La rééducation du périnée

La rééducation du périnée

Qu’est ce que la rééducation périnéale peut vous apporter ?

Le périnée est un ensemble de muscles de la vulve, du vagin et de l’anus. Il soutient les organes du petit bassin. Après 9mois de pression par le poids du bébé, et les fortes tensions dues à l’accouchement , le périnée est relâché.
Il faut donc remuscler les organes importants pour éviter des désagréments, comme les fuites urinaires ou la descente d’organes mais aussi de retrouver des sensations abdominales, de reconnecter avec son corps.

Elle est indispensable également avant de reprendre le sport, autant pour les femmes qui ont accouché par voie basse que celles qui ont eu une césarienne, car le bébé a pesé sur le périnée pendant 9 mois quand même !
Les exercices de « serrer-relacher » du périnée vont dynamiser la circulation, solidifier la vessie, et remuscler le vagin. Cette stimulation du bas ventre va également vous fortifier et réactiver vos muscles et vos abdos.

Le périnée est aussi le garant de notre épanouissement sexuel, car le plaisir vient des muscles du périnée qui se contractent et se décontractent spontanément.

Vers qui se tourner ?

La rééducation est faite par des kinésithérapeutes ou des sages-femmes. Elle est remboursée par la Sécurité sociale sous ordonnance délivrée par votre gynécologue à la sortie de la clinique ou au rdv post accouchement.

La rééducation, sous quelles formes ?

  • La première est manuelle et le spécialiste se sert de ses doigts pour vous faire prendre conscience de vos différents muscles périnéaux.
  • La stimulation électrique, elle, se fait au moyen d’une sonde vaginale et consiste à provoquer des contractions passives du périnée.
  • Le biofeedback, toujours à l’aide d’une sonde, permet de contrôler vous-même l’efficacité de vos contractions périnéales. L’une ou l’autre de ces méthodes est employée en fonction du travail que le spécialiste veut faire accomplir à sa patiente.

Il est bien sûr conseillé de continuer les exercices à la maison en respectant les consignes données par le spécialiste.

Et la rééducation abdominale ? 

  • Vous devez toujours commencer par la rééducation du périnée, afin que ce dernier soit réparé et tonifié. Faire des abdos en contractant le ventre, forcerait trop le périnée et l’abîmerait d’avantage.
  • Une fois la réducation du périnée finie, et sur l’accord de votre kinésithérapeute, vous pouvez alors commencer la rééducation abdominale.

Que penser des conseils de nos mamans sur le « stop pipi » ?

C’est une pratique aujourd’hui totalement déconseillée, qui malheureusement a été largement diffusée. Des milliers de femmes ont ainsi appris à stopper l’écoulement de leur urine, pour contracter leur muscle.

C’est une grande erreur car sans sentir exactement ce qu’elles faisaient pour arrêter ce jet. Le « stop pipi » interrompt anormalement la programmation neurologique du cycle remplissage-miction. Vous donnez des messages contraires à votre corps, et cela pourraient engendrer des fuites urinaires.

Anne-Marie, kinésithérapeute

 

  • Ma grossesse
    semaine après semaine

    Retrouvez chaque semaine :

    • Des infos personnalisées
    • Les conseils de nos experts
    • Un rappel des démarches
    • Nos bons plans
    Je m'inscris

    Renseignez la date prévue de votre accouchement

  • Jeux concours - Les cadeaux de Maman Vogue