finir avec la routine », nul doute que la routine n’est pas à la mode.
Pourtant, difficile de ne pas y être confronté quand nos vies sont rythmées par le travail, la famille, et les horaires incompressibles. « Les gens deviennent fous quand ils essaient d’échapper à la routine » dit Paulo Coelho dans son roman Veronika décide de mourir.

Mais nous parents, n’apprécions-nous pas la routine de temps en temps ?

« Mes enfants se couchent tous les soirs à la même heure depuis 10 ans, raconte une maman.
Si mon mari n’est pas rentré, je ne change pas le programme pour coucher les enfants plus tard car je sais qu’ils ont besoin ce temps de sommeil pour être en forme le lendemain. Mais pour moi aussi c’est important que cet horaire soit respecté. Quand les enfants sont couchés, je peux aussi souffler après ma journée de travail, passer un coup de fil, écouter la radio, m’allonger sur mon canapé, bref ce temps-là est important pour moi.
Si mon mari rentre à l’heure où je couche les enfants, il casse notre routine et je le reconnais, cela m’exaspère. Je préfère qu’il rentre bien plus tôt ou un peu plus tard, mais je ne veux pas qu’il perturbe nos habitudes
 ».

Et si on mettait en place une sorte de routine sympa?

Et dans le couple, la routine n’a-t-elle que des inconvénients ?

On est d’accord, enlever systématiquement ses chaussures en rentrant du boulot pour mettre ses pantoufles, ou recevoir tous les soirs un baiser sur le front avant de se coucher : ça nous fait fuir.

Mais un petit resto mensuel ritualisé, l’émission politique du jeudi soir qu’on regarde ensemble sur le canapé, la bière du vendredi après le boulot quand les enfants sont couchés, le morceau de chocolat à la fin du dîner ? Voilà des petites habitudes à prendre qui n’ont jamais fait de mal à personne…

 

Valentine de La Celle

 

Lire aussi :

Découvrez les dernières ventes privées chez MAMAN VOGUE VENTE PRIVÉE

Vie de maman : ces routines du soir essentielles à mettre en place

Etablir une routine avec son nouveau-né

© photo TeresayLaeticia